Audi va perdre son directeur technique

partages
commentaires
Audi va perdre son directeur technique
Par : Scott Mitchell
13 nov. 2017 à 12:41

Un membre clé de l'équipe d'ingénierie d'Audi Sport Abt, qui est également l'ingénieur de course de Lucas Di Grassi, va quitter l'écurie après le début de la saison 2017-18.

Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Le museau de l'Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
L'arceau de la voiture de Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Lucas Di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler
Daniel Abt, Audi Sport ABT Schaeffler

Franco Chiocchetti travaille avec Abt depuis 2001 et évoluait en DTM et en GT avant de rejoindre la Formule E, où il est devenu directeur d'équipe et ingénieur de course de Lucas Di Grassi. Il a aidé le Brésilien à remporter son premier titre de Formule E en 2016-17, et a adopté un rôle de directeur des opérations piste pour l'arrivée d'Audi avec son programme d'usine pour 2017-18.

Chiocchetti devrait rester avec l'équipe pour la manche d'ouverture à Hong Kong, au moins. Selon les informations de Motorsport.com, l'écurie a déjà choisi son remplaçant parmi ceux qui sont déjà "pleinement impliqués" dans le projet FE.

Un porte-parole d'Abt a remercié Chiocchetti "pour tout ce qu'il a fait en tant que membre de l'écurie ABT et lui souhaite le meilleur pour les prochains défis qu'il relèvera".

Bien qu'Abt ait mené Di Grassi au titre 2016-17, l'équipe a quand même été surpassée par Renault e.dams au championnat des teams, et n'a pas produit le meilleur groupe propulseur lors des deux saisons de Formule E à technologie ouverte.

Cependant, avec des ressources accrues suite à la reprise officielle de l'écurie par Audi, c'est cette écurie qui était la plus impressionnante en essais hivernaux.

Pilier de l'équipe d'ingénierie d'Abt depuis le début en FE, Chiocchetti a été l'un des éléments clés de l'intersaison. "Ce que nous avons remarqué, c'est la quantité de ressources humaines qui est désormais impliquée, et également le savoir-faire", déclarait-il à Motorsport.com fin septembre.

"Je ne dirais pas que c'est excessif, mais par rapport à ce que nous avions chez Abt, c'est un grand pas en avant. Chez Abt, nous sommes partis des bases, et les gars d'Audi ont énormément de connaissances. Cela a toujours été un bon mélange, nous avons l'expérience du championnat, ils ont la connaissance des groupes propulseurs."

"C'est un mélange intéressant parce que la meilleure solution technique n'est pas toujours la meilleure en FE. Il faut trouver le juste milieu, et c'est là qu'en tant qu'équipe, nous étions importants dans le rôle de développement, pour les guider dans la direction que nous croyons être la bonne chose pour la Formule E."

 
Prochain article Formule E
La Formule E détaille son partenariat avec Hugo Boss

Article précédent

La Formule E détaille son partenariat avec Hugo Boss

Article suivant

King vise la Formule E pour devenir professionnel

King vise la Formule E pour devenir professionnel

À propos de cet article

Séries Formule E
Équipes Audi Sport Team Abt
Auteur Scott Mitchell
Type d'article Actualités