GP du Mexique - Ce qu'ont dit les pilotes

Au lendemain du Grand Prix du Mexique, remporté à Mexico par Lewis Hamilton, retrouvez les principales réactions des pilotes.

GP du Mexique - Ce qu'ont dit les pilotes
1er - Lewis Hamilton (Mercedes)
1er - Lewis Hamilton (Mercedes)
1/22

Photo de: XPB Images

"C'est incroyable avec tous ces gens. Viva México ! C'est le meilleur public de toute la saison. Le stadium aide, mais ils sont passionnés par la F1, c'est génial. J'adore le Mexique, je mange des tacos tous les soirs ! Nico a fait du très bon travail pour finir à la place où il fallait qu'il finisse. C'est génial de gagner à Mexico, je ne sais pas où est mon sombrero mais j'ai hâte de revenir l'an prochain."
2e - Nico Rosberg (Mercedes)
2e - Nico Rosberg (Mercedes)
2/22

Photo de: XPB Images

"Lewis a fait du meilleur travail ce week-end. Il a abordé le premier virage en premier, il en est ressorti en premier, ça va. Il s'est passé beaucoup de choses. Lewis était plus rapide, il mérite la victoire. Je ne pouvais viser que la deuxième place."

"C'est phénoménal, mais il y a 21 courses cette année. Quand McLaren en a eu 16 [doublés], il n'y avait que 17 courses. Mais c'est incroyable, nous faisons encore mieux tous les ans. Je suis reconnaissant d'avoir une telle voiture et de pouvoir me battre pour le titre mondial."
3e - Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3e - Daniel Ricciardo (Red Bull Racing)
3/22

Photo de: Red Bull Content Pool

"Tout le monde se plaint du fait de bouger au freinage... Maintenant, il [Vettel] sourit... Il ne mérite pas d'être sur le podium. J’ai vu qu'il défendait en ligne droite, j'allais me lancer à l'extérieur, puis il a ouvert la porte à l'intérieur, j'ai tenté d'y aller mais il n'a cessé de fermer la porte, je n'avais nulle part où aller."
4e - Max Verstappen (Red Bull Racing)
4e - Max Verstappen (Red Bull Racing)
4/22

Photo de: Red Bull Content Pool

"J'ai déjà vu les images [du duel Ricciardo/Vettel]. Moi au moins, je le fais comme il faut. Ce qu'il a fait, c'est ridicule. Il s'est décalé sur Daniel, ils se sont touchés, et après, il a passé son temps à crier à la radio. Il a dit d'innombrables gros mots. Il ferait mieux de retourner à l'école ou de faire quelque chose pour corriger son langage. Je vais lui parler, car la manière dont il gère ça est ridicule. Il passe ses week-ends à hurler à la radio. C'est quelqu'un de très frustré, en ce moment."
5e - Sebastian Vettel (Ferrari)
5e - Sebastian Vettel (Ferrari)
5/22

Photo de: Ferrari

"J'étais sous le coup de l'émotion. J'ai déjà demandé à aller le voir. Quand on est dans la voiture, les émotions prennent le dessus. Ce qu'a fait Max [Verstappen] n'est pas correct et je me suis retrouvé derrière lui pendant trois tours, donc je pense que ma réaction est compréhensible."
6e - Kimi Räikkönen (Ferrari)
6e - Kimi Räikkönen (Ferrari)
6/22

Photo de: Ferrari

"Le départ n'a pas été trop mauvais. Après l'arrêt au stand, nous avons peiné à trouver l'adhérence en mediums. Nous avons essayé de nous arrêter à nouveau pour voir si nous pouvions la récupérer. C'était une erreur, mais au moins, nous avons tenté."
7e - Nico Hülkenberg (Force India)
7e - Nico Hülkenberg (Force India)
7/22

Photo de: XPB Images

"Ce n'est pas mal. Nous étions inquiets, car c'était le meilleur circuit pour Williams parmi les tracés restants. J'ai vraiment tiré le maximum. L'autre voiture a connu un week-end plus difficile. Nous avons fait de notre mieux, et j'en suis content. C'est vraiment un temps fort pour moi. La course n'a pas été spectaculaire, j'étais tout seul, j'ai géré mes pneus, ma voiture et mes freins pendant toute la course."
8e - Valtteri Bottas (Williams)
8e - Valtteri Bottas (Williams)
8/22

