Course - Bird s'impose après la sortie de Buemi

partages
commentaires
Course - Bird s'impose après la sortie de Buemi
Par :
26 janv. 2019 à 20:01

Sam Bird est devenu le premier pilote à remporter au moins une course lors de chacune des cinq saisons de Formule E en s'imposant à l'E-Prix de Santiago, longtemps mené par Sébastien Buemi avant son accident.

Robin Frijns, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05, fait un essai de départ devant Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Tom Dillmann, NIO Formula E Team, NIO Sport 004, fait un blocage de roue
Stoffel Vandoorne, HWA Racelab, VFE-05
Sam Bird, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Pascal Wehrlein, Mahindra Racing, M5 Electro
Robin Frijns, Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Gary Paffett, HWA Racelab, VFE-05
Felipe Massa, Venturi Formula E, Venturi VFE05
Alexander Sims, BMW I Andretti Motorsports, BMW iFE.18
Sébastien Buemi, Nissan e.Dam, Nissan IMO1 Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05, Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3, Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Felipe Massa, Venturi Formula E, Venturi VFE05
Sébastien Buemi, Nissan e.Dam, Nissan IMO1 Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05, Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3, Oliver Turvey, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Nelson Piquet Jr., Jaguar Racing, Jaguar I-Type 3 Gary Paffett, HWA Racelab, VFE-05
Oliver Rowland, Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Lucas di Grassi, Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05 suit Felipe Massa, Venturi Formula E, Venturi VFE05

37°C dans l'air, 45°C au sol. Sacrée canicule au départ de cet E-Prix de Santiago, départ que Lucas di Grassi n'a finalement pas pris en pole position... parce qu'il a freiné trop fort dans son tour de rentrée au stand en qualifications !

Lire aussi :

Ce sont donc Sébastien Buemi et Pascal Wehrlein qui occupaient la première ligne devant Daniel Abt et Sam Bird. La hiérarchie n'a pas évolué à l'extinction des feux, avec un premier tour propre pour l'ensemble des concurrents, malgré un certain embouteillage à la chicane ! Bird, quant à lui, a surpris Abt à l'épingle et lui a chipé la troisième place. Le week-end difficile de Tom Dillmann s'est poursuivi lorsqu'il s'est immobilisé au beau milieu de la piste, après avoir été le plus lent en qualifications.

Buemi gère l'attack mode

Après cinq tours de course, Buemi menait avec une seconde et demie d'avance sur Wehrlein, deux et demie sur Bird, quatre sur Abt, six sur Vandoorne, sept sur Mortara et huit sur Sims. Le leader a été le premier pilote à activer le mode attaque, conservant d'extrême justesse la tête de la course à ce moment-là. Il en a profité pour creuser un écart de deux secondes en enchaînant les meilleurs tours en course.

 

Pendant ce temps, Wehrlein subissait la pression de Bird, qui a ensuite décidé d'activer le mode attaque à son tour, imité par Abt peu après. C'est alors qu'André Lotterer a heurté António Félix da Costa, qui a lui-même envoyé Jean-Éric Vergne en tête-à-queue, dans la seconde épingle, alors que les trois hommes étaient dans le ventre mou du classement !

 

Bird a parfaitement profité de ses 250 kW pour prendre l'avantage sur Wehrlein au premier virage, l'Allemand activant l'attack mode à son tour dès qu'il a été doublé. Au cœur du peloton, la bataille faisait rage entre les pilotes disposant du mode attaque et les autres. Un Felipe Massa furieux s'est retrouvé tassé contre le mur par Oliver Rowland pour la neuvième place. "Incroyable !" s'est écrié le vétéran brésilien.

Les incidents se sont multipliés : Maximilian Günther, qui était bien placé pour marquer ses premiers points en Formule E, a été contraint à l'abandon par un problème technique, alors qu'un tête-à-queue à la chicane a fait rétrograder Edoardo Mortara, heurté par Sims, de la cinquième à la septième place ! José María López a également fait une pirouette, percuté par Di Grassi à la seconde épingle... mais sous drapeau jaune, en raison de la Dragon immobilisée de son coéquipier ! La direction de course a finalement fait appel à un Full Course Yellow.

Lorsque le drapeau vert a été agité, Bird était sur les talons de Buemi et lui a imposé une pression intense pour la tête de la course. C'est alors que Stoffel Vandoorne a percuté le mur à la sortie du virage 3, endommageant fortement sa monoplace, alors que lui aussi était en mesure de marquer ses premiers points. Un nouveau Full Course Yellow est intervenu pour permettre aux commissaires d'évacuer les imposants morceaux de carrosserie restés sur la scène de l'incident.

 

Buemi percute le mur !

À mi-course, Buemi, Bird et Wehrlein se tenaient toujours en moins d'une seconde et demie, devançant désormais Alexander Sims, Abt, Mortara et Robin Frijns. Et là, coup de théâtre : Buemi a percuté le mur et a été contraint à l'abandon, carrosserie et suspension endommagées ! Vergne a également abandonné après un tête-à-queue, tout comme Félix da Costa. Terrible journée pour les Champions et candidats au titre !

Héritant de la première place, Bird en a profité pour activer le mode attaque à nouveau, et a creusé une avance de trois secondes sur Wehrlein avant d'en perdre une et demie. Également doté des 250 kW, Abt a lancé une attaque sur Sims pour la troisième place, sans succès. Pendant ce temps, la bataille faisait rage entre Mortara et Frijns en vue du top 5, les deux hommes ayant activé l'attack mode en même temps et luttant sans merci, alors qu'Evans s'est emparé du septième rang devant Lotterer et Rowland. Mais ces derniers avaient encore quatre minutes de mode attaque à utiliser !

Alors qu'il restait cinq minutes + 1 tour et que Wehrlein restait extrêmement proche du leader Bird, il a été indiqué au rookie allemand à la radio : "Dilbagh [Gill, directeur de Mahindra] est satisfait de cette place." Mais Wehrlein a continué d'attaquer malgré cette incitation au calme ! Pendant ce temps, c'est Rowland qui a heurté le mur à son tour et a été contraint à l'abandon.

Lire aussi :

Les écarts se sont finalement creusés dans les trois derniers tours, alors que Wehrlein subissait des problèmes de température... mais Bird, lui, manquait d'énergie ! Le Britannique a finalement franchi la ligne d'arrivée en vainqueur, avec 2% d'énergie restant à son actif, pour son huitième succès en Formule E. Une enquête a brièvement été ouverte car sa Virgin aurait été sous le poids minimal à l'arrivée, sans déboucher sur une sanction.

Bird devait être rejoint sur le podium par deux rookies, Wehrlein et Sims, mais ce dernier a été pénalisé de 20 secondes pour avoir heurté Mortara ! Di Grassi, qui a fini neuvième a subi le même sort. C'est donc Abt qui complétait le podium devant Mortara, Frijns, Evans, Sims, Turvey, López et d'Ambrosio – l'Argentin ayant été pénalisé pour consommation excessive d'énergie et le Belge, qui perd la tête du classement général au profit du vainqueur du jour, ayant été sanctionné pour infraction sous full course yellow.

"C'était vraiment dur, le tarmac se désagrège... que puis-je dire, bravo à l'équipe !" s'est exclamé Bird lors de son tour d'honneur. "J'ai commis une énorme erreur au virage 12, j'ai cru que la course était foutue, mais j'y suis arrivé !"

Chile E-Prix de Santiago 2019

  Pilote Équipe Tours Temps/Écart
1 United Kingdom Sam Bird   Virgin 36 47'02.511
2 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 36 6.489
3 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 36 14.529
4 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 36 17.056
5 Netherlands Robin Frijns   Virgin 36 20.276
6 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 36 23.755
7 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 36 27.590
8 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 36 45.059
9 Argentina José María López   Dragon 36 45.376
10 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 36 46.984
11 Brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar 36 48.635
12 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 36 1'03.552
13 Germany André Lotterer   DS Techeetah 36 1'14.706
14 United Kingdom Gary Paffett   HWA 35 1 tour
Ab United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 31 5 tours
Ab Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 23 13 tours
Ab France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 22 14 tours
Ab Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 21 15 tours
Ab Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 17 19 tours
Ab Germany Maximilian Günther   Dragon 12 24 tours
Ab Brazil Felipe Massa   Venturi 12 24 tours
Ab France Tom Dillmann   NIO 10 26 tours

Article suivant
Di Grassi disqualifié après sa pole !

Article précédent

Di Grassi disqualifié après sa pole !

Article suivant

Championnat - Bird se propulse en tête

Championnat - Bird se propulse en tête
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Santiago
Catégorie Course
Auteur Benjamin Vinel