Pourquoi le nez de la Williams FW37 n'est-il pas longiligne ?

Cela fait plusieurs années que les nez des Formule 1 sont vivement critiqués

Cela fait plusieurs années que les nez des Formule 1 sont vivement critiqués. Il y eut d'abord ces "marches" jugées disgracieuses en 2012 et en 2013, les museaux ayant alors été comparés à celui d'un ornithorynque ; l'an dernier, la plupart des monoplaces comprenaient un long appendice se détachant de la principale partie du nez, ce qui n'était pas jugé plus esthétique, loin de là.

Les concepteurs du règlement technique font de leur mieux pour imposer des nez abaissés aux formes fluides et pensaient y parvenir en 2015, mais tout est bon pour maximiser le flux d'air sous le châssis : la Williams FW37, première monoplace à avoir été dévoilée cette année, comprend toujours un petit appendice à l'avant pour se conformer à la réglementation. Jason Somerville, directeur du département aérodynamique, explique pourquoi dans les colonnes de F1 Racing.

"Nous savions que nous disposions d'une base solide à partir de laquelle travailler et nous voulions conserver les aspects positifs de la voiture", se justifie-t-il. "On peut décider d'adopter la solution d'un concurrent, mais il faut le faire pour une très bonne raison, plutôt que simplement 'C'est sur telle voiture, faisons ça'". En effet, adopter le nez d'une monoplace plus performante n'est pas forcément une idée judicieuse, car cette partie de la voiture influence la direction prise par l'ensemble des flux d'air.

D'après Somerville, à moins d'imposer un museau à toutes les équipes, la FIA ne parviendra pas à rendre les monoplaces esthétiques tout en laissant un champ de manœuvre aux ingénieurs.

"Le principe était de forcer les voitures à avoir un nez bas par des limitations dimensionnelles, y compris des tailles minimum à quelques millimètres du bout du nez. À moins que la FIA ne prescrive un nez et ne dise "courez avec ça", il y aura toujours de la liberté. Et si on donne aux ingénieurs de la liberté, ils l'exploiteront pour essayer de trouver un avantage qui convient à leur voiture", conclut le Britannique.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Williams
Type d'article Actualités