La F1 gardera plus d'argent à mesure que les teams prospéreront

Le PDG de Liberty Media, Greg Maffei, a déclaré qu'il était important pour la Formule 1 d'aider à augmenter la valeur des écuries afin que cela se répercute sur l'écosystème complet de la discipline et que cela amène, plus tard, un vrai retour sur investissement.

La F1 gardera plus d'argent à mesure que les teams prospéreront

Cette année, plusieurs directeurs d'écuries ont noté que ces dernières semblaient devoir devenir plus rentables dans un futur proche, en partie grâce à l'introduction d'un plafond budgétaire en 2021, qui a notamment eu pour principale conséquence d'obliger les plus grosses structures à réduire une voilure qui s'était considérablement agrandie au fil de l'ère hybride.

Mais les équipes dans leur ensemble ont aussi bénéficié d'Accords Concorde plus favorables, négociés par l'ancien PDG de la Formule 1, Chase Carey. Greg Maffei, à la tête de la compagnie Liberty Media qui détient le championnat, a expliqué qu'aider les équipes à être en meilleure forme faisait partie de la stratégie globale de l'entreprise américaine.

"L'une des choses importantes était d'aider l'écosystème. On voit vraiment que les équipes sont bien plus solides. Et j'apprécie tous les mots gentils qu'ils disent maintenant sur Liberty, et sur la gestion de la F1."

"Et je pense que c'est parce que, devinez quoi ? La valeur des équipes a augmenté de façon spectaculaire. Et nous savions que c'était nécessaire, et les actions que nous avons menées avec le plafond budgétaire et ainsi de suite, et la modification d'une partie des primes, ont toutes été conçues pour restaurer la santé de l'écosystème. Et c'est ce qui s'est passé."

"Ainsi, à bien des égards, les équipes ont bénéficié de ce succès parce qu'il était nécessaire de les rendre saines pour que nous puissions passer au niveau supérieur. L'intérêt de nouveaux venus désireux d'acheter des équipes n'est que l'écho de cette réussite. Je pense donc qu'il y a beaucoup de choses qui se mettent en place pour nous."

"Tous ces éléments concernant la demande, tous ces éléments concernant la force du système, tout est prêt pour les succès futurs. L'année 2022 va être une étape, mais assurément pas la dernière. Je pense que nous avons une longue trajectoire de succès devant nous. Je suis très optimiste."

Des succès futurs qui ne seront pas sans retour sur investissement de la part de Liberty Media, qui espère bien récupérer à l'avenir une partie plus importante de la manne générée, surtout si les équipes ont de moins en moins besoin de primes importantes. "Je suis très heureux de voir les équipes bien se porter car je pense, comme je l'ai dit, que cela était nécessaire pour le succès de la F1. Les nouveaux Accords Concorde prévoient des mécanismes compensatoires : au fur et à mesure que les revenus et les bénéfices augmentent, nous reprenons une partie de ce qui a été donné au cours des derniers accords."

"J'ai déjà prévenu les équipes de s'attendre à plus d'exigences de notre part, en fonction du succès qu'elles connaissent. Et elles ont souri... Nous verrons donc comment se déroulent ces négociations. Mais je suis optimiste quant au fait que nous pouvons continuer à avoir du succès avec les équipes, comme nous l'avons eu ces deux dernières années, et que nous en profiterons mutuellement."

Lire aussi :

Avec Adam Cooper

partages
commentaires
Votez - Qui est votre pilote de l'année 2021 ?
Article précédent

Votez - Qui est votre pilote de l'année 2021 ?

Article suivant

Pour Vandoorne, Mercedes n'a pas perdu le titre à Abu Dhabi

Pour Vandoorne, Mercedes n'a pas perdu le titre à Abu Dhabi
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021