Prost : Le Mans, un circuit à "aborder avec humilité"

B

B.D., Le Mans - Lorsque ToileF1 a demandé à Nicolas Prost de décrire le Circuit des 24 Heures du Mans à un non-initié, le pilote du Rebellion Racing a immédiatement utilisé le terme "Impressionnant". Quoi qu'il en soit, le tracé de plus de 13 kilomètres, semi-permanent, reste le juge de paix de l'endurance, si ce n'est plus... "C'est un circuit à part avec beaucoup de virage très rapides, de grosses vitesses de pointe. La première fois que je suis venu ici j'arrivais de la F3, quand on est habitué aux nouveaux circuits FIA avec des dégagements c'est quand même assez impressionnant", raconte Nicolas Prost . "C'est un circuit qu'il faut quand même aborder avec pas mal d'humilité. J'aime beaucoup le Tertre-Rouge, c'est un virage où il y a pas mal de grip et je trouve que tu peux vraiment attaquer dans ce virage. Après tu rentres dans la ligne droite des Hunaudières. La première fois que tu arrives dans cette ligne droite, c'est là que tu te rends compte que tu es vraiment au Mans sur le grand circuit." Comme tout pilote, Prost trouve également des défauts à un circuit. Pour lui, le virage où le plaisir est moindre reste la chicane Dunlop, au sommet de la ligne droite des stands. "Le Dunlop n'est pas très intéressant je trouve. Il y a très peu d'adhérence dans ce virage, c'est assez frustrant. Honnêtement ce n'est pas ce que je préfère. J'ai connu l'ancien Dunlop lors de ma première année de Formule Renault et il me semble que c'était un tout petit peu plus intéressant. C'est juste pas le virage que je préfère."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries 24 heures du Mans
Pilotes Nicolas Prost
Type d'article Actualités