GP2 - Coletti à la croisée des chemins

Le Monégasque Stefano Coletti arrive à Spa-Francorchamps en tant que leader du championnat des GP2 Series

Le Monégasque Stefano Coletti arrive à Spa-Francorchamps en tant que leader du championnat des GP2 Series. Pour le huitième rendez-vous de la saison, le pilote Rapax a profité de la pause estivale pour recharger les batteries et quitter sa mauvaise série l’ayant vu partir en vacances avec une seule entrée dans les points sur les six dernières courses.

Nous avons connu quelques soucis, tant techniques qu’au niveau des réglages. Toutefois, nous pensons avoir trouvé le problème. Nous avons mal géré nos points d’avance en en laissant trop lors des trois derniers week-ends. Il faut que nous nous rattrapions en gagnant et reprenant le large”, a-t-il déclaré à ToileF1.

Dans l’antichambre de la F1, la course pour le titre est toujours indécise et Coletti n’élimine aucun adversaire prématurément. “Je pense que Leimer, Nasr et Bird sont les trois adversaires les plus dangereux. D’ailleurs, Nasr n'est peut-être pas le plus rapide mais sûrement le plus constant”, a-t-il rappelé.

Premier pilote à avoir été officialisé cette année dans la catégorie, Stefano Coletti est également revenu sur l’importance de bien préparer sa saison.

C'était justement le but de signer le plus tôt possible avec une équipe pour pouvoir travailler tout l'hiver et développer la voiture. C'est toujours bon de se familiariser avec l'équipe. Cela semble avoir payé. Nous faisions énormément d’essais pendant que les autres choisissaient encore leur équipe et essayer de claquer des chronos”, a-t-il analysé.

Vainqueur de trois courses sprint, le Monégasque court toujours après son premier succès en Feature Race, la manche du samedi. Interrogé sur les aspects à améliorer en priorité pour cela, Stefano Coletti admet volontiers sa faiblesse : les qualifications.

En début d'année, nous étions rapides en qualifications mais pas trop en course. Maintenant, c’est l’inverse. Il faut que nous parvenions à tout réunir car si on part dans les six premiers, il n'y a aucune raison pour qu'on ne gagne pas grâce à notre excellent rythme de course”, a-t-il affirmé.

Le leader du championnat sait ce qu’il lui reste à faire, mais la concurrence a déjà préparé sa riposte. La fin de saison de GP2 devrait ainsi être placée sous haute tension.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Pilotes Stefano Coletti
Type d'article Actualités