Brabham veut courir en compétition dès 2019

Brabham Automotive veut participer à quelques épreuves dès cette année avec le modèle BT62, dans le cadre d'un programme "Road to Le Mans" qui préparera l'équipe à son arrivée en WEC dans deux ans et demi.

Brabham veut courir en compétition dès 2019

Après avoir annoncé son engagement dans la catégorie GTE du WEC pour 2021-2022, Brabham Automotive ne veut pas traîner en route et entend mettre toutes les chances de son côté. En attendant le développement de l'auto qui permettra d'honorer ce programme compétition, le constructeur relancé par David Brabham souhaite reprendre contact dès que possible avec la course. Cela devrait se faire d'ici la fin de l'année, en fonction des opportunités qui se présenteront avec l'actuelle BT62.

Lire aussi :

"La BT62 est une voiture de course qui répond à toutes les exigences de la FIA en matière de sécurité, alors même si elle n'appartient pas à une catégorie précise ou à un championnat, elle est en mesure de courir", précise David Brabham à Motorsport.com. "Nous entamons notre route vers Le Mans, et il faut que l'on se lance en course plutôt qu'attendre pendant trois ans. Nous devons évoluer en tant qu'équipe."

"Nous aurions besoin de la permission de courir, quelle que soit la série où nous allons, donc il y a beaucoup de travail à faire. Nous ne participerons pas à un championnat complet, mais nous avons l'intention de sélectionner quelques épreuves, et tout indique que nous serons en piste cette année."

Pour le moment, David Brabham n'a donné aucun détail sur ces épreuves auxquelles pourrait prendre part la BT62. Néanmoins, certaines options paraissent plus évidentes que d'autres, à commencer par les 12 Heures d'Abu Dhabi, compétition qui est ouverte à des autos non homologuées en fin d'année. L'an passé, on y avait retrouvé l'Aston Martin Vantage GT3 et la McLaren 720S GT3, avant leur homologation pour 2019. Les 24H Series à Dubaï et Barcelone pourraient également intéresser Brabham.

En attendant d'en savoir plus, la BT62 va effectuer des tours de piste au cours d'une démonstration à Adélaïde, lors du week-end d'ouverture du championnat Supercars au début du mois de mars. David Brabham en prendra lui-même le volant.

Propos recueillis par Gary Watkins  

Brabham Automotive
partages
commentaires
Brabham annonce un engagement au Mans en GTE

Article précédent

Brabham annonce un engagement au Mans en GTE

Article suivant

Volkswagen vise le record électrique du Nürburgring avec l'I.D. R

Volkswagen vise le record électrique du Nürburgring avec l'I.D. R
Charger les commentaires
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021
Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance Prime

Pourquoi Ferrari met fin à 50 ans d'absence au sommet de l'Endurance

Revenant dans la catégorie reine de l'Endurance après 50 années d'absence, Ferrari va s'engager en catégorie "Le Mans Hypercar" en 2023. La marque italienne dément tout lien avec le plafond de dépenses de la F1, mais il ne s'agit assurément pas d'une coïncidence...

WEC
28 févr. 2021
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021