Course sprint : "Nous parviendrons à une conclusion ce week-end"

Les équipes sont heureuses de l'évolution du projet d'organisation des courses sprint sur trois Grands Prix cette année. Une réunion aura à nouveau lieu à ce sujet à Bahreïn et, selon Andreas Seidl, toutes les parties "parviendront à une conclusion ce week-end".

Course sprint : "Nous parviendrons à une conclusion ce week-end"

Après la réunion de la Commission F1 en début d'année, la Formule 1 a travaillé sur son projet d'introduire des courses sprint en 2021, puisqu'elle a reçu "un large soutien" des écuries. Un groupe de travail s'est formé pour étoffer des détails, l'objectif étant de livrer une proposition finale aux équipes avant le début de la saison.

Jeudi, le PDG de la F1, Stefano Domenicali, et le directeur technique et sportif Ross Brawn, se sont déjà entretenus avec les pilotes notamment sur ce projet des courses sprint. Ils doivent encore affronter l'avis des directeurs d'écurie pendant ces essais hivernaux. Les craintes de ne plus voir la course du dimanche être aussi bien mise en avant qu'auparavant existent. Sebastian Vettel, par exemple, pense que cette idée "n'a pas de sens". Mais les écuries, elles, sont impatientes d'avancer sur ce projet pour observer l'impact qu'il peut avoir.

Lire aussi :

Domenicali a révélé lors d'une récente interview accordée au Daily Mail que le Grand Prix de Grande-Bretagne faisait désormais partie de ceux susceptibles d'accueillir une course sprint en 2021. C'est déjà aussi le cas pour le Canada, l'Italie et peut-être le Brésil. Interrogé par Motorsport.com sur ce projet des courses sprint, le directeur principal de McLaren, Andreas Seidl, se dit "favorable à l'idée d'essayer" puisqu'elles ne vont pas "changer artificiellement la hiérarchie".

"Ces dernières semaines, nous avons eu une bonne réunion avec la FIA et la Formule 1 pour peaufiner les détails, car le diable est toujours dans les détails", indique Seidl. "Je pense que nous avons maintenant une bonne proposition sur la table et que nous parviendrons à une conclusion finale ce week-end. Il appartiendra ensuite à la Formule 1 d'expliquer à quoi cela ressemblera."

Le directeur de Red Bull, Christian Horner, a félicité la F1 pour avoir été "raisonnablement responsable" d'envisager les courses sprint pour seulement trois manches en 2020. "Du point de vue du promoteur, je comprends pourquoi il essaie de faire ça", déclare-t-il. "Il y a toujours des millions de raisons pour lesquelles on ne ferait pas quelque chose. Je pense que le concept est intéressant. La manière dont ils cherchent à l'inclure est raisonnablement responsable sur trois manches. Alors pourquoi ne pas le tester ? Faisons un essai."

"Il y a beaucoup de travail en coulisses avec les directeurs d'équipe, les directeurs sportifs, pour garantir que la règlementation est juste et à sa place. J'espère que ça sera un spectacle intéressant. Si c'est ce que veut faire le promoteur, alors je serai heureux de le soutenir."

Pendant ce temps, Toto Wolff reconnaît que Mercedes est "davantage du côté des puristes". Il réitère sa conviction que la F1 pourrait apprendre des bonnes retombées commerciales observées dans les autres championnats qui organisent plus de courses. "Je pense que nous devrions essayer et ensuite être vraiment honnêtes envers nous-même", indique-t-il. "Avoir une petite course le samedi pourrait augmenter notre audience."

"Quel a été l'impact financier, l'impact sur les audiences que nous avons été capables de générer et quel est le facteur spectacle ? Comme l'a dit Christian, il y a beaucoup de pour et de contre. Si nous nous mettons tous d'accord, alors nous pouvons trouver une solution qui sera bénéfique pour tous. La F1 est ce que nous en faisons. Nous avons besoin de divertir les gens."

partages
commentaires

Voir aussi :

Alonso : Enstone a beaucoup changé, "et c'est bon signe"

Article précédent

Alonso : Enstone a beaucoup changé, "et c'est bon signe"

Article suivant

Pourquoi l'Alpine a-t-elle une boîte à air géante ?

Pourquoi l'Alpine a-t-elle une boîte à air géante ?
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Auteur Alexandre Hodicq
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021
AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ? Prime

AlphaTauri sera-t-elle la surprise de 2021 ?

Serait-il possible qu'AlphaTauri soit la grande surprise de la saison 2021 de Formule 1 ? Ce qui a été montré lors du Grand Prix de Bahreïn le suggère clairement.

Formule 1
13 avr. 2021
Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage Prime

Quand Stirling Moss donnait une leçon sur le pilotage

Remémorons-nous quelques souvenirs marquants de Stirling Moss, légende du sport automobile, qui nous a quittés l'an dernier à l'âge de 90 ans.

Formule 1
12 avr. 2021
Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins Prime

Le faible rake met Aston Martin à la croisée des chemins

Aston Martin peut-elle se sortir du trou dans lequel la réglementation aérodynamique de 2021 l'a envoyée ? Cette question, l'écurie britannique ne peut pas encore y répondre. En revanche, les récentes performances de Mercedes offrent un signe d'encouragement.

Formule 1
11 avr. 2021