Pourquoi Lotterer a choisi de faire l'impasse sur Sebring

André Lotterer a expliqué sa décision de manquer la manche de Sebring en World Endurance Championship, dans le but d'accumuler du travail dans le simulateur pour le compte de son équipe de Formule E, DS Techeetah.

Pourquoi Lotterer a choisi de faire l'impasse sur Sebring

Lotterer n'a manqué aucune course depuis le lancement du WEC en 2012 et ratera ce qui aurait été sa 55e participation dans le championnat à Sebring. Le travail de simulateur est vital pour Lotterer et son équipe Techeetah car ce sera en marge de la nouvelle manche du championnat, disputée à Sanya, et que ce travail sera fondamental pour sa préparation à la course.

L'ancien pilote Audi et Porsche en LMP1 avait critiqué la Formule E en 2016, mais a avoué "ne pas avoir eu une bonne vision globale de la discipline" avant de rejoindre Techeetah pour la saison 2017/18. Lotterer a expliqué à Motorsport.com qu'il avait personnellement décidé de ne pas courir pour Rebellion Racing à Sebring et de privilégier son implication en Formule E.

Lire aussi :

"J'ai couru en WEC depuis le premier jour et j'aime ce championnat. Bien sûr, les choses changent et ce championnat [la FE] est devenu très important car ce sont des circuits en ville", a déclaré l'Allemand. "Et [Sanya] est une nouvelle course, nous avons essayé d'arranger les dates afin de faire un bon travail mais ça entrait en conflit avec la course, donc j'ai pris la décision de me concentrer pleinement sur la Formule E et je remercie Rebellion pour avoir compris cela."

"Ce n'est pas simple d'abandonner vos équipiers et Sebring est une grosse course. C'est une occasion assez rare et c'est difficile à comprendre que je la manque pour une séance de simulateur, mais c'est une préparation très importante pour la Formule E donc j'ai pris cette décision. Et en WEC, il est difficile de gagner face aux Toyota."

Rebellion a nommé Mathias Beche pour remplacer Lotterer dans la R-13 Gibson ornée du numéro 1 dans le cadre des 1000 Miles de Sebring, aux côtés de Neel Jani et Bruno Senna. Lotterer et Jani sont quatrièmes au classement du WEC 2018/19 avec comme meilleur résultat une deuxième place à Silverstone, où les deux Toyota avaient été disqualifiées.

partages
commentaires
Di Resta rejoint United Autosports en WEC

Article précédent

Di Resta rejoint United Autosports en WEC

Article suivant

L'EoT ajustée en LMP1 avant les 1000 Miles de Sebring

L'EoT ajustée en LMP1 avant les 1000 Miles de Sebring
Charger les commentaires
Stefan Bellof, star fauchée en plein envol Prime

Stefan Bellof, star fauchée en plein envol

Stefan Bellof fait partie des espoirs déchus de la Formule 1, l'un de ceux qui auraient pu accomplir des exploits si la vie n'en avait pas décidé autrement. Un accident mortel a tout brisé il y a 36 ans, le 1er septembre 1985.

Formule 1
1 sept. 2021
Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ? Prime

Simulateur, équipe, pilotes : où en est Peugeot ?

L'ère de l'Hypercar s'est ouverte aux 24 Heures du Mans par la victoire de Toyota. Désormais, la concurrence est attendue et beaucoup de regards sont tournés vers Peugeot, dont l'arrivée est programmée pour 2022. Nous avons rencontré Jean-Marc Finot, directeur de Stellantis Motorsport, pour faire un point complet.

WEC
29 août 2021
WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités ! Prime

WEC et IMSA : vraie convergence, vraies possibilités !

La convergence permettant aux machines Le Mans Hypercar de courir en IMSA face aux LMDh à partir de 2023 pourrait offrir des options attrayantes non seulement aux constructeurs, mais aussi pour le calendrier et le format des courses.

WEC
20 juil. 2021
Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre ! Prime

Ferrari et AF Corse, faits pour s'entendre !

Se pencher sur quinze années d'histoire commune, avec autant de réussite que celle rencontrée par Ferrari et AF Corse en GT, n'est pas une mince affaire. Aussi fallait-il s'attarder sur un juge de paix : les 24 Heures du Mans.

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive Prime

Les sommets atteints par Aston Martin sous l'ère Prodrive

Le Championnat du monde d'endurance 2021 démarre à Spa ce week-end, mais pour la première fois depuis sa création en 2012, il n'y aura pas d'Aston Martin d'usine dans la catégorie GTE Pro. Un constat d'autant plus remarquable qu'Aston Martin Racing Prodrive a été un succès dès ses débuts, en 2005.

WEC
28 avr. 2021
La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans Prime

La grande question de la parité entre LMH et LMDh au Mans

L'excitation autour de l'afflux de constructeurs aux 24 Heures du Mans pour 2023 est compréhensible. Mais lorsqu'ils seront confrontés l'un à l'autre, le LMH et le LMDh vivront-ils une cohabitation éphémère ?

24 Heures du Mans
22 avr. 2021
Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960" Prime

Glickenhaus : "On nous regarde comme on regardait Ferrari en 1960"

Son approche passionnée de la course, son projet Hypercar avec le rêve de gagner un jour les 24 Heures du Mans, son modèle visant à vendre des voitures pour pouvoir courir : l'étonnant Jim Glickenhaus a répondu à nos questions.

24 Heures du Mans
22 mars 2021
Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans Prime

Comment Alpine compte jouer la victoire au Mans

C'est avec ambition que l'Alpine Endurance Team aborde la saison 2021 du FIA WEC, et notamment les 24 Heures du Mans.

WEC
19 mars 2021