La F1 conclut un accord pour ouvrir le marché des paris

partages
commentaires
La F1 conclut un accord pour ouvrir le marché des paris
20 sept. 2018 à 07:50

La Formule 1 a conclu un accord pour ouvrir encore plus le marché des paris dans la discipline, ce qui, selon elle, donnera aux fans "de nouvelles façons de s'impliquer dans l'action".

Les propriétaires de la discipline ont annoncé un partenariat avec Interregional Sports Group afin de "mettre en place une offre de paris F1" qui "fonctionnera avec des données provenant directement de la piste lors des week-ends de course".

L'accord permettra l'expansion du marché des paris en ligne et en cours de jeu, populaire dans de nombreux autres sports majeurs.

Lire aussi :

Le directeur commercial de F1, Sean Bratches, a déclaré que le championnat était "ravi" de cet accord, dont l'objectif est de "tirer le meilleur parti des données qui sont générées lors de chaque Grand Prix".

La F1 travaillera également avec Sportradar, qui s'associe à plusieurs grands détenteurs de droits sportifs pour lutter contre la corruption et les paris liés aux matchs truqués grâce à son système de détection des fraudes.

Simon Vumbaca, PDG de la société britannique Pitstop Betting, a déclaré que l'accord était "une bonne nouvelle et était attendu depuis longtemps".

"Les montants évoqués [qui représenteraient "plus de 100 millions de dollars" sur cinq ans selon le Financial Times] pour l'accord sur la F1 rendrait [...] le coût d'acquisition par joueur très élevé, ce qui indiquerait que l'objectif pourrait davantage être de s'adresser aux fans de F1 et de les amener à parier sur d'autres sports plutôt que sur la F1 nécessairement."

"Mais cela ouvre la porte et la voie à une croissance du marché des paris en sport automobile. Plus les paris en sport automobile suscitent de l'intérêt, plus les standards requis sont élevées et mieux c'est pour l'ensemble des joueurs. Nous pensons clairement que la concurrence est toujours la bienvenue et nous, chez Pitstop Betting, poursuivons notre plan de développement sur deux ans pour couvrir dix, 15 et encore plus de séries."

Prochain article Formule 1
Troisième voiture : Andretti est pour et rappelle son passé

Article précédent

Troisième voiture : Andretti est pour et rappelle son passé

Article suivant

Verstappen espère "une véritable chance de gagner" en 2020

Verstappen espère "une véritable chance de gagner" en 2020
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Type d'article Actualités