Le Mexique souhaiterait accueillir un Grand Prix MotoGP

Un comité de la Fédération internationale de motocyclisme (FIM) s'est rendu lundi sur l'Autódromo Hermanos Rodríguez afin d'étudier la possibilité d'organiser à l'avenir un Grand Prix MotoGP au Mexique.

Le Mexique souhaiterait accueillir un Grand Prix MotoGP
L'atmosphère de l'Autodromo Hermanos Rodriguez
Jorge Lorenzo, Ducati Team
Le vainqueur Marc Marquez, Repsol Honda Team
Tito Rabat, Estrella Galicia 0,0 Marc VDS
Franco Uncini, officiel sécurité FIM
Pol Espargaro, Red Bull KTM Factory Racing, Bradley Smith, Red Bull KTM Factory Racing
Valentino Rossi, Yamaha Factory Racing, Dani Pedrosa, Repsol Honda Team

En 2014, le Grupo CIE, promoteur du Grand Prix du Mexique de Formule 1, a remanié les infrastructures du circuit en ayant à l'esprit la possibilité d'accueillir à l'avenir une manche du Championnat du monde MotoGP.

En profitant du fait que le paddock était installé à Austin, où s'est couru dimanche le Grand Prix des Amériques, Franco Uncini, représentant de la FIM au sein de la direction de course du MotoGP, s'est rendu lundi sur le circuit mexicain pour évaluer de visu la viabilité du projet.

Les principales difficultés viennent de la sécurité de la piste, laquelle se situe dans une zone urbaine et à l'intérieur d'un parc normalement ouvert au public. C'est précisément la raison pour laquelle tous les travaux qui pourraient s'avérer nécessaires pour l'obtention de l'homologation de la FIM doivent être approuvés par le gouvernement de la ville de Mexico.

Dans un premier temps, les autorités et les promoteurs mexicains avaient pour intention d'accueillir le Championnat du monde Superbike. Cependant, étant donné que les procédures et les travaux ne varieraient que peu entre les deux cas, car le circuit aurait de toute façon besoin du certificat de la FIM, il a été décidé d'explorer la voie la plus ambitieuse.

Dans l'attente des conclusions de cette visite, il convient toutefois de rappeler que plusieurs pays sont sur les rangs pour accueillir le MotoGP, à l'image de la Finlande ou de la Thaïlande. À l'heure actuelle, le calendrier se compose de 18 manches et pourrait en accueillir un maximum de 20 en 2018 selon ce qu'a fait savoir Carmelo Ezpeleta, le plus haut responsable de Dorna Sports, promoteur du championnat.

 

partages
commentaires
Premier abandon de la saison pour Loris Baz

Article précédent

Premier abandon de la saison pour Loris Baz

Article suivant

Lorenzo : Ça n'était pas parfait, mais on progresse très vite

Lorenzo : Ça n'était pas parfait, mais on progresse très vite
Charger les commentaires
Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha Prime

Pourquoi Dovizioso est plus une pièce rapportée qu'un pari pour Yamaha

Les différents événements qui ont mené à l'arrivée d'Andrea Dovizioso chez SRT et la suprématie de Fabio Quartararo chez Yamaha font penser que son retour en MotoGP revêt plus d'un choix par défaut que d'un projet à long terme.

MotoGP
8 sept. 2021
Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais Prime

Ce 10e titre que Valentino Rossi ne remportera jamais

Il y a 24 ans jour pour jour, Valentino Rossi devenait Champion du monde pour la première fois. Aujourd'hui il s'apprête à quitter le MotoGP, résolu à l'idée que le dixième sacre après lequel il a tant couru ne viendra jamais enrichir son palmarès.

MotoGP
31 août 2021
Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière Prime

Comment Marc Márquez affronte le plus grand défi de sa carrière

Dans une interview exclusive accordée à Motorsport.com, Marc Márquez se confie sur les défis auxquels il est confronté depuis sa blessure, sa volonté de retrouver le sommet et la domination actuelle de Fabio Quartararo.

MotoGP
24 août 2021
La gestion de la pression, de moins en moins taboue Prime

La gestion de la pression, de moins en moins taboue

Sujet délicat s'il en est, la santé mentale s'assume désormais de plus en plus dans différentes disciplines sportives, et la compétition moto n'y fait pas exception. La gestion de la pression ou de performances en berne peut s'avérer particulièrement difficile à endurer, et cela reste bien souvent tabou.

MotoGP
21 août 2021
Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022 Prime

Pourquoi Petronas n'a toujours pas de pilote pour 2022

Le verrouillage de Raúl Fernández par KTM et le peu de coopération de Yamaha font que le team Petronas SRT n'a pas encore pu annoncer de pilote pour la saison prochaine. Après avoir vu l'Espagnol lui échapper, l'équipe malaisienne porte son dévolu sur Marco Bezzecchi, mais lui aussi est en lien étroit avec un autre groupe.

MotoGP
10 août 2021
Le gentil géant qui manquera au MotoGP Prime

Le gentil géant qui manquera au MotoGP

Imaginer le MotoGP sans Danilo Petrucci, c'est envisager de perdre l'un des rares pilotes qui aient pu battre Marc Márquez au sommet de son art et un garçon aussi attachant que combattif.

MotoGP
26 juil. 2021
Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné Prime

Joan Mir, un Champion du monde bousculé mais pas résigné

Joan Mir croit en ses chances de conserver son titre en MotoGP, malgré une première moitié de saison en dessous de ses attentes. Motorsport.com a pu échanger avec le pilote Suzuki sur ses chances au championnat, le départ de Davide Brivio et la célébrité apportée par son sacre mondial en 2020.

MotoGP
23 juil. 2021
Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès Prime

Quartararo décrypte sa réussite : sérénité retrouvée et Yamaha en progrès

À la peine dans les dernières de la saison 2020, Fabio Quartararo a retrouvé le sommet et domine le championnat à mi-parcours. Motorsport.com s'est entretenu avec le Niçois pour évoquer sa nouvelle approche, sa progression et son arrivée dans l'équipe Yamaha factory, mais aussi les grandes difficultés de son coéquipier.

MotoGP
15 juil. 2021