Quatre teams à l'amende pour leur utilisation du Wi-Fi

Quatre écuries de Formule E ont reçu une amende suite au shakedown de l'E-Prix de Mexico pour avoir utilisé des connexions Wi-Fi trop rapides.

Dragon Racing, Renault e.dams, Jaguar et Venturi ont enfreint l'article 27.1 de la réglementation sportive de la Formule E, qui interdit aux équipes d'utiliser "une radiation électromagnétique entre 5 et 6 GHz". Cela fait référence aux fréquences utilisées par les équipes lorsqu'elles installent leurs connexions internet privées dans les garages.

Dans cette fourchette, la fréquence de 5 GHz est la plus puissante utilisable, car l'autre option – 5,9 GHz – est réservée aux "systèmes intelligents de transport" tels que la gestion du trafic et l'assistance en bord de route.

Craignant une incompatibilité avec son propre réseau, qui lui sert à surveiller les données des équipes, la FIA ne permet pas l'utilisation des fréquences situées entre 5 et 6 GHz sans son consentement écrit. Par conséquent, les quatre équipes ont reçu une amende de 5000€, dont 3500€ avec sursis jusqu'à la fin de la saison.

L'écurie Andretti était également concernée par cette enquête des commissaires, mais ces derniers ne lui ont pas imposé de sanction, car elle a présenté une lettre de la FIA datant de 2016. Selon les informations de Motorsport.com, Andretti avait été autorisé à utiliser cette fréquence car c'était la seule option viable à l'époque, et cette permission demeure valide.

C'est la première fois qu'une telle pénalité est infligée en Formule E, et les commissaires menacent de sanctions plus sévères en cas de récidive, "jusqu'à la disqualification".

 
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule E
Événement E-Prix de Mexico
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Type d'article Actualités