La Formule E va utiliser le tracé F1 à Monaco

partages
commentaires
La Formule E va utiliser le tracé F1 à Monaco
Par :
7 mars 2018 à 13:34

La Formule E va évoluer sur la version intégrale du circuit de Monaco, au sein d'un calendrier 2018-19 qui va probablement inclure le Moyen-Orient pour la première fois.

Des panneaux routiers
Lucas Di Grassi, ABT Schaeffler Audi Sport
Adam Carroll, Jaguar Racing
Nicolas Prost, Renault e.Dams
Alejandro Agag, Formula E CEO
Nick Heidfeld, Mahindra Racing
Stéphane Sarrazin, Venturi
Oliver Turvey, NEXTEV TCR Formula E Team
Jean-Eric Vergne, Techeetah

Les deux courses de Formule E disputées à Monaco jusqu'à présent empruntaient une version raccourcie du tracé qui prenait un virage serré à droite à Sainte-Dévote jusqu'à une épingle qui correspond à la chicane du tracé F1.

Les Champions Sébastien Buemi et Lucas Di Grassi ont déclaré lors de la dernière édition à Alejandro Agag, PDG du championnat, qu'il était crucial selon eux d'adopter le tracé F1.

Leur vœu sera exaucé pour la saison 2018-19, lorsque la Formule E de seconde génération permettra la transition au circuit entier pour la première fois.

Tandis que la FE ne soumettra son calendrier au Conseil Mondial du Sport Automobile que dans trois mois, après avoir décidé de ne pas le faire pour la réunion à venir ce vendredi, le retour de Monaco avait toujours été prévu. Le championnat tout électrique a un accord d'alternance avec le Grand Prix de Monaco historique qui a lieu tous les deux ans.

En plus du retour de Monaco, les circuits actuels qui devraient rester au calendrier sont Hong Kong, Marrakech, Mexico, Paris, Rome, Berlin, Zurich et New York. Le championnat discute également avec les nouvelles autorités locales de Santiago pour un retour sur un circuit légèrement différent afin d'éviter les difficultés que représentait le tracé de cette saison, passant dans trois municipalités différentes.

Hong Kong devrait être retardé au mois de mars, afin que la manche d'ouverture soit un nouvel E-Prix à Doha. La Formule E souhaite s'implanter au Moyen-Orient, et selon les informations de Motorsport.com, une course à Riyad, capitale d'Arabie Saoudite, est également possible. Riyad a organisé la dernière Race of Champions et apporterait une contribution financière non négligeable à la Formule E, qui a besoin d'accroître les revenus qu'elle reçoit des courses.

Alejandro Agag a confirmé à Motorsport.com que l'Arabie Saoudite était "l'un des nombreux lieux" où la Formule E envisage de se rendre. "Nous envisageons cinq endroits différents au Moyen-Orient", révèle-t-il. "Ces jours-ci, nous restons discrets quant aux différentes villes car nous conduisons de nombreuses négociations. Nous présenterons un calendrier en juin. Nous avons essayé en mars comme d'habitude, mais nous n'y arrivons jamais."

Une course en Chine métropolitaine est considérée comme une priorité pour le championnat, tandis qu'il est souhaité que la première édition de l'E-Prix de São Paulo, retardée d'un an, ait enfin lieu. La Formule E discute également de manches à Beyrouth, au Caire et à Birmingham.

Article suivant
Diaporama - La Formule E pour 2018-2019

Article précédent

Diaporama - La Formule E pour 2018-2019

Article suivant

Jordá : La Formule E est plus facile que la F1 pour les femmes

Jordá : La Formule E est plus facile que la F1 pour les femmes
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Scott Mitchell
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu