Règlement - Des "Full Course Yellow" et moins de changements de pilote

partages
Règlement - Des
Par : Jean-Philippe Vennin
30 sept. 2015 à 15:16

À quelques semaines du début de sa deuxième saison, la Formule E apporte des modifications à son règlement sportif.

La BMW i8 Safety Car
Fabio Leimer, Virgin Racing
Jean-Eric Vergne, Andretti Autosport
Nick Heidfeld, Venturi
De l'action en piste
Antonio Felix da Costa, Amlin Aguri en difficulté

L'apparition du “Full Course Yellow” - ou neutralisation de la course sous drapeaux jaunes - fait partie des décisions récentes parmi les changements apportés au règlement sportif de la Formule E pour la deuxième saison qui débutera le 24 octobre prochain en Chine.

En cas de neutralisation de la course, chaque pilote devra respecter une vitesse limitée de 50 km/h tout en maintenant l'écart le séparant de la voiture qui le précède sur la piste. Dans l'esprit, on est donc très proche d'une voiture de sécurité virtuelle puisque les monoplaces ne seront plus regroupées derrière celle-ci en attendant que la course soit relancée. Le système de FCY est appliqué avec succès depuis deux ans en WEC. 

Les concurrents seront autorisées à s'arrêter au stand durant la neutralisation, mais en respectant également cette vitesse maximale de 50 km/h.

Des pénalités plus sévères

Le système d'attribution de pénalité en course a lui aussi été revu puisque les commissaires auront désormais à choisir, suivant la gravité de la faute commise, parmi les quatre options suivantes :

- pénalité de cinq secondes ajoutée au temps de l'arrêt au stand pour changement de voiture (ou au temps total de course en cas de non respect),

- de dix secondes suivant la même procédure,

- le bien connu drive through (passage dans la voie des stands sans s'arrêter),

- ou un stop-and-go (immobilisation dans l'allée des stands) de dix secondes.

D'autre part, 30 pilotes au total ayant participé à la saison inaugurale 2014/15 et plusieurs écuries en ayant changé à plusieurs reprises, le nombre de changements est désormais limité à deux par voiture pour l'ensemble de la saison.

Le remplacement d'un pilote par un autre sera même interdit lors des trois dernières manches – sauf cas de force majeure – afin d'éviter toute influence sur le dénouement du championnat.

Prochain article Formule E
La FIA valide le calendrier et d'autres changements

Article précédent

La FIA valide le calendrier et d'autres changements

Article suivant

Dates confirmées - ou presque - pour Londres et Mexico

Dates confirmées - ou presque - pour Londres et Mexico

À propos de cet article

Séries Formule E
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités