Jaguar va lancer l'I-Pace eTrophy en support de la Formule E

Jaguar lancera une série monotype en support des courses de Formule E en 2018, qui constituera le premier championnat du monde basé sur une voiture électrique de série.

Jaguar va lancer l'I-Pace eTrophy en support de la Formule E
Jaguar I-PACE eTROPHY car
Jaguar I-PACE eTROPHY car
Jaguar I-PACE eTROPHY car
Jaguar I-PACE eTROPHY car
Jaguar I-PACE eTROPHY car
Jaguar I-PACE eTROPHY car
Jaguar I-PACE eTROPHY car

Le Jaguar I-Pace Trophy rejoindra les meetings de Formule E pour la saison 2018/2019, devenant sa première série de support.

Si les détails des spécifications techniques, du calendrier et des budgets ne seront pas confirmés avant l'an prochain, l'annonce de Jaguar expliquant que la série comptera dix manches signifie qu'elle sera présente sur toutes les épreuves de Formule E.

Vingt pilotes maximum seront alignés, dont un engagé "VIP" à chaque course, alors que le format comprendra une séance d'essais libres, une qualification et une course de 30 minutes.

Jaguar a également révélé travailler sur un package clés en main, qui comprendra un engagement, un support technique et logistique, des pièces de rechange, une hospitalité, et d'autres choses encore.

La série, révélée au Salon de Francfort, coïncidera avec le lancement de l'I-Pace, le premier véhicule 100% électrique de Jaguar Land Rover, qui sera commercialisé dans la deuxième moitié de 2018. Le département des Opération spéciales de JLR s'occupera de l'assemblage des versions de course de la voiture de sport à transmission intégrale, qui devrait effectuer ses premiers essais au début de l'année prochaine.

 

En phase avec l'électrification de la gamme Jaguar Land Rover

Jaguar Racing, qui gère l'équipe de Formule E, alignera les voitures. Le constructeur britannique aux capitaux indiens a rejoint la série l'an passé et a terminé au dernier rang des dix équipes engagées, mais a déclaré considérer cette première saison comme une campagne d'apprentissage et a pour objectif d'effectuer un pas en avant significatif pour la saison 2017/2018.

Un communiqué de Jaguar indique que la série I-PACE "renforce l'engagement de Jaguar Land Rover dans l'électrification", et arrive une semaine après l'annonce que tous les nouveaux modèles JLR intégreront soit une technologie hybride soit une batterie à partir de 2020.

Gerd Mauser, le directeur du marketing de JLR, et président du Jaguar Formula E Team, a déclaré : "En tant qu'équipe britannique, nous sommes fiers d'annoncer aujourd'hui le lancement du premier championnat de voitures électriques de production."

Nous nous attendons à ce que notre série fasse le plein.

Gerd Mauser, directeur marketing de Jaguar Land Rover

"Nous avons toujours dit que nous voulions faire la démonstration de nos technologies d'électrification sur la piste, et en voici la preuve. J'ai hâte de voir une grille pleine de Jaguar I-Pace de course fin 2018, peu de temps après que le Jaguar I-Pace soit arrivé sur les routes européennes."

"De plus, cette série innovante améliorera la technologie de nos futurs véhicules électriques dont bénéficierons nos clients. Nous nous attendons à ce que notre série fasse le plein et constitue un événement sportif international excitant."

La Formule E et la FIA ont exploré la possibilité d'une course de support depuis un certain temps. La saison inaugurale avait fait l'objet d'une 'Formula E School Series', qui alignait des petites voitures électriques futuristes conçues par des étudiants.

À Hong Kong l'an passé, a été disputée une course pour Volkswagen Golf électriques, la première course de support de voitures de production pour la Formule E.

Jean Todt, le Président de la FIA, a souligné l'aspect significatif d'ajouter une série de support légitime pour la Formule E, et Alejandro Agag, le fondateur de la série, a ajouté qu'il était "ravi" que cela se fasse avec une marque premium comme Jaguar.

partages
commentaires
Lynn remplace López chez DS Virgin
Article précédent

Lynn remplace López chez DS Virgin

Article suivant

Rosenqvist et Heidfeld prolongent chez Mahindra

Rosenqvist et Heidfeld prolongent chez Mahindra
Charger les commentaires
Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques Prime

Les quatre roues motrices, idéales pour les bolides électriques

Les courses sur circuit favorisent traditionnellement les tractions ou les propulsions. Cependant, pour les championnats électriques, une répartition équitable de la puissance est parfaite.

Formule E
15 oct. 2021
Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi Prime

Le naufrage de Trulli GP, narré par sa victime Vitantonio Liuzzi

Après que sa carrière en Formule 1 a tourné court, Vitantonio Liuzzi a tenté de trouver un second souffle en Formule E. Malgré des débuts prometteurs, une décision catastrophique de Trulli GP l'a stoppé net sur sa lancée.

Formule E
6 oct. 2021
Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E Prime

Les problèmes révélés par le départ de Mercedes de la Formule E

Le retrait de Mercedes de la Formule E à la fin de la saison 2022 contribuera au grand vide laissé par les autres constructeurs Audi et BMW, eux aussi sur le départ. Bien que l'équipe puisse rester en place sous une autre forme, la sortie du nouveau Champion des constructeurs souligne les problèmes actuels de la Formule E.

Formule E
22 août 2021
Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire Prime

Pourquoi Audi avait à la fois tort et raison sur la faille réglementaire

Avec le retrait imminent d'Audi en Formule E, l'équipe n'avait rien à perdre à Londres en tentant de propulser Lucas di Grassi en tête de la course, en l'appelant au stand sous régime de voiture de sécurité. Le mépris envers l'équipe, qui a fait passer la gloire avant l'éthique, devrait plutôt être dirigé vers le règlement qui a permis une telle manœuvre.

Formule E
1 août 2021
Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs Prime

Le fiasco de la Formule E à Valence sape le talent des ingénieurs

Malgré les tentatives de présenter la farce de Valence comme un échec des équipes à bien anticiper la situation, la Formule E et la FIA ne peuvent échapper aux critiques, surtout au moment où elles veulent assurer la présence à long terme des constructeurs.

Formule E
28 avr. 2021
Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E Prime

Comment la "blague" de l'E-Prix de Valence a terni l'image de la Formule E

L’E-Prix de Valence était très attendu ce week-end, puisqu’il s’agissait de la première course du championnat organisée sur un circuit permanent. Mais après une première épreuve marquée par une réduction d’énergie et avec seulement neuf pilotes classés, la Formule E se retrouve une nouvelle fois sous le feu des critiques.

Formule E
26 avr. 2021
Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E Prime

Ce début de saison plus controversé que jamais pour la Formule E

La nouvelle saison du Championnat du monde de Formule E a commencé un peu plus tard que prévu en Arabie saoudite, mais le temps perdu a clairement été rattrapé avec de multiples rebondissements sur la piste et en dehors. Pour bien des raisons, c'était une manche d'ouverture explosive, et cela pourrait avoir des répercussions.

Formule E
9 mars 2021
L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E Prime

L'enjeu crucial de la nouvelle saison de Formule E

La saison de Formule E à venir est peut-être la plus importante depuis sa création, et pas simplement car c'est la première en tant que Championnat du monde. DS Techeetah a survolé la dernière campagne en date, mais celle qui commencera ce week-end en Arabie saoudite pourrait renouer avec le suspense.

Formule E
25 févr. 2021