WEC
08 nov.
-
10 nov.
Événement terminé
12 déc.
-
14 déc.
EL1 dans
2 jours

Des constructeurs réclament un changement du règlement Hypercar

partages
commentaires
Des constructeurs réclament un changement du règlement Hypercar
Par :
28 févr. 2019 à 18:37

Aston Martin figure parmi un groupe de constructeurs qui souhaitent une modification du futur règlement hypercar, prévu pour une entrée en vigueur lors de la saison 2020-2021 du WEC.

McLaren et Ferrari serait aussi dans ce groupe, qui a fait une proposition : recevoir l'autorisation de développer une voiture pour la future catégorie sur la base d'une hypercar conçue pour la route, plutôt que construire un prototype sur lequel serait appliqué les lignes stylistiques identifiables à la marque. Les constructeurs seraient enclin à de tels changements de la réglementation, qui a été publiée dans les grandes lignes en décembre dernier, en se basant sur des arguments économiques et commerciaux.  

Ils affirmeraient que le budget de 20 millions d'euros par saison annoncé par la FIA et l'Automobile Club de l'Ouest est encore trop élevé, et ce en dépit des mesures drastiques mises en place pour réduire les coûts. Selon eux, l'estimation serait également trop conservatrice. Par ailleurs, engager une auto basée sur un véritable modèle de route pourrait selon eux rendre la catégorie commercialement plus attractive pour les constructeurs. 

Lire aussi :

Aston Martin pourrait baser sa voiture dans cette nouvelle catégorie du WEC et des 24 Heures du Mans sur son prochain modèle Valkyrie, qui est développé en collaboration avec l'équipe de Formule 1 Red Bull Racing, et sous la houlette du directeur technique Adrian Newey. Pour McLaren, il y aurait la prochaine version du modèle Senna, présenté l'an passé au salon de Genève, tandis que Ferrari pourrait utiliser son hypercar LaFerrari. 

Aston Martin n'a pas commenté la proposition de modification réglementaire, mais un porte-parole de la marque a rappelé qu'elle restait "pleinement engagée dans le processus de conception du règlement" tout en insistant sur le fait qu'"aucune décision n'a été prise"

Le groupe de constructeurs en question a rencontré au début du mois des représentants de la FIA et de l'ACO pour exposer les contours de leur proposition. Le WEC a également refusé d'aborder le sujet, se fendant simplement d'un bref communiqué lorsque la question du règlement a été posée. 

"La question du règlement Hypercar pour 2020 est discutée de manière régulière entre la FIA et l'ACO – qui élaborent la réglementation – et les constructeurs", fait savoir le championnat. "Nous ne sommes pas en mesure de répondre aux questions immédiatement, mais un point avec la presse sur ce sujet est prévu pour la semaine des 1000 Miles de Sebring [prochaine manche du WEC le 15 mars]."

Lire aussi :

Néanmoins, on sait que les législateurs ont demandé des données aux constructeurs concernant leurs modèles d'hypercar, et pour voir comment ceux-ci pourraient s'intégrer à la nouvelle réglementation.

L'une des problématiques pourrait concerner le renforcement des règles de sécurité qui doivent entrer en vigueur en même temps que cette nouvelle catégorie du WEC. Il est question de crash-tests plus sévères, mais aussi d'un espace obligatoire plus important autour de la tête et des jambes du pilote. 

D'autres points du règlement imposent par ailleurs l'emplacement du système hybride et de sa batterie à l'avant. Ce point est crucial puisqu'il est la clé de voute du système de distribution du poids des futures autos, défini pour faire fonctionner les machines dans une certaine fenêtre aérodynamique. Sur la Valkyrie et la LaFerrari, le système hybride alimente uniquement l'essieu arrière, alors que le règlement évoque un système unique à l'avant. La McLaren Senna n'est pas hybride, contrairement à sa devancière, la P1. 

Cette tentative de modification de l'esprit du nouveau règlement intervient alors qu'aucun constructeur majeur ne s'est clairement positionné pour s'engager dans la catégorie Hypercar en 2020. Toyota a évoqué son intention de continuer en WEC à cette échéance, mais il n'y a au aucune confirmation du programme lors de la dernière annonce annuelle de la marque. 

Article suivant
Alonso a refusé des "courses emblématiques" en 2019

Article précédent

Alonso a refusé des "courses emblématiques" en 2019

Article suivant

La liste complète des invités aux 24 Heures du Mans dévoilée

La liste complète des invités aux 24 Heures du Mans dévoilée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 heures du Mans , WEC
Auteur Gary Watkins