Photo de: Williams F1

"Nous avons fait du bon travail d'équipe, avec une stratégie qui a bien fonctionné, comme nous l'attendions. Nous avons réussi à faire une course à un arrêt, bien aidée par un parfait timing. Malheureusement, Force India a encore un peu plus de rythme que nous et c'est pourquoi l'un d'entre eux est devant nous."
9e - Felipe Massa (Williams)
9e - Felipe Massa (Williams)
9/22

Photo de: XPB Images

"C’était vraiment une course difficile. J’étais vraiment heureux du premier tour car j’ai fait beaucoup de dépassements et je me suis retrouvé sixième. Je me suis arrêté pour mettre les pneus mediums et j’ai souffert pendant les 15 premiers tours avec, comme en essais libres. Ensuite, tour après tour, j’ai retrouvé du grip et je me suis battu toute la course avec Pérez. C’était vraiment difficile de rester devant, mais j’ai attaqué jusqu’au bout et je suis donc heureux du résultat."
10e - Sergio Pérez (Force India)
10e - Sergio Pérez (Force India)
10/22

Photo de: XPB Images

"Je voulais vraiment davantage aujourd'hui. Je n'ai rien pu faire de toute la course. J'essayais de dépasser, mais je n'y arrivais pas. Ils étaient trop rapides en ligne droite. Malheureusement, j'étais derrière les deux Williams. Je voulais offrir un meilleur résultat à mon équipe, à mon peuple, mais c'est comme ça. Nous avons sous-estimé la durée de vie du pneu medium. Nous devons travailler là-dessus. Nous avons connu une excellente année, mais ça se passe comme ça parfois. Aujourd'hui, je ne pouvais rien faire. La course a simplement été difficile."
11e - Marcus Ericsson (Sauber)
11e - Marcus Ericsson (Sauber)
11/22

Photo de: XPB Images

"C’était une course solide. L’accrochage au départ était malheureux et, honnêtement, j’étais inquiet de ne pas pouvoir aller au bout de la course après avoir été heurté. J’ai réussi à rentrer aux stands pour mettre un nouvel aileron avant. Nous avons aussi vu dans les données que le fond plat était endommagé. Nous avons continué et réussi à retrouver le rythme, qui était bon. Nous étions proches des points, mais pas suffisamment."
12e - Jenson Button (McLaren-Honda)
12e - Jenson Button (McLaren-Honda)
12/22

Photo de: McLaren

"Dans l’ensemble, c’était une course vraiment inhabituelle, et c’est dommage car nous aurions pu terminer bien plus haut. Mais on ne peut jamais savoir les choses à l’avance. C’était quand même une course amusante pour moi, et j’ai assurément tiré le meilleur de la voiture. C’est tout ce que l’on peut espérer faire."
13e - Fernando Alonso (McLaren-Honda)
13e - Fernando Alonso (McLaren-Honda)
13/22

Photo de: McLaren

"J’imagine que nous aurions pu faire un petit peu mieux, mais malheureusement, dans le premier tour nous avons toujours été au mauvais endroit au mauvais moment. Nous avons également connu un petit incident qui nous a mis dans une position difficile dans le trafic pour le reste de la course, en restant derrière Carlos [Sainz] pendant 40 tours environ."
14e - Jolyon Palmer (Renault)
14e - Jolyon Palmer (Renault)
14/22

Photo de: XPB Images

"Je pense que la quatorzième place est ce que nous pouvions avoir de mieux en partant du fond de peloton. Je suis donc content ! J’ai eu de très belles et amusantes batailles avec les McLaren et ces soixante-dix tours sur un seul train de pneus doivent probablement constituer un record… C’était un peu un défi, mais cela allait toujours bien sur la fin. Nous étions assez rapides pour contenir nos concurrents. Dans l’ensemble, je suis assez heureux de la journée."
15e - Felipe Nasr (Sauber)
15e - Felipe Nasr (Sauber)
15/22

Photo de: XPB Images

"Comme j’ai débuté la course en pneus mediums, j’étais la seule voiture de la grille à disposer d’une stratégie agressive. Ca semblait bien parti dans le premier tour, car j’ai pu gagner quelques places. Je crois que j’ai eu de la malchance avec la voiture de sécurité, ce qui a remis tout le monde en groupe. Cela n’a pas aidé ma stratégie, mais c’est la course. En plus de ça, j’ai endommagé mon aileron avant, ce qui a compromis mes chronos."
16e - Carlos Sainz (Toro Rosso)
16e - Carlos Sainz (Toro Rosso)
16/22

