WEC
C
Algarve
04 avr.
Course dans
35 jours
C
6H de Spa-Francorchamps
01 mai
Course dans
62 jours
C
6H de Monza
18 juil.
Course dans
140 jours
C
6H de Fuji
26 sept.
Course dans
209 jours
C
6H de Bahreïn
20 nov.
Course dans
265 jours

Porsche prédit un nouvel âge d'or de l'Endurance

Ayant annoncé son engagement en WEC et en IMSA à partir de 2023, Porsche s'attend à voir l'Endurance entrer dans un nouvel âge d'or.

partages
commentaires
Porsche prédit un nouvel âge d'or de l'Endurance

C'est la nuit dernière que Porsche a annoncé son retour dans la catégorie reine de l'Endurance en 2023, à la fois en Championnat du monde d'Endurance et en IMSA SportsCar Championship, avec un nouveau prototype LMDh. D'où cette prophétie de Pascal Zurlinden, qui s'attend à ce que d'autres constructeurs rejoignent Porsche et Audi – qui vont développer des LMDh basées sur le LMP2 – et Toyota et Peugeot, qui sont engagés dans la réglementation Le Mans Hypercar du WEC.

Lire aussi :

"Si l'on regarde tous les constructeurs autour de la table… regardons qui signe au final", commente Zurlinden. "Les grands noms arrivent : Toyota, Audi, Peugeot… voyons voir qui sera le prochain. Nous pourrions revenir aux années 1980 et 1990 avec beaucoup de voitures et de constructeurs, et si tout le monde fournit des voitures clientes, ce pourrait devenir énorme pour nous tous."

McLaren a déjà déclaré son intérêt pour le LMDh, tandis que Ferrari envisage les deux options pour courir en prototype. Acura, marque de Honda, a signalé son intention de continuer en IMSA au-delà de la période d'homologation de son ARX-05 DPi.

Zurlinden voit dans la situation actuelle un parallèle avec le Groupe C et l'ère GTP de l'IMSA dans les années 1980 et au début des années 1990. Porsche courait alors face à des constructeurs tels que Lancia, Jaguar, Nissan, Toyota et Mercedes dans le Groupe C, l'ancêtre du WEC. En Amérique du Nord, la marque allemande était confrontée à Nissan, Jaguar, Chevrolet, Toyota et d'autres, en utilisant le même design 962 qu'en Championnat du monde. Dans les deux compétitions, des équipes clientes ont gagné des courses avec les Porsche 956 ou 962.

Porsche n'a pas encore décidé quelle approche adopter en WEC et en IMSA : des équipes d'usine, clientes, ou un mélange des deux ? En tout cas, le prototype LMDh du constructeur sera disponible à la vente pour les privés. Zurlinden rappelle qu'il est arrivé aux Porsche d'usine d'être battues en Groupe C comme en IMSA, et que permettre à ses voitures de se battre est dans l'ADN de la marque : "Si un client gagnait, même si nous avions une écurie d'usine, cela resterait une Porsche en fin de compte, et nous serions donc vraiment contents."

L'Automobile Club de l'Ouest, qui organise les 24 Heures du Mans et promeut le WEC, salue pour sa part l'arrivée de Porsche dans la catégorie Hypercar, "une excellente nouvelle pour l'Endurance". D'après son président Pierre Fillon, l'arrivée de Porsche et Audi avec la norme LMDh "prouve que notre réglementation, boostée par un accord historique avec les États-Unis [l'IMSA, ndlr], est une proposition attractive".

Porsche va faire son retour aux 24 Heures du Mans

Article précédent

Porsche va faire son retour aux 24 Heures du Mans

Article suivant

L'Hypercar Peugeot devrait prendre la piste en décembre 2021

L'Hypercar Peugeot devrait prendre la piste en décembre 2021
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries 24 Heures du Mans , WEC , IMSA
Auteur Gary Watkins
Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche" Prime

Vergne : "Toujours se remettre en question, travailler sans relâche"

À 30 ans, Jean-Éric Vergne est à l'apogée de sa carrière. Le double champion de Formule E va partir en quête d'un troisième titre dans le championnat tout électrique et a été recruté par Peugeot Sport pour l'ère Hypercar à venir. Il s'est confié à Motorsport.com.

Formule E
11 févr. 2021
L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ? Prime

L'avenir de la F1 va-t-il passer par l'hydrogène ?

Alors que les discussions sont en cours pour la prochaine formule moteur de la F1 au-delà de l'horizon 2025, la question de l'orientation à long terme se pose, avec deux options principales évoquées jusqu'ici.

Formule 1
1 févr. 2021
Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer Prime

Le GTE agonise : les trois scénarios qui pourraient tout changer

La catégorie GTE donne le sentiment de s'effondrer comme un château de cartes, et le WEC va devoir réagir. Trois scénarios peuvent être imaginés pour l'avenir du GT en Championnat du monde d'Endurance et aux 24 Heures du Mans. Les voici.

24 Heures du Mans
30 janv. 2021
Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen Prime

Le nouveau départ qui pourrait couronner de succès Kevin Magnussen

Après avoir passé plus de sept ans sans victoire chez McLaren, Renault et Haas en Formule 1, Kevin Magnussen pourrait renouer en IMSA avec ce qu'il désire le plus : une chance de gagner.

IMSA
29 janv. 2021
Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance Prime

Hypercar Toyota : la révolution masquée de l'Endurance

La Toyota GR010 conçue pour la nouvelle ère Hypercar du WEC a peu de choses en commun avec la TS050 LMP1 qui l'a précédée. Mais en dépit des restrictions qui accompagnent la nouvelle réglementation, elle ne sera pas moins redoutable.

WEC
27 janv. 2021
Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail Prime

Les moteurs de l'Hypercar Peugeot expliqués en détail

Quelques heures après avoir dévoilé leurs choix techniques pour leur Hypercar en Championnat du monde d'Endurance, avec un moteur V6 biturbo de 2,6 litres associé à un moteur électrique développant 200 kW sur l'essieu avant, les dirigeants de Peugeot se sont exprimés en profondeur sur leur concept auprès de la presse française.

WEC
15 déc. 2020
Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or Prime

Le retour inattendu d'Audi, promesse d'un nouvel âge d'or

Audi a annoncé travailler sur un retour aux 24 Heures du Mans : on pourrait donc enfin assister à la lutte que l'on avait espérée en 2012, entre le constructeur allemand, Peugeot et Toyota. Ce choix vient aussi crédibiliser la formule LMDh, dans laquelle d'autres marques pourraient s'engouffrer ultérieurement.

WEC
2 déc. 2020
L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020 Prime

L'éternel débat ravivé par l'issue du championnat 2019-2020

C'est sans doute passé inaperçu dans un week-end qui a vu Lewis Hamilton décrocher sa septième couronne, mais un autre titre mondial a été décerné à Bahreïn il y a une semaine. Un titre capable d'effacer les mésaventures mancelles de trois hommes ? Éternelle question.

WEC
21 nov. 2020