GP2 - Perrin nous parle de la future monoplace du GP2 Series

L'année 2011 verra l'apparition d'une toute nouvelle monoplace qui équipera les championnats GP2 Series et GP2 Asia

L'année 2011 verra l'apparition d'une toute nouvelle monoplace qui équipera les championnats GP2 Series et GP2 Asia. Cette monoplace, baptisée GP2/11, débutera sa carrière longue de trois ans dès la prochaine saison de GP2 Asia.

Didier Perrin, le directeur technique du GP2 Series, s'exprime en exclusivité pour ToileF1.com sur le développement de cette monoplace ainsi que les choix techniques qui ont été opérés pour cette voiture qui a déjà effectué près de 2 200 kilomètres d'essai.

Premièrement, une autre nouveauté pour ces championnats l'an prochain résidera dans les pneumatiques. En effet, Pirelli deviendra le nouveau fournisseur de pneumatiques du GP2 Series, à l'instar de la Formule 1. Cette modification majeure impose de réaliser plusieurs séances d'essais avec ces nouvelles gommes, conjointement aux essais pour la Formule 1 se déroulant avec une Toyota TF109.

"Avec la GP2/11, nous avons déjà fait quatre séances d’essais où nous avons couvert plusieurs milliers de kilomètres. Pour être précis, je pense que nous en sommes à 2.200 kilomètres. Nous avons fait l’essentiel du développement de la voiture et nous nous concentrons maintenant sur les pneus pour Pirelli, puisque nous allons utiliser exactement les mêmes pneumatiques que la Formule 1 en 2011. Donc nous avons beaucoup de journées d’essais de prévues avec Pirelli afin de préparer l’année prochaine pour le GP2 Series et la Formule 1," a déclaré Didier Perrin à ToileF1.com.

"Depuis la dernière séance d’essais, qui a eu lieu la semaine dernière au Mugello, il y a en même temps que nous une TF109 de Toyota qui réalise des essais. Nous serons avec sur les mêmes circuits pour tous les essais à venir. Ceci permet à Pirelli de doubler les capacités d’essais pendant les séances."

"La première chose que nous avons vérifiée avec Pirelli, c'était de savoir si les pneumatiques étaient compatibles aux deux monoplaces. Ce sera donc les mêmes pneus mais il y aura peut-être une différence dans le choix des gommes sur les courses. Peut-être que sur certains circuits, nous n’utiliserons pas les mêmes gommes que les Formule 1, mais notre panel de pneumatiques sera exactement le même."

En 2011, certaines des équipes de GP2 Series présentes cette année ne devraient plus être de la partie étant donné qu’une sélection des écuries va être opérée d’ici quelques semaines. C'est uniquement après la confirmation du plateau 2011 des écuries GP2 que les nouvelles monoplaces seront mises à disposition de celles-ci, comme l'explique Didier Perrin.

"Nous allons livrer une monoplace par équipe après la sélection des nouvelles écuries de GP2 Series. Une fois que ce sera fait, nous livrerons le plus rapidement possible une voiture par équipe afin qu’elles puissent la monter et préparer leur outillage d’exploitation. Il y aura sans doute une journée de déverminage avant de commencer le GP2 Asia car c’est l’idée de cette monoplace : faire les championnats Series et Asia avec la même voiture pour réduire les coûts."

"C’est toujours plus facile dans l’utilisation de la voiture car on y gagne en termes d’exploitation. Cela nous est apparu comme la meilleure solution pour maintenir les coûts de façon raisonnable et de permettre aux équipes de faire les championnats dans de bonnes conditions."

"Sur le plan technique, les principaux changements de cette monoplace se situeront dans la robe aérodynamique qui sera très proche de celle d’une Formule 1 afin de se rapprocher au plus près de la catégorie reine pour mieux y préparer les pilotes. Une autre modification importante se trouve dans la boîte de vitesses puisque c’est Hewland qui équipera la GP2/11."

"Il n’y a pas de secret qu'avec les mêmes règles, nous arrivons au même design. Nous avons donc mis un aileron arrière aux dimensions de la Formule 1 et nous avons perdu beaucoup d’appuis à l’arrière. Pour en regagner, nous avons décidé de mettre un grand aileron avant comme en Formule 1. Nous avons ensuite déplacé les échappements sur le dessus de façon à avoir plus de place pour le diffuseur et récupérer, par l’intermédiaire du diffuseur, ce que nous avons perdu avec l’aileron arrière en appuis. Nous avons donc une voiture qui ressemble vraiment à une Formule 1."

"D’ailleurs, la semaine dernière au Mugello, plusieurs fois les deux monoplaces étaient en piste et plusieurs fois nous hésitions et nous nous trompions entre les deux voitures. La Toyota et la GP2/11 étaient peintes en blanc et se ressemblaient vraiment. D’autre part, le nouveau système d’échappements de la GP2/11, qui souffle sur le dessus, produit un bruit qui la fait encore plus ressembler aux Formule 1. Le son est plus aigu. L’aspect, le son et les temps aux tours étaient tous très proches d’une Formule 1."

"Ce qui a de très intéressant avec la GP2/11, outre le fait que la boîte de vitesses et les pneumatiques fonctionnent très bien, c’est que la monoplace sera très différente à régler. La modification de l’aérodynamique fait que la tranche de réglages de la GP2/11 sera différente de celle de la GP2/08 et c’est ce que nous cherchons. Cela se rapproche plus d’une Formule 1."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries FIA F2
Type d'article Actualités