Qualifs - Pole sensationnelle de Wehrlein !

partages
commentaires
Qualifs - Pole sensationnelle de Wehrlein !
Par :
16 févr. 2019 à 18:50

Pascal Wehrlein a signé une pole position sensationnelle à l'E-Prix de Mexico, devançant ses rivaux de trois dixièmes en Super Pole. C'était seulement sa troisième séance qualificative en Formule E !

Sébastien Buemi , Nissan e.Dam, Nissan IMO1
Tom Dillmann, NIO Formula E Team, NIO Sport 004
Antonio Felix da Costa, BMW i Andretti Motorsport, BMW iFE.18
Daniel Abt , Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Robin Frijns , Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05
Lucas Di Grassi , Audi Sport ABT Schaeffler, Audi e-tron FE05
Felipe Massa , Venturi Formula E
Jean-Eric Vergne , DS TECHEETAH, DS E-Tense FE19
Sébastien Buemi , Nissan e.Dams, Nissan IMO1
Sam Bird , Envision Virgin Racing, Audi e-tron FE05

Groupe 1

Sur la piste moins poussiéreuse de l'Autódromo Hermanos Rodríguez, les candidats au titre n'étaient pas aussi désavantagés par leur présence dans le Groupe 1 qu'à l'accoutumée. Le leader du championnat Sam Bird n'a toutefois pas pu défendre ses chances, victime d'un problème technique avant même d'avoir pu lancer un tour chronométré.

"Nous avons fait de bons EL2, nous pensions être rapides et espérions passer en Super Pole", commente Bird. "Malheureusement, nous avons eu un problème dès que je suis sorti des stands. Nous pensons savoir ce que c'est, il semble y avoir eu une défaillance sur une pièce du train arrière. Franchement, marquer un point serait un miracle."

Jérôme d'Ambrosio était déjà dans une tentative à 250 kW et a d'ailleurs été gêné par Robin Frijns à l'approche du drapeau jaune déployé au niveau de l'autre Virgin – D'Ambrosio a ainsi été le plus lent de son groupe en 1'00"435. Il était devancé par António Félix da Costa (59"778), Jean-Éric Vergne (59"802) et Frijns (1'00"375).

Groupe 2

Très impressionnant depuis ses débuts à Marrakech, Pascal Wehrlein a continué sur cette lancée avec un tour remarquable en 59"604. La plupart des pilotes de ce groupe ont amélioré le premier partiel par rapport à la référence établie par Félix da Costa, toutefois sans parvenir à la battre – Alexander Sims a échoué à quatre millièmes de son coéquipier.

Quant à André Lotterer, Mitch Evans et Daniel Abt, ils n'ont pu faire mieux que cinquième, septième et neuvième respectivement. Le Néo-Zélandais s'est fait remarquer par un gros travers au freinage de la dernière chicane, où il a perdu plusieurs dixièmes.

Groupe 3

Les rookies ont continué à briller dans le Groupe 3, puisque c'est cette fois Oliver Rowland qui a créé la surprise avec le meilleur temps en 59"593, tout juste 11 millièmes devant Wehrlein ! Trois pilotes de ce groupe se sont provisoirement hissés en Super Pole, avec Lucas Di Grassi et Sébastien Buemi troisième et quatrième en 59"739 et 59"763 respectivement.

Edoardo Mortara et Oliver Turvey n'ont pas démérité avec trois dixièmes de retard à peine, mais étaient huitième et neuvième, alors que José María López a dû se contenter de la 11e place.

Groupe 4

Enfin, parmi les pilotes ayant marqué un seul point ou aucun, c'est surtout Felipe Massa qui s'est illustré avec le troisième chrono en 59"719. On retrouvait ainsi trois débutants dans le top 3 ! Ses pairs n'ont en revanche pas tiré leur épingle du jeu ; Stoffel Vandoorne a particulièrement souffert au volant d'une monoplace très survireuse, seulement 20e.

Lire aussi :

"C'était fun", déclare Felipe Nasr, qui a pris la 14e place pour ses débuts : il remplace Maximilian Günther pour le reste de la saison. "J'ai fait mes premiers tours ce week-end, tout est nouveau pour moi, mais je suis content. Il faut apprendre à connaître la voiture. Bien sûr, nous voulons faire un peu mieux que ça, mais la course reste à venir. Compte tenu des circonstances, je suis satisfait."

Super Pole

Les places en Super Pole étaient chères sur ce tracé ! La dernière phase des qualifications a par exemple échappé à Sims (0"189 de retard) et à Vergne (à 0"209). On y retrouvait en revanche Rowland, Wehrlein, Massa, Di Grassi, Buemi et Félix da Costa.

Félix da Costa a lancé les hostilités avec un 59"819. Malgré un meilleur premier secteur, Buemi n'est pas parvenu à faire mieux (59"949), mais il fallait compter avec Di Grassi – vainqueur à Mexico en 2017 et auteur d'un temps de 59"653.

Ce sont ensuite les rookies qui ont eu leur mot à dire. En avance sur son compatriote au deuxième intermédiaire, Massa a finalement échoué à 0"042 de la pole provisoire. En revanche, Wehrlein n'a pas failli et a signé le meilleur temps avec trois dixièmes d'avance, un gouffre ! Il a notamment gagné plus de deux dixièmes dans le dernier partiel.

Quant à Rowland, il était le plus rapide dans le premier secteur mais a commis un blocage de roue dans la dernière chicane et a dû se contenter de la quatrième place. La course s'annonce néanmoins passionnante avec trois débutants sur les deux premières lignes !

"C'était un bon tour, je ne pouvais pas faire mieux. Pascal a fait un tour fantastique, bravo à lui !" s'exclame Di Grassi. Massa renchérit : "Je suis content du déroulement des événements depuis les EL2. C'est difficile de faire un tour canon direct quand on arrive en qualifications, mais ça s'est bien passé. Je suis content d'être troisième. Wehrlein a fait du travail d'exception."

Quant au poleman, il conclut : "C'est comme ça qu'il faut le faire : ne pas toucher le mur mais en être le plus près possible ! L'équipe m'a donné une voiture incroyable. Ce matin, la sensation n'était pas géniale. Ce résultat est exceptionnel."

Mexico E-Prix de Mexico - Phase de groupes

  Pilote Équipe Temps Écart
1 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 59.593  
2 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 59.604 0.011
3 Brazil Felipe Massa   Venturi 59.719 0.126
4 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 59.739 0.146
5 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 59.763 0.170
6 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 59.778 0.185
7 United Kingdom Alexander Sims   BMW i Andretti 59.782 0.189
8 France Jean-Éric Vergne   DS Techeetah 59.802 0.209
9 Switzerland Edoardo Mortara   Venturi 59.935 0.342
10 United Kingdom Oliver Turvey   NIO 59.936 0.343
11 Brazil Nelson Piquet Jr  Jaguar 59.959 0.366
12 Germany André Lotterer   DS Techeetah 1'00.050 0.457
13 France Tom Dillmann   NIO 1'00.192 0.599
14 Brazil Felipe Nasr   Dragon 1'00.210 0.617
15 Argentina José María López   Dragon 1'00.293 0.700
16 United Kingdom Gary Paffett   HWA 1'00.340 0.747
17 Netherlands Robin Frijns  Envision Virgin 1'00.375 0.782
18 New Zealand Mitch Evans   Jaguar 1'00.424 0.831
19 Belgium Jérôme d'Ambrosio   Mahindra 1'00.455 0.862
20 Belgium Stoffel Vandoorne   HWA 1'00.844 1.251
21 Germany Daniel Abt   Audi Sport Abt 1'00.936 1.343
22 United Kingdom Sam Bird  Envision Virgin    

Mexico E-Prix de Mexico - Super Pole

  Pilote Équipe Temps Écart
1 Germany Pascal Wehrlein   Mahindra 59.347  
2 Brazil Lucas di Grassi   Audi Sport Abt 59.653 0.306
3 Brazil Felipe Massa   Venturi 59.695 0.348
4 United Kingdom Oliver Rowland   Nissan e.dams 59.808 0.461
5 Portugal António Félix da Costa   BMW i Andretti 59.819 0.472
6 Switzerland Sébastien Buemi   Nissan e.dams 59.949 0.602
Article suivant
EL2 - Félix da Costa devance Massa

Article précédent

EL2 - Félix da Costa devance Massa

Article suivant

La grille de départ de l'E-Prix de Mexico

La grille de départ de l'E-Prix de Mexico
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule E
Événement E-Prix de Mexico
Catégorie Qualifications
Pilotes Pascal Wehrlein
Auteur Benjamin Vinel
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu