Une chicane étonnante fait polémique à Valence

Les essais de pré-saison ont commencé pour la campagne 2017-18 de Formule E sur le tracé national du circuit de Valence, ponctué d'une chicane positionnée aux trois quarts de la ligne droite des stands. Celle-ci fait déjà polémique.

Une chicane étonnante fait polémique à Valence
Sebastien Buemi, Renault e.Dams
Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing
Sebastien Buemi, Renault e.Dams
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Sam Bird, DS Virgin Racing
Luca Filippi, NIO Formula E Team, Jerome D'Ambrosio, Dragon Racing
Sebastien Buemi, Renault e.Dams, Daniel Abt, Audi Sport Schaeffler Team Abt
Alexander Sims, MS&AD Andretti Team
Sam Bird, DS Virgin Racing

Cette chicane a été installée pour éviter que les voitures n'atteignent leur vitesse de pointe trop tôt mais aussi pour faire baisser la vitesse de passage dans le rapide premier virage, tout en rendant ce circuit plus représentatif des pistes urbaines empruntées par la Formule E.

Elle est composée de deux énormes blocks de béton, devant lesquels sont placées des rangées de pneus, ce qu'un dirigeant d'équipe qualifie de "très moyen par rapport à ce que nous attendons d'un championnat international".

Selon les informations de Motorsport.com, certains pilotes s'attendaient à ce que des vibreurs soient intégrés à la surface de la piste, comme la Formule E le fait sur les circuits urbains où elle se rend, ou à des barrières de TecPro.

Plusieurs pilotes ont manifesté leur inquiétude concernant la chicane, et Sam Bird a provoqué un drapeau rouge en s'y accidentant en début d'après-midi.

Sébastien Buemi nous a indiqué qu'il trouvait la chicane "très mauvaise" avant d'ajouter : "C'est dangereux. Nous nous rendons sur des circuits de Formule E qui sont plus sûrs que ça. Ils auraient pu se mettre d'accord avec le circuit pour nous donner de vrais vibreurs, j'aurais préféré voir ça. Je veux juste quelque chose de sûr. Ça ne me dit rien qui vaille."

Installer des vibreurs dans la ligne droite des stands aurait requis l'accord du circuit, tout comme la Formule E a dû être autorisée à modifier celui de Mexico, mais on ne sait pas si les organisateurs en ont discuté.

Buemi révèle que le problème a été soulevé au briefing des pilotes avant le début des essais, et Motorsport.com sait qu'il a été évoqué de nouveau depuis lors, mais la Formule E ne compte pas modifier le design.

S'exprimant lors de la pause déjeuner et donc avant son accident, Bird a décrit cette chicane comme une solution "maladroite" "Nous avons essayé de reproduire une chicane lente, mais ce n'est pas très représentatif. Ailleurs, on ne passe pas d'une vitesse énorme à une chicane. Je ne critique pas, car je comprends que c'est très difficile. Où pouvons-nous aller ? Je dirais juste que ce n'est pas un endroit où je viendrais [faire des essais]."

Repositionner la chicane plus tôt dans la ligne droite n'est pas possible car la vitesse d'entrée dans le premier virage serait trop élevée, mais Bird suggère d'ajouter une deuxième chicane. Le design ne serait pas plus sophistiqué, mais cela permettrait d'empêcher les pilotes d'atteindre les 200 km/h avant le freinage, et Bird a souligné que pour lui, "la vitesse de pointe est le problème". Cette solution a été retenue pour les deux journées d'essais suivantes.

Turvey et NIO en tête

Quoi qu'il en soit, sur les trois kilomètres et quelque de cette version du Circuit Ricardo Tormo, c'est Oliver Turvey (NIO) qui a signé le meilleur temps en 1'18"565 devant Sébastien Buemi (Renault e.dams) en 1'18"577 et Lucas Di Grassi (Audi Abt) en 1'18"579. Le top 6 se tient en un dixième à peine, puisque Felix Rosenqvist (Mahindra), Sam Bird (DS Virgin) et Daniel Abt (Audi Abt) ne sont pas loin non plus.

André Lotterer, qui rejoint cette saison Jean-Éric Vergne chez Techeetah, est le meilleur rookie en 1'19"491, à une moins d'une seconde du meilleur temps, malgré une panne en début d'après-midi. Vergne, quant à lui, est sorti dans les graviers en fin de journée.

Les deux autres journées d'essais auront lieu ce mardi et ce jeudi, toujours à Valence.

partages
commentaires
Le Halo retarde l'arrivée de la future Formule E
Article précédent

Le Halo retarde l'arrivée de la future Formule E

Article suivant

Patrick Carpentier effectue un court essai en Formule E

Patrick Carpentier effectue un court essai en Formule E
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021