Faut-il laisser les stands ouverts lors d'une neutralisation ?

À St. Petersburg, Sébastien Bourdais a remporté la première course de la saison 2017 d'IndyCar en profitant d'un drapeau jaune tombé au bon moment. Est-il temps de revoir le règlement concernant ces neutralisations ?

Loin de nous l'idée de diminuer le succès du pilote manceau, très rapide tout le week-end et impérial sur les 80 dernières boucles avec un dépassement sur le champion en titre Simon Pagenaud. Mais une erreur en qualifications l'avait laissé en dernière place sur la grille, et il est certain que sans ce petit coup de pouce du destin, il n'aurait pas réalisé ce tour de force.

Pour comprendre le problème, il est intéressant de se plonger dans le règlement sportif de l'IndyCar. L'article 7.1.3.3.1 indique en effet que la voie des stands est fermée au moment de l'apparition d'une neutralisation complète de la course.

L'IndyCar se produisant majoritairement sur des pistes urbaines, il n'est pas rare de voir le Pace Car faire une apparition si une voiture percute le mur, en raison des faibles dégagements. La voie des stands étant fermée jusqu'à ce que la file complète des voitures soit réunie derrière la voiture de sécurité, les pilotes n'ayant pas encore effectué de ravitaillement se retrouvent forcément lésés et renvoyés en fond de peloton. C'était par exemple le cas de James Hinchcliffe à St. Petersburg, leader avant la neutralisation et 10e au restart.

La voix de Scott Dixon, troisième à l'arrivée, s'est levée contre l'utilité de cette deuxième intervention de la voiture de sécurité, pour des débris. La direction de course à ce moment précis a préféré prévenir que guérir, un débris pouvant devenir un projectile dangereux pour les pilotes comme pour les fans, et une telle décision se comprend tout à fait.

Le vrai tournant dans ce cas reste la fermeture de la pitlane dans un moment aussi crucial. Si la voie des stands était restée ouverte, les leaders auraient pu rentrer effectuer leur arrêt et ressortir, si ce n'est devant les autres, au moins dans une meilleure position.

En Formule 1, le même système avait été adopté durant deux saisons, en 2007 et 2008. Comme en IndyCar, certaines neutralisations à des moments importants ont décidé des résultats des courses, comme au Canada en 2007, où Felipe Massa et Giancarlo Fisichella avaient été disqualifiés pour avoir grillé le feu rouge à la sortie des stands, ou le fameux Grand Prix de Singapour 2008, et la victoire de Fernando Alonso, qui s'était arrêté avant l'accident volontaire de son équipier Nelson Piquet Jr..

On ne compte plus le nombre de courses qui se sont jouées sur un coup de dés ces dernières saisons en IndyCar, et Dixon, le plus véhément dans ses critiques, a lui aussi profité par le passé d'un petit coup de pouce du destin. On peut dire que cela fait partie du jeu, mais est-ce bien nécessaire ?

En 2012, l'IndyCar avait changé son règlement, et avait laissé les stands ouverts lorsqu'un drapeau jaune survenait sur les pistes routières et urbaines. La règle a finalement été retirée l'année suivante. Mais plus qu'une équité sportive, laisser la voie des stands ouverte lors des phases de neutralisation permettrait d'augmenter la sécurité dans la pitlane.

Actuellement, une grande partie du peloton rentre en même temps dans la voie des stands, une zone souvent étroite, et cela crée donc des risques de collision, pouvant ensuite impliquer les mécaniciens. En 2013, Scott Dixon avait percuté un mécanicien de Will Power en repartant de son box, et l'an dernier, dans la pitlane très étroite du Mid-Ohio, Mikhail Aleshin avait perdu une possible victoire en se faisant accrocher.

Toutefois, si l'équité sportive serait restaurée par un changement de règlement, cela n'est pas si simple que cela à mettre en place. L'IndyCar bâtit actuellement sa réputation sur le fait qu'un pilote peut s'imposer de n'importe où sur la grille, comme Sébastien Bourdais l'a encore prouvé dimanche. Le championnat peut-il se priver d'un tel atout pour privilégier une course "plus pure" ? Pas sûr.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries IndyCar
Événement St. Petersburg
Circuit St. Petersburg Street Course
Type d'article Commentaire