MotoGP
04 avr.
Événement terminé
Formule 1
28 mars
Événement terminé
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
EL1 dans
4 jours
Formule E
10 avr.
Événement terminé
11 avr.
Événement terminé
WRC
26 févr.
Événement terminé
22 avr.
Prochain événement dans
10 jours
WEC
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
97 jours
WSBK
C
Aragón
21 mai
Prochain événement dans
39 jours
C
Misano
11 juin
Prochain événement dans
60 jours

Sébastien Loeb Rally Evo - De bonnes idées, un comportement insatisfaisant

Après avoir perdu la licence officielle du Championnat du monde des rallyes, Milestone revient sur les pistes boueuses avec un jeu dédié au plus grand pilote de rallye de tous les temps, Sébastien Loeb.

Sébastien Loeb Rally Evo - De bonnes idées, un comportement insatisfaisant
Sébastien Loeb Rally Evo
Sébastien Loeb Rally Evo
Sébastien Loeb Rally Evo
Sébastien Loeb Rally Evo
Sébastien Loeb Rally Evo
Sébastien Loeb Rally Evo
Sébastien Loeb Rally Evo
Citroën Xsara WRC
Sébastien Loeb Rally Evo
Citroën DS3 WRC
Citroën Xsara WRC

Note : ce test a été réalisé sur PC, en utilisant un Thrustmaster T300 GTE.

Dès le premier lancement de ce Sébastien Loeb Rally Evo, on est dans le vif du sujet, la voix du champion alsacien nous accompagnant dans la vidéo d'intro, mettant en scène quelques unes des voitures présentes dans le jeu.

Cet opus "spécial" de la part de Milestone se présente d'une manière relativement similaire aux quatre jeux officiels précédemment faits par l'équipe italienne. Ainsi, votre première tâche dans le jeu est de créer votre équipe de rallye, avec le nom de votre équipe, de votre pilote, de votre copilote, et votre plaque minéralogique !

Une fois cela effectué, vous vous retrouvez dans votre base, tracée dans une carrière abandonnée. Ainsi, vous possédez une piste d’entraînement en tarmac et une piste en graviers, pour tester les nouveaux modèles débloqués ou achetés.

Vis ma vie de Sébastien Loeb

Les modes de jeu disponibles sont relativement standards, avec un mode rallye ou spéciale rapide, un mode carrière et un mode multijoueur. Ce qui nous intéresse ici est le mode Loeb Experience, qui vous permet de revivre la carrière de la légende du rallye.

La carrière de Sébastien Loeb est ainsi découpée en plusieurs phases, contenant chacune différents défis, du premier rallye de l'Alsacien à la consécration internationale avec un neuvième titre de Champion du monde.

Vous pouvez ainsi prendre le volant de toutes les voitures pilotées par le nonuple Champion du monde, de la modeste Saxo Kit Car des débuts à la bestiale Peugeot 208 T16 grâce à laquelle il bat le record de la montée de Pikes Peak. Cette dernière est entièrement modélisée à l'aide de données GPS.

On ne peut que saluer la présence d'un tel mode de jeu, même si au final, les différents défis peuvent s'avérer répétitifs, le but étant "simplement" de réaliser le meilleur temps sur les différentes spéciales sélectionnées.

Du contenu à foison

Mais heureusement, en plus du contenu brandé "Sébastien Loeb", Milestone a ajouté énormément de véhicules à sa base de données, et c'est ainsi que vous pourrez également prendre le volant de la Polo R de Sébastien Ogier, ou de la Subaru Impreza de Colin McRae.

Au niveau des rallyes, les spéciales sont tirées de données GPS réelles, et assez variées sur les quelques rallyes que nous avons pu effectuer. Reste la petite déception des spéciales neige, en Suède notamment, où les bas-côtés sont une nouvelle fois mal réalisés, n'atteignant clairement pas DiRT Rally dans ce domaine.

C'est d'ailleurs un jeu comme DiRT Rally qui pourrait finalement faire du mal à Sébastien Loeb Rally Evo. En comparaison directe avec WRC 5, le titre de Milestone tient largement la route, avec une conduite similaire et des modes de jeux différents, qui aident à palier le manque de licence officielle.

Un pilotage clairement orienté arcade

Mais si vous recherchez un pilotage "simulation", passez votre chemin ! Les voitures semblent perpétuellement flotter sur la route, le frein à main est tout bonnement inefficace, et la gestion des freins est loin d'être excellente. Ajoutez à cela un sous-virage chronique, et la conduite de ce Sébastien Loeb Rally Evo peut très vite s'avérer frustrante.

Si dans un DiRT Rally la frustration naît d'une véritable difficulté à piloter les véhicules les plus puissants, c'est ici plus une incompréhension du comportement de la voiture qui pourrait vous décourager rapidement.

SL Rally Evo retrace la carrière de Sébastien Loeb, la partie Rallycross a été augmentée, avec plusieurs pistes disponibles en plus de celle des X-Games de Los Angeles. Dans ce mode de jeu, l'IA est assez bien ficelée et n'hésitera pas à parfois venir utiliser votre pare-chocs arrière. Contrairement aux opus MotoGP de la firme italienne, leur difficulté est satisfaisante.

Passons sur le mode carrière, copie de ce que l'on retrouve dans la multitude de jeux du genre, et au final, ce Sébastien Loeb Rally Evo doit être classé de deux façons. Nulle doute qu'à la manette et avec quelques aides activées, l'expérience de jeu générale doit être bonne (sur consoles par exemple), mais son manque de cohérence dans le comportement des véhicules le rend difficilement incontestable au volant, dans un monde ou DiRT Rally impose désormais sa loi.

Terminons tout de même par un point extrêmement positif, puisque des interviews de Sébastien Loeb viennent saupoudrer le mode Loeb Experience, nous donnant des dizaines et des dizaines de minutes de vidéo, où Loeb lui-même retrace son parcours !

partages
commentaires
Vidéo - Sébastien Loeb teste son propre jeu!

Article précédent

Vidéo - Sébastien Loeb teste son propre jeu!

Article suivant

Une foule de nouveaux contenus pour la sortie consoles de DiRT Rally

Une foule de nouveaux contenus pour la sortie consoles de DiRT Rally
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries eSport
Événement Sébastien Loeb Rally Evo
Auteur Michaël Duforest