Les vainqueurs des Motorsport.com Awards 2016 (1/2)

partages
commentaires
Les vainqueurs des Motorsport.com Awards 2016 (1/2)
Traduit par: Benjamin Vinel
24 déc. 2016 à 10:00

Bienvenue dans la première partie des Motorsport.com Awards 2016 ! Quels sont les meilleurs pilotes, équipes, courses et championnats de l'année ?

Notre équipe internationale de journalistes a conçu une liste de six nommés pour chaque catégorie, avec pour vainqueur celui qui reçoit le plus de votes. Qui avons-nous récompensé ?

Lutte pour le titre de l'année - Nommés

Formule 1 - Nico Rosberg et Lewis Hamilton

GP2 - Pierre Gasly et Antonio Giovinazzi

Formule E - Sébastien Buemi et Lucas di Grassi

NASCAR Cup - Jimmie Johnson, Joey Logano, Kyle Busch et Carl Edwards

DTM - Marco Wittmann et Edoardo Mortara

BTCC - Gordon Shedden et Sam Tordoff

Lutte pour le titre de l'année - Vainqueur

Formule 1. Vu l'avantage en performance des Mercedes par rapport au reste du peloton, la bataille à laquelle nous avons assisté entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg – certes grâce au manque de fiabilité de la monoplace du Britannique – n'aurait pu être meilleure. Et la tactique de Hamilton dans les derniers tours du Grand Prix d'Abu Dhabi a créé une tension insoutenable.

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid devant Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid, Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H

Dépassement de l'année - Nommés

Lucas di Grassi sur Sébastien Buemi à Spa-Francorchamps (WEC)

Will Power sur Simon Pagenaud à Detroit (IndyCar)

Daniel Ricciardo sur Valtteri Bottas à Monza (F1)

Kevin Eriksson sur trois autres voitures à Estering (World RX)

Scott McLaughlin sur Mark Winterbottom au Gold Coast 600 (Supercars)

Max Verstappen sur Nico Rosberg à Interlagos (F1)

Dépassement de l'année - Vainqueur

Max Verstappen sur Nico Rosberg à Interlagos (F1) - Cette année a été un festival de dépassements de Max Verstappen, 78 pour être précis, mais l'un d'eux se démarque. La manœuvre par l'extérieur sur Rosberg dans Becketts à Silverstone mérite une mention honorable mais celle effectuée à la sortie du S de Senna, à Interlagos, était à couper le souffle, et est déjà inscrite dans la légende de la Formule 1.

Max Verstappen, Red Bull Racing RB12 mène devant Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Course de l'année - Nommés

Grand Prix d'Espagne (F1)

Grand Prix d'Italie (MotoGP)

24 Heures du Mans (WEC)

Bathurst 1000 (Supercars)

Ford 400 (NASCAR)

Grand Prix du Brésil (F1)

Course de l'année - Vainqueur

24 Heures du Mans (WEC) - L'incroyable abandon de la Toyota #5 au bout de 23 heures et 57 minutes a rendu la 84e édition de la célèbre course sarthoise mémorable. L'arrêt de la Toyota de Kazuki Nakajima sur la ligne d'arrivée, qui a permis à la Porsche de Neel Jani de franchir le drapeau à damier en vainqueur, a marqué l'Histoire du sport automobile.

Drapeau à damier : #2 Porsche Team Porsche 919 Hybrid: Romain Dumas, Neel Jani, Marc Lieb

Polémique de l'année - Nommés

Les qualifications à élimination (F1)

L'accrochage Buemi/di Grassi à Battersea Park (FE)

L'accrochage Nemechek/Custer à CTMP (NASCAR Truck)

La guerre verbale Rossi/Lorenzo à Misano (MotoGP)

La pénalité infligée au vainqueur du Bathurst 1000, Triple Eight (Supercars)

Les insultes proférées par Sebastian Vettel à Charlie Whiting (F1)

Polémique de l'année - Vainqueur

Les insultes proférées par Sebastian Vettel à Charlie Whiting (F1) - Ce fut l'un des épisodes les plus étranges de la saison 2016. Sebastian Vettel a perdu son sang-froid dans sa lutte face aux pilotes Red Bull pour la troisième marche du podium au Grand Prix du Mexique. Si bien que le quadruple champion du monde, à la radio, a conseillé au directeur de course Charlie Whiting de "fuck off" (nous vous épargnerons la traduction !). Vettel a été promu à la troisième place après une pénalité infligée à Verstappen, avant d'être lui-même rétrogradé au cinquième rang. L'Allemand a été contraint de présenter ses excuses à la FIA pour éviter toute punition.

Sebastian Vettel, Ferrari lors de la conférence de presse de la FIA

La surprise de l'année - Nommés

La 6e place de Romain Grosjean pour les débuts de Haas (F1)

La domination de Khairul Idham Pawi en Argentine (Moto3)

La victoire de Max Verstappen pour ses débuts chez Red Bull (F1)

La victoire de Jack Miller au Dutch TT (MotoGP)

La victoire d'Alexander Rossi aux 500 Miles d'Indianapolis (IndyCar)

La victoire de Chris Buescher à Pocono (NASCAR Cup)

La surprise de l'année - Vainqueur

La victoire d'Alexander Rossi aux 500 Miles d'Indianapolis (IndyCar) - Alexander Rossi s'est bien adapté au Speedway, et Andretti Autosport a eu des voitures rapides pendant tout le mois de mai. Mais personne ne s'attendait pour autant au premier rookie vainqueur depuis 15 ans. Pourtant, après deux arrêts au stand mouvementés, Rossi a obéi aux instructions strictes en provenance du muret des stands, obtenant une consommation de carburant si faible qu'on la croyait impossible. L'ancien pilote de F1 est tombé en panne d'essence dans le dernier tour, mais sur sa lancée, a franchi le drapeau à damier avec quatre secondes d'avance sur son coéquipier Carlos Muñoz.

Le vainqueur Alexander Rossi, Herta - Andretti Autosport Honda
Article suivant
Castroneves et Hinchcliffe seront (aussi) à la Race of Champions

Article précédent

Castroneves et Hinchcliffe seront (aussi) à la Race of Champions

Article suivant

Les vainqueurs des Motorsport.com Awards 2016 (2/2)

Les vainqueurs des Motorsport.com Awards 2016 (2/2)
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries General
Type d'article Contenu spécial