Jean Todt sort du silence sur Bahreïn

partages
commentaires
Jean Todt sort du silence sur Bahreïn
26 avr. 2012 à 17:53

Jean Todt, Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, s’était montré silencieux avant et pendant le Grand Prix de Bahreïn, se refusant d’alimenter la presse de l’impact politique de la tenue du GP dans la nation en proie à des troubles socio-politiques

Jean Todt, Président de la Fédération Internationale de l’Automobile, s’était montré silencieux avant et pendant le Grand Prix de Bahreïn, se refusant d’alimenter la presse de l’impact politique de la tenue du GP dans la nation en proie à des troubles socio-politiques. Il est sorti de son silence dans les colonnes d’Autosport, et juge, le GP derrière lui, que la décision de se rendre sur place était la bonne.

Le propriétaire des droits commerciaux [Bernie Ecclestone] a proposé au Conseil Mondial du Sport Automobile un calendrier de 20 Grands Prix en Septembre dernier. Bahreïn y figurait et le calendrier a été accepté”, a déclaré Todt à Autosport.

Le Français a rappelé que la FIA n’avait pas à prendre de positions morales pour la tenue ou non d’un évènement et que seul l’aspect sportif entrait en ligne de mire.

Je suis venu après le Grand Prix d’Inde pour évaluer la situation et j’ai discuté avec les ambassadeurs britanniques, français, italien et allemand ainsi qu’avec les autorités. Personne n’avait de problèmes avec la situation. Nous ne sommes pas impliqués en politique, ni en religion. Nous sommes seulement impliqués dans le sport. Avant de venir ici, les indications ne faisaient état d’aucun problème pour venir à Bahreïn. Nous n’avons donc aucune raison de changer d’avis”.

Le fait est qu’aucun acteur majeur du sport n’a refusé de se rendre sur le Grand Prix, ce qui conforte Todt dans son argumentaire.

Je suis désolé par ce qui a été rapporté. Je ne suis pas sûr que ce qui a été dit corresponde à la réalité de ce qui se passait dans ce pays. Je sais que la F1 est une marque importante et toutes les personnes qui sont impliquées dans les équipes sont très contentes. On m’a dit que les Directeurs d’Equipes pensaient que c’était une erreur de venir ici. Malheureusement, je n’ai pas vu ce genre de déclarations dans les média”.

Prochain article F3000
Le Roi Juan Carlos honoré par la FIA

Article précédent

Le Roi Juan Carlos honoré par la FIA

Article suivant

Motus et bouche cousue de la FIA à Shanghai

Motus et bouche cousue de la FIA à Shanghai

À propos de cet article

Séries F3000
Pilotes Jean Todt , Bernie Ecclestone
Type d'article Actualités