Richard Cregan quitte Toyota

L'écurie Toyota a confirmé que Richard Cregan, actuel directeur de l'écurie, quittera ses fonctions à la fin du mois de novembre prochain

Richard Cregan quitte Toyota

L'écurie Toyota a confirmé que Richard Cregan, actuel directeur de l'écurie, quittera ses fonctions à la fin du mois de novembre prochain.

Âgé de 48 ans, Richard a décidé de poursuivre sa carrière et de prendre de nouvelles responsabilités attrayantes, toujours dans le secteur du sport automobile. Il met ainsi fin à sa collaboration avec Toyota Motorsport GmbH après 24 ans de bons et loyaux services, ayant initialement débuté en tant que mécanicien de rallye. Nous vous donnerons plus d'informations sur le nouveau poste de Richard en tant utile.

Richard a occupé la fonction de directeur des opérations pour les programmes compétition Toyota, notamment le Championnat du Monde des Rallyes et les 24 Heures du Mans. À l'annonce du projet de Formule 1, il est devenu bras droit d'Ove Andersson de sorte à faire de ce projet une réalité. Il est ensuite devenu directeur général des opérations pour la F1 en 2002, avant de prendre la tête de l'écurie en 2004.

C'est Jens Marquardt qui succédera à Richard. Jens est entré chez Toyota Motorsport GmbH en 2000, au département d'ingénierie moteur.

Jens a joué un rôle très important dans le développement des premiers moteurs de Formule 1 Toyota, au point de prendre les fonctions de Group Leader dans le cadre du programme d'ingénierie moteur appliquée aux essais sur circuit, en 2003. Il a aussi été l'une des figures incontournables de la mise en place de la fourniture de moteurs Toyota à Williams. À cette occasion, il faut signaler l'exemplarité du développement de cette activité pour laquelle il occupe la fonction de directeur du département fourniture de moteurs clients depuis août 2006.

Le président de Toyota Motorsport et directeur d'écurie, Tadashi Yamashina, a déclaré : "Nous sommes attristés de perdre un membre de notre équipe de la trempe de Richard, mais nous comprenons les raisons qui le motivent et nous lui souhaitons par la même occasion bonne chance pour le nouveau défi qui l'attend."

"Richard a joué un rôle très important dans l'histoire de Toyota Motorsport. Nous rendons hommage aux nombreux succès qu'il a signé, notamment celui d'avoir su construire un environnement de travail positif tant à l'usine qu'aux abords des circuits du monde entier, ou encore celui d'appliquer la philosophie Toyota en Formule 1, grâce à laquelle nous avons effectué des progrès significatifs dans le domaine des arrêts au stand ou des opérations relatives à la monoplace."

"Considérant maintenant l'avenir, je suis heureux que Jens embrasse cette nouvelle opportunité professionnelle qu'il mérite véritablement. Jens fait partie de la maison depuis maintenant huit ans. C'est un employé de grande valeur qui a su faire preuve d'une grande habileté et d'un esprit positif. Il a maintenant devant lui suffisamment de temps pour appréhender les tâches de sa nouvelle fonction auprès de Richard dans les mois à venir. Nous sommes tout à fait confiants pour que la transition se fasse naturellement et de manière transparente."

partages
commentaires
Les côtés techniques du circuit de Spa-Francorchamps
Article précédent

Les côtés techniques du circuit de Spa-Francorchamps

Article suivant

Berger attend des meilleurs résultats de la part de Bourdais

Berger attend des meilleurs résultats de la part de Bourdais
Charger les commentaires
Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton Prime

Le maestro qui a ouvert la voie à Schumacher et Hamilton

Juan Manuel Fangio, sans égal sur la piste et en dehors, a été le premier à définir ce qu'était un grand pilote de Formule 1. Nigel Roebuck retrace l'histoire d'un remarquable champion.

Formule 1
21 janv. 2022
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021