Vers l'arrivée d'une 11e équipe en Formule E

En Formule E, la grille pourrait s'étendre à onze équipes la saison prochaine, avant les arrivées de Porsche et Mercedes en 2019.

Les engagements d'usine des deux constructeurs allemands sont déjà confirmés pour la saison 2019/2020, mais Motorsport.com a appris que la grille allait dépasser les dix entrants plus tôt, avec une équipe indépendante.

Directeur général de la discipline, Alejandro Agag a confirmé à Motorsport.com qu'il était possible de voir la grille s'agrandir avant les arrivées de Porsche et Mercedes : "Je ne pense pas que ce sera 12, mais ça pourrait être 11 [la saison prochaine]."

HWA, filiale de Mercedes, voit son nom lié à la Formule E depuis que les Flèches d'Argent ont prévu de rejoindre la catégorie de monoplaces électriques.

Il est désormais pressenti qu'un accord existe pour que les groupes propulseurs Venturi soient utilisés en 2018/2019, ce qui serait une entente logique compte tenu des liens d'ingénierie existants avec l'équipe.

Tout nouvel engagement en Formule E avait pour date butoir initiale lundi dernier (15 janvier) pour faire enregistrer une intention d'utiliser un groupe propulseur client la saison prochaine.

La FIA évaluera les engagements avant de publier une liste définitive des équipes plus tard dans l'année.

La Formule E n'est pas autorisée à accueillir plus de 24 voitures sur la grille, ce qui signifie qu'en cas de montée à 11 équipes la saison prochaine, une d'entre elles devrai disparaître pour laisser la place à Mercedes et Porsche.

HWA était attendu pour s'engager la saison prochaine afin de faire l'apprentissage de la catégorie avant l'arrivée de Mercedes, et son remplacement par la marque aurait facilement réglé le problème du nombre.

Cependant, certaines sources ont indiqué que Mercedes souhaitait plutôt gérer elle-même son équipe de Formule E.

Cela alimenterait la perspective de voir HWA concourir séparément de Mercedes dans la discipline, puisqu'il lui faudra un nouveau programme de course prioritaire après 2018 en raison de la fin de son engagement en DTM avec les six Mercedes-AMG C63.

On sait que Venturi envisage de s'unir avec une autre entreprise afin de booster ses projets à long terme face aux grands noms, qui disposent de meilleurs appuis financiers, et une collaboration future pourrait ainsi convenir aux deux parties.

Le constructeur monégasque Venturi sera l'un des neuf fournisseurs de groupe propulseur la saison prochaine, dont sept possèdent une équipe de course et deux exécutent leurs opérations indépendamment.

Audi, Jaguar, Mahindra, NIO, Dragon, Nissan (qui remplacera Renault) et Venturi engageront leur propre équipe.

Le groupe propulseur de BMW sera utilisé par Andretti, tandis que DS devrait faire de Techeetah son équipe d'usine à la place de Virgin Racing, qui n'exclut pas de continuer en tant que client.

Virgin aurait trouvé un accord de fourniture moteur avec un constructeur tenu secret juste avant la date butoir de lundi dernier.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Type d'article Actualités