Pirelli assure toujours deux à trois arrêts en Australie

A seulement deux semaines du lancement de la saison 2013 de Formule 1, à Melbourne, les équipes ont pu bénéficier de leurs quatre derniers jours d’essais sur le tracé de Barcelone

A seulement deux semaines du lancement de la saison 2013 de Formule 1, à Melbourne, les équipes ont pu bénéficier de leurs quatre derniers jours d’essais sur le tracé de Barcelone. A cette occasion, toute la gamme de pneumatiques Pirelli fut de sortie lors des deux jours humides suivis par deux autres journées sur le sec.

Les équipes furent en mesure de collecter des données précieuses et d’établir des comparaisons utiles au fil de leur programme sur un tracé familier, permettant l’évaluation des derniers développements en date et des différents mélanges, y compris les intermédiaires (Cinturato Verts) et les pluies (Cinturato Bleu).

Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, est heureux de constater que la pluie n'a pas affecté les préparations des équipes. “Ce furent quatre journées d’essais utiles à Barcelone, en dépit des conditions météo de nouveau trop fraîches pour être représentatives de ce avec quoi nous devrons composer durant le reste de l’année. Par conséquent, la dégradation est restée élevée, les pneus ne pouvant opérer dans leur fenêtre d’exploitation supposée durant l’essentiel des essais. Il s’agit malgré tout d’une situation habituelle, aussi bien pour nous que pour les équipes et ce fut exactement la même chose lors des essais hivernaux de l’an dernier. Il ne s’agit donc pas d’une grande inquiétude”, explique-t-il.

Le temps humide des deux premières journées a offert une opportunité bienvenue de tester et de déterminer les fenêtres d’exploitation des gommes intermédiaires et pluies (qui ont évolué pour offrir une meilleure traction cette année).

Globalement, tout le monde est content des pneus pluies, prouvant que notre travail fut payant”, estime le Britannique. “Comme il s’agissait de la dernière séance d’essais, il était bon pour les équipes de bénéficier de l’opportunité de rouler avec tous les pneus de la gamme au moment de compléter les préparations. Nous sommes maintenant impatients d’arriver en Australie, où nos pneus seront en mesure de travailler dans leurs fenêtres, et espérons une course excitante, avec deux à trois arrêts par monoplace”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités