Valentin Hasse-Clot au panache

partages
commentaires
Valentin Hasse-Clot au panache
Par : Emmanuel Rolland
17 sept. 2018 à 15:02

S'il a vu ses chances de titre sérieusement compromises en Porsche Carrera Cup en raison d'une vraie série noire lors de la première partie de saison, Valentin Hasse-Clot, actuel quatrième du championnat, entend bien finir l'année en beauté.

Vainqueur du championnat rookie de la Porsche Carrera Cup à l'issue de sa première saison en berline, vainqueur d'une course au général (Barcelone) en fin de saison, Valentin Hasse-Clot fut l'une des grandes révélations de l'an passé. Une belle première campagne qui le confortait dans son choix de délaisser les courses de monoplaces – après trois années d'apprentissage en Formule 4 et en Formule Renault 2.0.

"Après la F4 et la Formule Renault, j'ai rapidement compris que je n'aurais pas le budget pour aller au-delà", explique le pensionnaire du Sébastien Loeb Racing. "L'Endurance et le GT m'ayant toujours fait rêver, je me suis dit que le meilleur moyen de mettre un premier pied dans ce monde était de faire mes preuves en solo sur des courses sprint, et le choix de la Porsche Carrera Cup s'est rapidement imposé."

Après avoir remporté la sélection "Espoirs" de la Porsche Carrera Cup fin 2016, le pilote parisien discute avec plusieurs écuries du plateau pour la saison 2017, et porte finalement son dévolu sur le Sébastien Loeb Racing pour sa première année dans la discipline, conclue avec le succès que l'on sait.

"Ce titre rookie et cette victoire au général à Barcelone ont évidemment constitué une belle satisfaction", poursuit le pilote tricolore. "Me battre rapidement aux avant-postes fut également quelque chose de très positif."

Parmi les favoris au titre pour 2018

Fort de ces succès, Hasse-Clot abordait naturellement la saison 2018 avec un statut de favori pour le titre au général. Un statut que le Francilien de 22 ans comptait bien honorer, d'autant qu'une nouvelle année pleine de succès constituait un passage obligé pour le pilote SLR.

Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.
Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.

"Je n'avais pas réellement la pression de me dire que je devais absolument remporter le titre, mais pour moi il était clair que, comme mon budget ne me permettra vraisemblablement pas de poursuivre en 2019 sans une aide extérieure, il fallait absolument que quelqu'un s'intéresse à moi cette saison."

En débutant par une cinquième place et une victoire à Spa-Francorchamps, premier meeting de l'année 2018, le Francilien continuait de respecter son tableau de marche : une performance signée au meilleur moment, et aussi au meilleur endroit possible.

Comme mon budget ne me permettra vraisemblablement pas de poursuivre en 2019 sans une aide extérieure, il fallait absolument que quelqu'un s'intéresse à moi cette saison.

Valentin Hasse-Clot

"Je m'étais fixé pour objectif de faire quelque chose de fort à Spa, devant les gens du WEC, et ceux de Porsche Allemagne", continue-t-il. "Ce n'était pas une victoire facile, nous n'avions pas forcément la performance pour aller chercher la victoire, mais nous nous sommes battus pour prendre ce résultat, avec notamment une belle bagarre avec Julien Andlauer, et nous avons travaillé dur tout au long du week-end, cela a payé."

Un rêve qui s'effondre

Si Hasse-Clot poursuivait sur la même dynamique lors de la première course du rendez-vous suivant, à Zandvoort, la mécanique allait s'enrayer lors de la seconde manche disputée en terres néerlandaises. Alors qu'il s'apprête à décrocher son troisième podium consécutif (il évoluait alors en troisième position), Hasse-Clot est percuté par l'Italien Tommasso Mosca, et contraint à l'abandon.

La mauvaise passe allait se poursuivre début juillet à Dijon, où le pilote du Sébastien Loeb Racing avait pourtant les moyens d'aller chercher deux podiums. Le samedi, il était victime d'une casse de suspension suite à un contact en piste lors de la première course alors qu'il évoluait en deuxième position. Le lendemain, il était encore à la bagarre pour les premières places, mais se voyait (très) sévèrement pénalisé d'un drive-through après une bagarre avec le leader Julien Andlauer. Deux coups durs qui le plaçaient dans un certain désarroi avant la longue pause estivale.

Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.
Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.

"Avec ces trois résultats 'blancs', c'était tout simplement mon rêve de devenir pilote de course professionnel qui basculait", explique Valentin Hasse-Clot. "J'ai vécu un été très difficile, je n'en dormais plus la nuit… Le Sébastien Loeb Racing m'a soutenu durant cette période, on est toujours restés soudés. Je me suis dit aussi que la malchance n'existait pas, que j'avais aussi ma part de responsabilité. Par exemple, celle de ne pas partir de la pole, car c'est une position qui évite les ennuis que l'on peut rencontrer dans le peloton."

"J'ai abordé la reprise, en septembre à Magny-Cours, en me disant qu'il me faudrait désormais aborder les courses les unes après les autres, et prendre un maximum de points. C'est un peu comme une dernière bataille qui s'annonce pour moi… J'étais décidé à disputer les courses de manière plus posée, plus calme, et c'est effectivement ce que j'ai fait. Dans la première course, je termine deuxième après avoir poussé à la faute le pilote qui me précédait, alors qu'auparavant j'aurais eu tendance à attaquer un maximum pour le dépasser."

Sixième le lendemain, Valentin Hasse-Clot revenait aux affaires au championnat et, grâce également à l'abandon de Jean-Baptiste Simmenauer dans la course 2 à Magny-Cours, il remontait à la quatrième place du classement général, leader du groupe de chasse derrière le trio Andlauer, Rovera et Güven.

"Aborder les courses les unes après les autres"

"C'est certain que ce week-end de Magny-Cours, et ce retour sur le podium, m'a fait du bien. Je n'ai jamais vraiment douté de moi, mais sortir de cette spirale m'a fait du bien. Cela me permet d'aborder la prochaine course à Barcelone avec calme et sérénité. J'aborde d'autant plus ce rendez-vous avec confiance que c'est là-bas que j'ai signé ma victoire en 2017."

"Pour le reste, l'objectif reste le même qu'avant Magny-Cours : aborder les courses les unes après les autres, comme elles viennent, et faire les comptes tout à la fin. Désormais, finir quatrième ou troisième du championnat ne va plus changer grand-chose pour moi. Ce que je veux, c'est gagner le plus grand nombre de courses."

Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.
Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.

Valentin Hasse-Clot est ainsi bien décidé à continuer à se battre en cette fin de saison, qui verra les concurrents de la Porsche Carrera Cup France s'affronter une dernière fois au Castellet en octobre. En attendant, le Parisien – l'un des rares pilotes de pointe à disputer un programme unique pour des raisons budgétaires -, met toutes les chances de son côté pour poursuivre son rêve.

"J'essaie de me donner les moyens de poursuivre l'an prochain dans une catégorie supérieure", conclut-il. "Par exemple, j'ai eu ma licence pour courir sur le Nürburgring, où j'ai déjà disputé six courses depuis l'an passé, ce qui me donne la possibilité de rouler en GT3 sur ce circuit à l'avenir, notamment lors des 24 Heures du Nürburgring. J'ai également effectué un an d'étude à Berlin pour perfectionner mon allemand, et j'ai énormément travaillé ma condition physique depuis l'an passé."

Alors que se profile la fin de saison, Valentin Hasse-Clot sait qu'il ne dispose plus que de deux meetings pour s'illustrer auprès d'éventuels partenaires, ou auprès des dirigeants de Porsche France. Deux courses qu'il compte bien mener avec panache afin de s'ouvrir les portes du sport automobile international dans le futur.

Il a déjà largement prouvé qu'il en avait le potentiel.

Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.
Valentin HASSE-CLOT #27, Sébastien Loeb Racing - Porsche Carrera Cup France à Magny-Cours, du 6 au 9 septembre 2018. Photo : Antonin Vincent.
Prochain article Porsche Carrera Cup France
Les deux victoires de Magny-Cours pour Julien Andlauer

Article précédent

Les deux victoires de Magny-Cours pour Julien Andlauer

Article suivant

L’heure de vérité pour les prétendants aux titres en Porsche Carrera Cup France

L’heure de vérité pour les prétendants aux titres en Porsche Carrera Cup France
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Porsche Carrera Cup France
Pilotes Valentin Hasse-Clot
Auteur Emmanuel Rolland
Type d'article Actualités