Résumé de course
24 Heures du Mans 24 Heures du Mans

Ferrari mène au Mans grâce à un meilleur choix sous la pluie

Après 2h30 de course, c'est la Ferrari #83 d'AF Corse qui mène la 92e édition des 24 Heures du Mans. Elle est suivie de la Porsche Penske #5 et de la Ferrari #50, qui complètent le top 3.

#83 AF Corse Ferrari 499P: Robert Kubica, Robert Shwartzman, Yifei Ye

Photo de: Marc Fleury

Ferrari démarre fort ces 24 Heures du Mans

Le départ des 24 Heures du Mans 2024 a vu un changement de leader dès le premier tour avec la Ferrari #50 prenant le meilleur sur la Porsche #6. Après avoir pris l'avantage sur Sébastien Bourdais, au volant de la Cadillac #3, la Ferrari #51 s'est attaquée à la Porsche #6, plaçant les deux Ferrari d'usine au deux premières places.

Les premiers arrêts aux stands sont arrivés après dix tours de course. À ce petit jeu, la Porsche #6 a repris les commandes de la course mais pour peu de temps puisque la Ferrari #50 a repris l'avantage quelques minutes plus tard. Cependant, cette dernière a été sanctionnée de dix secondes de pénalité pour ne pas avoir laissé la priorité à la Cadillac #3 dans la voie des stands. 

Ayant effectué sa pénalité de dix secondes reçue lors des séances d'essais qualificatifs, la Ferrari #51, pilotée par Antonio Giovinazzi, a reculé au cinquième rang après l'arrêt au stand avant d'effectuer une remontée jusqu'à la troisième place. Dans cette première heure de course, c'est la Toyota #8 qui a gagné gros en remontant jusqu'à la quatrième place.

La pluie s'invite en deuxième heure

Il faudra attendre une heure et demi pour voir de nouveaux changements de leaders. C'est d'abord la Porsche #6 qui a pris les commandes à la Ferrari #50, s'arrêtant au stand et purgeant sa pénalité de dix secondes. C'est ensuite la Ferrari #51 qui s'est retrouvée en tête à l'issue d'une salve d'arrêts. La Porsche #6 a reculé jusqu'à la septième position après avoir changé de pilote.

Quelques minutes plus tard, la pluie est arrivée et la direction de course a déclaré la piste mouillée. La Ferrari #51 s'est arrêtée au stand, laissant la tête à la voiture sœur, la #50. Dans le tour suivant, la Porsche #6 puis la Ferrari #83 sont passées aux deux premières places avant de voir la #6 s'arrêter pour chausser des pneus pluie. Les Ferrari #83 et #50 sont restées en piste en pneus slicks, s'avérant être une bonne décision puisque les Hypercars qui ont chaussé des pneus pluie ont dû s'arrêter à nouveau pour remettre des slicks.

Au bout de deux heures de course, la Ferrari #50 a retrouvé la première place après plusieurs tentatives de dépassement sur la #83 de Robert Kubica. Alors que la Ferrari #50 s'est arrêtée aux stands pour un changement de pilote, la Ferrari #83 a pris les commandes avant de voir la BMW #20 tapé le mur dans la chicane du raccordement. Elle a pu repartir avec le train arrière endommagée mais s'est arrêtée le tour suivant.

#20 BMW M Team WRT BMW M Hybrid V8: Sheldon Van Der Linde, Robin Frijns, Rene Rast

#20 BMW M Team WRT BMW M Hybrid V8: Sheldon Van Der Linde, Robin Frijns, Rene Rast

Photo de: Rainier Ehrhardt

Le classement après 2h30 de course

  # EQUIPE TOURS ARRÊTS
1 83 AF CORSE 40 3
2 5 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 40 3
3 50 FERRARI AF CORSE 40 3
4 4 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 39 4
5 8 TOYOTA GAZOO RACING 39 5
6 38 HERTZ TEAM JOTA 39 4
7 12 HERTZ TEAM JOTA 39 4
8 51 FERRARI AF CORSE 39 5
9 19 LAMBORGHINI IRON LYNX 39 3
10 7 TOYOTA GAZOO RACING 39 5
11 63 LAMBORGHINI IRON LYNX 39 3
12 35 ALPINE ENDURANCE TEAM 39 4
13 2 CADILLAC RACING 39 4
14 6 PORSCHE PENSKE MOTORSPORT 39 5
15 93 PEUGEOT TOTALENERGIES 39 4
16 311 WHELEN CADILLAC RACING 39 5
17 94 PEUGEOT TOTALENERGIES 39 4
18 3 CADILLAC RACING 39 5
19 36 ALPINE ENDURANCE TEAM 39 5
20 15 BMW M TEAM WRT 39 4
21 20 BMW M TEAM WRT 39 5
22 11 ISOTTA FRASCHINI 38 4

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Lapierre évoque "le moment particulier" de la course au Mans
Article suivant Un quatuor se détache au Mans, Alpine en plein cauchemar

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France