Photo de: Red Bull Content Pool

"Ce n’était tout simplement pas notre jour… Quel après-midi difficile ! Pendant le tour de mise en grille, je sentais déjà qu’il y avait quelque chose qui n’allait pas en rétrogradant, tout comme avec les freins qui surchauffaient. Nous n’avions pas le rythme, et ces problèmes ne nous ont pas aidés. Il y a en plus eu une pénalité de cinq secondes pour avoir gêné Fernando dans le premier tour… C’est devenu une course difficile dès le début."
17e - Kevin Magnussen (Renault)
17e - Kevin Magnussen (Renault)
17/22

Photo de: XPB Images

"Le week-end dernier, le relais tardif en supertendres avait vraiment bien fonctionné. C’était une tout autre histoire aujourd’hui. Il semble que nous n’avions pas le rythme nécessaire, qu’importe le pneu utilisé. C’était une course frustrante pour moi. Mon premier train de gommes tendres s’est effondré comme prévu, mais nous n’avons pu maintenir le rythme en mediums. Nous avons donc changé notre stratégie en faveur des supertendres, mais nous étions déjà trop loin."
18e - Daniil Kvyat (Toro Rosso)
18e - Daniil Kvyat (Toro Rosso)
18/22

Photo de: XPB Images

"Je suis plutôt content de ma course, même si nous avons terminé 18e. J’ai pris du plaisir dans certaines bagarres, j’ai fait quelques dépassements. Si je disais la vérité, je dirais que notre rythme était tout simplement trop lent pour se battre plus haut, malheureusement. Concernant ma pénalité de cinq secondes, je dois dire qu’il n’y a tout simplement pas de constance avec ces sanctions…"
19e - Esteban Gutiérrez (Haas)
19e - Esteban Gutiérrez (Haas)
19/22

Photo de: XPB Images

"C’était une expérience incroyable. Nous avons attaqué de bout en bout, repoussé les limites que nous pouvions avec la voiture. J’ai dû prendre soin des freins car nous avions des problèmes pour les refroidir, donc je devais freiner plus tôt que prévu. Ce n’était pas idéal pour essayer de se battre, mais c’est la seule chose que nous pouvions faire pour terminer la course."
20e - Romain Grosjean (Haas)
20e - Romain Grosjean (Haas)
20/22

Photo de: Haas F1 Team

"Nous avons essayé de changer quelques pièces pour analyser ce qui n’allait pas, mais nous n’avons pas vraiment trouvé le problème. La voiture était nulle part. C’était très difficile de la piloter. Nous n’avons pas fait les choses correctement. Nous rencontrons de l’inconstance avec beaucoup de survirage et de sous-virage. Je n’ai jamais su ce qui se passait. La voiture tirait à gauche au freinage. C’était étrange. C’était juste une journée très difficile."
21e - Esteban Ocon (Manor)
21e - Esteban Ocon (Manor)
21/22

Photo de: XPB Images

"Mexico ne sera pas l’un de mes circuits favoris cette saison, et c’est dommage, car c’est un circuit génial et un lieu incroyable pour la Formule 1. Cette journée n’était pas aussi mauvaise que le reste du week-end, mais nous n’avons jamais réellement surmonté nos problèmes avec le comportement de ma voiture. Au final, j’étais juste ravi de voir l’arrivée."
Abandon - Pascal Wehrlein (Manor)
Abandon - Pascal Wehrlein (Manor)
22/22

Photo de: XPB Images

"C'est difficile à digérer. Surtout parce que nous avons eu un super week-end jusqu'à maintenant. Mais malheureusement, notre rêve est déjà terminé. J'avais déjà gagné deux positions, mais en entrant dans le virage 2, j'ai été touché à l'arrière et c'était fini."
partages
commentaires
Räikkönen - Le dernier arrêt ? Une erreur mais nous avons tenté

Article précédent

Räikkönen - Le dernier arrêt ? Une erreur mais nous avons tenté

Article suivant

Arrivabene juge la pénalité de Vettel "excessive et injuste"

Arrivabene juge la pénalité de Vettel "excessive et injuste"
Charger les commentaires
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021
Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances Prime

Pourquoi Pérez n'a pas à s'inquiéter de ses récentes performances

Les dernières courses ont été difficiles pour Sergio Pérez. Le pilote Red Bull n'a récolté que 16 points depuis le Grand Prix de Grande-Bretagne en juillet, et les chances de l'équipe de remporter le championnat des constructeurs ont été compromises. Pourtant, le Mexicain reste optimiste et pense qu'il a tous les outils nécessaires pour améliorer ses performances.

Formule 1
5 oct. 2021