Dempsey-Proton Racing disqualifié de Fuji et déclassé au général !

partages
commentaires
Dempsey-Proton Racing disqualifié de Fuji et déclassé au général !
Par : Benjamin Vinel
17 nov. 2018 à 12:03

L'écurie Dempsey-Proton Racing a été disqualifiée des 6 Heures de Fuji et a perdu tous les points marqués jusqu'à présent lors de la saison 2018-19 de FIA WEC, en raison d'une infraction technique.

Dempsey-Proton Racing engage depuis le début de la saison deux Porsche 911 RSR dans la catégorie GTE Am, la #77 pilotée par Matt Campbell, Christian Ried et Julien Andlauer, et la #88 de Matteo Cairoli, Giorgio Roda et un troisième pilote variable.

Lire aussi :

Le trio Campbell-Ried-Andlauer a particulièrement brillé depuis le début de la saison en remportant les 24 Heures du Mans et les 6 Heures de Silverstone dans sa catégorie, à tel point qu'il était en tête du championnat, mais voilà que la #77 perd les 80 points acquis lors des quatre premières courses, déclassée tout comme la voiture sœur.

Lors des vérifications techniques d'après-course à Fuji, où les Porsche de DPR se sont classées cinquième et huitième, les commissaires ont en effet découvert que le système d'acquisition de données de la voiture communiquait des informations erronées. Le code avait été modifié afin que le temps de ravitaillement en carburant détecté par la FIA lors des arrêts au stand soit deux secondes plus long qu'en réalité, et c'était également le cas lors de la course précédente, à Silverstone.

#88 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR: Matteo Cairoli, Khaled Al Qubaisi, Giorgio Roda
#88 Dempsey Proton Competition Porsche 911 RSR: Matteo Cairoli, Gianluca Roda, Satoshi Hoshino

Dempsey-Proton Racing a reconnu les faits mais a affirmé que la modification en question avait été effectuée par un prestataire externe. L'équipe et son dirigeant ont refusé de dévoiler l'identité de ce prestataire, même en toute confidentialité, aux commissaires. En plus d'un "procédé frauduleux", il leur est donc également reproché de ne pas avoir coopéré pour les besoins de l'enquête.

L'affaire ayant été transmise aux commissaires des 6 Heures de Shanghai, ce sont ces derniers qui ont pris la décision de disqualifier les deux voitures de la course japonaise et de les priver de tous les points marqués jusqu'à présent.

Par conséquent, c'est la Porsche #56 du Team Project 1, pilotée par le trio Perfetti-Bergmeister-Lindsey, qui prend la tête du classement général en GTE Am, toujours avec 66 points – les unités perdues par DPR ne sont pas redistribuées aux autres écuries. TF Sport est deuxième avec les 54 points marqués par l'Aston Martin #90 et ses pilotes Yoluç-Eastwood-Adam, une petite unité devant l'Aston Martin #98 de Lauda-Dalla Lana-Lamy.

Article suivant
La pole pour Toyota à Shanghai, Rebellion tout proche

Article précédent

La pole pour Toyota à Shanghai, Rebellion tout proche

Article suivant

Alonso : "Les privés sont bien plus rapides que nous"

Alonso : "Les privés sont bien plus rapides que nous"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WEC
Événement 6H de Shanghai
Équipes Proton Competition
Auteur Benjamin Vinel