Pluie de pénalités et d'amendes après l'E-Prix de Sanya

partages
commentaires
Pluie de pénalités et d'amendes après l'E-Prix de Sanya
Par :
23 mars 2019 à 13:41

Très mouvementée, la course de l'E-Prix de Sanya a vu bon nombre de pénalités et d'amendes infligées aux pilotes, même si cela ne remet pas la victoire de Jean-Éric Vergne et le podium en cause.

À tout seigneur tout honneur. Commençons d'abord par les pilotes sur le podium. On savait d'ores et déjà que Vergne avait écopé d'une réprimande suite à un incident sous Safety Car ; on sait désormais que le Français était visé par une enquête des commissaires pour ne pas avoir respecté la règle selon laquelle il faut laisser au maximum dix longueurs de voiture derrière la voiture de sécurité. Sur le podium, Oliver Rowland et Antonio Félix da Costa étaient l'objet d'une enquête suite à un accrochage durant l'épreuve mais aucune sanction n'a été prise.

En revanche, dans le reste du top 10, deux pilotes ont perdu des positions. D'abord Sébastien Buemi qui, après franchi la ligne d'arrivée au sixième rang, a été pénalisé de dix secondes. Le Suisse a été jugé responsable de son accrochage avec Robin Frijns qui a non seulement éliminé le Néerlandais mais également Lucas Di Grassi, victime collatérale. Le Brésilien a justement reçu une amende de 5000 euros pour avoir quitté sa voiture "sans la permission du directeur de course" peu après son abandon.

Lire aussi :

Edoardo Mortara, qui avait accroché le dernier point en jeu, repart finalement bredouille. Le pilote Venturi n'a en effet pas utilisé ses deux attack modes et le drive-through dont il aurait dû s'acquitter pour cette infraction a été mué en pénalité de 16 secondes, qui le fait descendre au 13e rang.

Les malheurs de la délégation suisse permettent à Jérôme D'Ambrosio, Pascal Wehrlein et Felipe Massa de gagner une place respectivement. Le Belge n'est donc qu'à une unité de Da Costa au classement pilotes après cette manche. Mahindra est désormais à égalité aux points avec Virgin chez les équipes.

En dehors de tout ça, Buemi, Daniel Abt et André Lotterer ont reçu une amende pour excès de vitesse sous Full Course Yellow après le drapeau à damier. Ce régime était en effet toujours en place en raison des suites de l'accident entre Frijns et Di Grassi. Le pilote Audi devra 1000 euros et ses deux adversaires 2000 euros.

Enfin, Stoffel Vandoorne était sous enquête suite à l'incident du premier tour avec Sam Bird, qui a provoqué l'abandon des deux hommes. Le Belge n'a pas été pénalisé.

Article suivant
Championnat - Félix da Costa prend les devants

Article précédent

Championnat - Félix da Costa prend les devants

Article suivant

Pourquoi Buemi a dû prendre le départ des stands

Pourquoi Buemi a dû prendre le départ des stands
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Sanya
Catégorie Course
Auteur Fabien Gaillard
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu