Porsche dévoile deux livrées spéciales pour les 24H du Mans

partages
commentaires
Diapo
Liste

1/12

Photo de: Porsche Motorsport

2/12

Photo de: Porsche Motorsport

3/12

Photo de: Porsche Motorsport

4/12

Photo de: Porsche Motorsport

5/12

Photo de: Porsche Motorsport

6/12

Photo de: Porsche Motorsport

7/12

Photo de: Porsche Motorsport

8/12

Photo de: Porsche Motorsport

9/12

Photo de: Porsche Motorsport

10/12

Photo de: Porsche Motorsport

11/12

Photo de: Porsche Motorsport

12/12

Photo de: Porsche Motorsport

Par :

Les deux Porsche 911 RSR-19 évolueront cette semaine aux 24 Heures du Mans avec une livrée spéciale.

Porsche a dévoilé deux nouvelles livrées pour sa participation aux 24 Heures du Mans cette semaine. Le constructeur allemand célèbre ainsi les 50 ans de sa toute première victoire au classement général dans la Sarthe. Les couleurs de la Porsche #91 reprennent ainsi celles de la 917 victorieuse en 1970 avec à son volant Richard Attwood et Hans Herrmann. La deuxième 911 RSR-19 engagée cette année arbore les mêmes motifs mais avec une robe noire.

Lire aussi :

Pour cette édition 2020 particulière, puisque décalée de trois mois et disputée à huis clos en raison de la crise sanitaire, Porsche n'alignera que deux autos dans la catégorie GTE Pro, au lieu des quatre initialement prévues. La #91 sera confiée à Gianmaria Bruni, Richard Lietz et Frederic Makowiecki, tandis que la #91 sera partagée par Laurens Vanthoor, Kévin Estre et Michael Christensen.

La catégorie GTE Pro est réduite à peau de chagrin cette année, avec seulement huit voitures, mais devrait toutefois offrir une belle bagarre puisque Porsche fera face à deux Ferrari officielles et deux Aston Martin officielles, auxquelles il faudra ajouter les Ferrari privées du Risi Competizione et de Weathertech Racing. Cette édition marque également la première apparition au Mans de la nouvelle génération de la 911 RSR, lancée à l'automne dernier au début de la saison 2019-2020 du FIA WEC.

"Nous courons dans des circonstances complètement différentes", a tenu à rappeler Alexander Stehlig, directeur des opérations WEC de Porsche. "Les conditions climatiques en septembre sont différentes par rapport au mois de juin. Il y a encore des inconnues au niveau de la météo, des températures, de la performance et des pneus. Nous utiliserons les données existantes de nos programmes WEC et IMSA ainsi que celles obtenues lors des essais afin d'être prêts dès la première séance d'essais libres."

"Nous roulons pour la première fois ici avec la Porsche 911 RSR-19. Ce n'est pas nouveau uniquement pour nous, ça l'est aussi pour l'ACO, qui gère la BoP. Nous avons une totale confiance dans l'expertise des spécialistes. Les pilotes demeurent les mêmes dans les baquets. Ce sera la troisième année qu'ils travaillent ensemble au Mans et c'est une force sur laquelle nous nous appuyons."

La lutte restera belle malgré un plateau GTE Pro réduit

Article précédent

La lutte restera belle malgré un plateau GTE Pro réduit

Article suivant

Les deux Toyota pourront s'affronter "à armes égales"

Les deux Toyota pourront s'affronter "à armes égales"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC
Auteur Basile Davoine