Les pilotes ont présenté quatre points essentiels pour la F1 2021

Une nouvelle réunion importante avait lieu mardi à Genève afin d'évoquer la réglementation de la Formule 1 pour 2021. À cette occasion, le GPDA a soulevé quatre sujets majeurs pour prendre la bonne direction.

Les pilotes ont présenté quatre points essentiels pour la F1 2021

Comme prévu, Romain Grosjean et Sebastian Vettel ont assisté à cette réunion pour y représenter les pilotes, en vertu de leur poste de directeurs du GPDA, l'association des pilotes de Grand Prix. Le mois dernier à Paris, c'étaient Lewis Hamilton, Nico Hülkenberg et Alexander Wurz qui portaient cette voix lors des échanges menés avec la FIA, les dirigeants de la F1 et les équipes. Cette semaine, le GPDA a présenté un plan en quatre points pour résumer les attentes des pilotes.

Lire aussi :

"C'était long, mais c'était très important que les pilotes soient impliqués", précise Romain Grosjean. "Nous avons quatre points très clairs sur la direction que nous voulons prendre, et il y a eu des discussions sur certaines choses que nous pensions être complètement inutiles pour améliorer le spectacle. Nous devons continuer sur ces quatre points, et faire en sorte de maintenir la pression et d'aider la F1 à s'améliorer. Ce sont quatre points présentés par le GPDA et sur lesquels nous sommes d'accord avec chaque pilote. C'est difficile d'y aller quand il s'agit de discuter avec les autres, car ensuite il s'agit de son opinion personnelle. C'est donc un sujet pour le GPDA, si 51% des pilotes [ou plus] disent que c'est la direction que nous voulons prendre, nous optons pour celle-ci. 

"Sur les quatre points présentés par le GPDA, le premier concerne les pneus", révèle le pilote français. "Le deuxième est l'aéro, le troisième est le poids et le quatrième porte sur l'argent entre les équipes. Si nous résolvons ces quatre points, alors je pense que ce sera vachement bien". Grosjean se dit également satisfait de l'écoute dont ont bénéficié les pilotes lors de cette réunion, précisant que "Jean Todt [président de la FIA] a été d'un grand soutien".

Les pilotes favorables au retour des ravitaillements

Arrêt au stand mouvementé pour Felipe Massa, Ferrari F2008

Parmi les sujets discutés figurait notamment celui du retour des ravitaillements en carburant pendant les Grands Prix. La question est à l'étude, mais le GPDA s'y est clairement dit favorable. "Il n'y a pas d'accord", prévient Grosjean. "Au GPDA, nous sommes pour, pas parce que nous pensons que c'est bien pour la course, mais parce que nous voulons aider à faire baisser le poids des voitures. C'est juste une solution temporaire pour rendre les monoplaces 70 ou 60 kg plus légères au départ de la course, et pour ne pas faire surchauffer les pneus."

"Lorsque j'ai débuté [en F1] en 2009, on était à 605 kg, et désormais nous sommes aux alentours de 740 kg", ajoute-t-il. "Il y a 140 kg de plus et on peut sentir que les voitures sont très lourdes à basse vitesse. C'est encore plus au départ de la course, aux alentours de 850 kg. Nous avons juste l'impression que c'est trop pour une F1. Je sais que nous parlons des pneus 18 pouces, ce qui ajoute encore 25 kg, d'un système de freinage standard, pour 8 kg de plus encore. On en ajoute toujours, alors que ce que nous voulons, c'est diminuer le poids."

Au-delà de ces quatre propositions, Grosjean révèle que les pilotes ont évoqué un changement complet de motorisation, en sachant pertinemment que l'idée serait classée immédiatement sans suite. "On nous a dit que ce n'était pas une option !" s'amuse le pilote Haas. "C'est la première chose que nous avons soulevée : avoir un V10 et ainsi on économise 150 kg."

partages
commentaires
Williams évolue et espère le début du renouveau à Hockenheim

Article précédent

Williams évolue et espère le début du renouveau à Hockenheim

Article suivant

Mercedes espère la fin de la canicule, son ennemi juré

Mercedes espère la fin de la canicule, son ennemi juré
Charger les commentaires
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021
Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison Prime

Schumacher, futur roi de la F1 dès sa première saison

Il y a trente ans, Michael Schumacher réalisait des débuts étincelants en F1 à Spa, avec Jordan, avant de rapidement rejoindre Benetton pour le Grand Prix d'Italie. Ce transfert allait mener l'Allemand à sa première victoire un an plus tard et poser les bases de son ascension vers le titre, qu'il décrocherait en 1994.

Formule 1
14 sept. 2021
Les notes du Grand Prix d'Italie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Italie 2021

Après le Grand Prix d'Italie, quatorzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
13 sept. 2021