Porsche leader sous pression avant la finale à Bahreïn

Si l'équipage de la Porsche #2 arrive en leader avant la finale de la saison ce week-end, ses récentes performances ne lui permettent pas d'aborder cet ultime rendez-vous avec sérénité.

Après avoir assuré le titre constructeurs à Shanghai pour la deuxième année consécutive, Porsche doit désormais boucler la boucle en allant chercher le titre pilotes pour l'équipage de la #2, formé par Neel Jani, Romain Dumas et Marc Lieb.

Vainqueurs surprise des 24 Heures du Mans, après la cruelle défaillance dans le dernier tour de la Toyota #5, les trois hommes s'étaient alors retrouvés en tête du championnat avec une avance considérable sur ses poursuivants.

Mais, depuis cet épisode rocambolesque dans la Sarthe, le trio a vu ses performances chuter au fil des courses, et n'a plus jamais eu l'occasion de goûter à nouveau aux joies du podium. Une frustration d'autant plus palpable que, dans le même temps, la voiture sœur, la #1, en difficulté lors des premiers rendez-vous de la saison, alignait les succès comme des perles.

Surtout, la forme montante des Toyota, et notamment celle de la #6, a mis Dumas, Lieb et Jani à la merci d'une déconvenue considérable, puisque le trio de l'équipe japonaise a réduit son retard à 17 points avant la manche finale à Bahreïn.

Une avance qui reste conséquente pour les leaders du classement, mais qui ne les met pas à l'abri en cas d'une défaillance technique ou d'un incident en piste, toujours à prendre en considération sur une course de six heures.

D'autant qu'on se souvient que, l'an dernier, leurs équipiers Mark Webber, Brendon Hartley et Timo Bernhard, eux aussi confortables leaders avant la dernière course, avaient failli laisser échapper le titre après un problème mécanique, et n'avait été sacrés que de justesse.

"Six victoires en huit courses, plus le titre constructeurs déjà en poche, c'est un excellent bilan", commente Fritz Entzinger, le vice-président du projet LMP1 chez Porsche. "Je suis incroyablement fier de notre équipe. Tout le monde a tout donné et cela valait la peine."

"Pour la finale, nous allons une nouvelle fois rassembler toutes nos forces pour remporter le titre pilotes à nouveau à Bahreïn. Cela ne sera pas facile, mais sûrement excitant. J'espère juste que cela ne sera pas un suspense comme ce le fut en 2015."

Nous devons maintenant aller chercher ce titre !

Romain Dumas.

"La course à Bahreïn sera un grand jour comme le Mans, car il y a beaucoup d'enjeu", souligne de son côté Romain Dumas, qui espère décrocher son premier titre de champion du monde. "Nous devons être concentrés à 100% et nous ne pouvons pas nous permettre quelque erreur que ce soit. Nous devons maintenant aller chercher ce titre !"

À noter également que cette course constituera un moment particulier pour l'équipe Porsche car elle sera la dernière de Mark Webber, l'ancien pilote de F1 ayant décidé de mettre un terme à sa carrière à l'issue de cette saison. L'Australien et ses équipiers Brendon Hartley et Timo Bernhad auront pour objectif de conclure la saison sur le podium final.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WEC
Événement Bahrain
Circuit Bahrain International Circuit
Pilotes Marc Lieb , Romain Dumas , Neel Jani
Type d'article Preview
Tags bahrein, porsche, wec