Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

Racing Point ne va plus apporter d'évolutions en 2020

L'écurie Racing Point ne va plus modifier sa monoplace lors des quatre derniers Grands Prix de la saison 2020 mais garde espoir de récupérer la troisième place du championnat.

partages
commentaires
Racing Point ne va plus apporter d'évolutions en 2020

Renault, McLaren et Racing Point sont actuellement au coude-à-coude au classement des constructeurs, avec 135 points à l'actif du Losange contre 134 pour les deux écuries rivales. Il reste quatre Grands Prix pour décider de l'issue de ce duel d'autant plus crucial que des millions d'euros de primes de fin d'année en dépendent.

Avec le gel des châssis effectif depuis le 30 septembre jusqu'à fin 2021, Racing Point va désormais se concentrer sur l'adaptation de son aérodynamique au règlement légèrement modifié pour la saison prochaine. L'appui sera effectivement réduit, notamment au niveau du fond plat afin de limiter les charges pesant sur les pneus.

Lire aussi :

"Nous sommes tournés vers l'an prochain depuis un certain temps désormais", explique Andrew Green, directeur technique. "Des changements aérodynamiques significatifs sont nécessaires pour la voiture de l'an prochain. Nous étudions donc ça depuis un moment. Nous n'avons rien de prévu à ajouter sur cette voiture pour les dernières courses, même si nous aimerions vraiment."

"Je pense encore que nous n'avons pas libéré tout le potentiel de la voiture. Et nous avons plus ou moins montré lors des deux dernières courses que nous étions vraiment très performants le dimanche après-midi, avec une voiture vraiment, vraiment rapide. Je pense que nous allons donc faire le point sur notre situation des dernières courses, voir s'il y a des ajustements à faire, peut-être davantage du côté des qualifications que de la course. Nous restons dans la lutte. C'est serré. Nous sommes en lice. Et ça va être une bonne bataille."

Andrew Green, directeur technique Racing Point parle aux médias

Effectivement, Racing Point a parfois semblé prêter davantage d'attention à la gestion des pneus sur les longs relais qu'à la performance pure en qualifications, si bien qu'aucun de ses pilotes n'était en Q3 à Imola – même si la 11e place de Sergio Pérez lui permettait de choisir ses pneus au départ, un avantage décisif. Peut-on toutefois se permettre de partir si loin quand Renault en particulier est sur une remarquable pente ascendante, deuxième force du plateau en termes de points marqués sur les sept derniers Grands Prix ?

"C'est intense dans ce groupe, nous nous battons avec acharnement, et des erreurs vont être commises", poursuit Green. "Je pense que c'est ce que vous voyez, vous voyez une vraie course dans cette partie de la grille, et nous nous battons pour quelque chose qui n'est vraiment pas négligeable, la troisième place du championnat. Ça se voit dans l'approche des pilotes et des équipes. Tout le monde est à fond. Et c'est beau à voir."

Le Britannique espère en tout cas que Racing Point aura davantage de réussite lors des prochaines courses, Lance Stroll ayant connu de nombreux accidents lors des dernières épreuves en date. "Nous sommes dans la dernière ligne droite. Il y a un point d'écart, trois fois rien. Nous avons mis tout ça derrière nous."

Lire aussi :

"Je pense à vrai dire qu'avec le recul nous avons été malchanceux ces derniers temps, vraiment malchanceux, et nous devrions être loin devant à la troisième place. Mais ce n'est pas le cas, et nous n'allons pas geindre. Nous allons continuer à travailler, nous assurer de faire de notre mieux, et si la chance nous sourit, tant mieux. Mais parfois, il faut provoquer sa propre chance. Je pense qu'il nous faut juste faire le meilleur travail possible lors de ces courses restantes, espérons avoir un peu de chance. C'est ce dont nous avons besoin pour creuser l'écart", conclut-il.

Propos recueillis par Adam Cooper

Voir aussi :

Le directeur de Williams positif au COVID-19

Article précédent

Le directeur de Williams positif au COVID-19

Article suivant

Red Bull change de réserviste pour le GP de Turquie

Red Bull change de réserviste pour le GP de Turquie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Équipes Racing Point
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021