Williams : "L'année dernière a été la pire"

En dépit des apparences et des résultats bruts, Claire Williams assure que l'année 2019 offre plus d'espérance que la précédente pour l'écurie britannique.

Williams : "L'année dernière a été la pire"

Avec un seul point inscrit au championnat lors du chaotique Grand Prix d'Allemagne, l'écurie Williams affiche un triste bilan sportif à une manche de la fin de saison. Pour la deuxième année consécutive, l'écurie britannique va terminer lanterne rouge, avec six points de moins au compteur qu'en 2018 et un top 10 de moins. Sur le plan de la performance, la FW42 a régulièrement souffert d'un retard abyssal sur le reste du peloton.

Lire aussi :

Et pourtant, Claire Williams insiste sur un point : l'exercice qui va se conclure ce week-end à Abu Dhabi n'est pas le pire qu'elle a vécu. Elle l'explique par les grandes manœuvres réalisées au sein de l'équipe et qui laissent selon elle entrevoir enfin la lumière au bout du tunnel. L'écurie au passé glorieux mise notamment sur la nouvelle réglementation 2021 pour remonter la pente. 

"Ça a été une dure année pour moi, brutale pour tout le monde", reconnaît la directrice adjointe de Williams dans les colonnes du Guardian. "Nous avons tous eu des défis à relever, mais j'ai toujours dit que le véritable test de caractère était la manière dont on réagissait dans les situations difficiles, le fait de ne pas abandonner quand la route devient cahoteuse et de continuer à se battre. C'est l'une des plus grandes leçons que m'a enseignées mon père. Il n'a pas connu la facilité."

"Les changements que nous avons initiés ont été bien plus significatifs que tout ce que nous avions fait jusqu’à présent. Nous avons fait de gros changements opérationnels, nous avons un nouveau département de planification, nous avons une excellente équipe technique qui s'occupe de la conception aéro, et également côté piste." 

"L'année dernière a été la pire. Je comprends pourquoi les gens considèrent cette année comme la pire, mais ils ne peuvent pas voir ce qui se passe en coulisses. L'an dernier, je ne voyais pas comment les choses pouvaient s'améliorer rapidement. Cette année, Williams est dans une situation totalement différente. Je sais ce qui arrive et j'y crois. L'année dernière, je n'y croyais pas vraiment. Nous sommes dans une bien meilleure situation. Tout le travail que nous avons fait l'an dernier en modifiant la philosophie autour de l'aéro porte maintenant ses fruits."

Claire Williams a récemment confié qu'elle s'était interrogée sur son propre devenir à la tête de l'écurie familiale, avant d'être confortée dans ce rôle par son père Frank. L'écurie de Grove est la dernière à avoir confirmé son line-up pour la saison 2020, Nicholas Latifi décrochant le volant qui était encore disponible aux côtés de George Russell.

George Russell, Williams Racing FW42

partages
commentaires
EL3 - Verstappen, Hamilton et Bottas en 0"089

Article précédent

EL3 - Verstappen, Hamilton et Bottas en 0"089

Article suivant

Vers un gel partiel du développement moteur en F1 ?

Vers un gel partiel du développement moteur en F1 ?
Charger les commentaires
Un calendrier de 23 Grands Prix en péril Prime

Un calendrier de 23 Grands Prix en péril

Après l’annonce de l’annulation du Grand Prix de Singapour à cause des restrictions sanitaires en vigueur, la Formule 1 cherche des alternatives pour conserver un calendrier de 23 courses. Mais ce projet audacieux est-il voué à l’échec ?

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré Prime

Quand Alesi, cheval fougueux de la F1, a rejoint le Cheval Cabré

Jean Alesi a immédiatement marqué la Formule 1 lors de ses débuts avec Tyrrell, mais sa décision de rejoindre Ferrari plutôt que Williams en 1991 était une erreur de jugement, dans une saison au cours de laquelle les luttes politiques internes ont miné le développement de la monoplace...

Formule 1
11 juin 2021
Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego Prime

Riccardo Patrese, le véritable gentleman sans ego

Les pilotes ont tendance à être égoïste, mais pas Riccardo Patrese. Retour sur la carrière d'un véritable gentleman.

Formule 1
9 juin 2021
Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Azerbaïdjan 2021

Après le Grand Prix d'Azerbaïdjan, sixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
7 juin 2021
Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes Prime

Comment Honda a transformé son moteur en rival de Mercedes

Pour la première fois de l'ère turbo hybride, Red Bull mène les deux championnats après sa victoire au Grand Prix de Monaco.

Formule 1
5 juin 2021
Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1 Prime

Comment Amazon aide à façonner le futur de la F1

Le partenariat entre la Formule 1 et Amazon Web Services se traduit par de nombreux graphiques servant à approfondir la compréhension des Grands Prix. Mais la discipline cherche également à améliorer le spectacle proposé en piste aux spectateurs.

Formule 1
2 juin 2021
Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée Prime

Pourquoi la survie du GP de Monaco n'est pas menacée

Les avis sont divisés sur la place du Grand Prix de Monaco au sein du calendrier de la Formule 1. Néanmoins, l'épreuve continue d'offrir un défi unique pour les pilotes et les équipes.

Formule 1
1 juin 2021
Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez Prime

Pourquoi les qualifications freinent la progression de Pérez

À Monaco, Sergio Pérez a réalisé sa meilleure course depuis qu'il a rejoint Red Bull en s'élançant de la neuvième place sur la grille pour atteindre la quatrième position sous le drapeau à damier.

Formule 1
31 mai 2021