Formule 1
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
2 jours
MotoGP
18 oct.
-
20 oct.
Événement terminé
25 oct.
-
27 oct.
EL1 dans
1 jour
WRC
03 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Shakedown dans
1 jour
WSBK
11 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
C
Losail
24 oct.
-
26 oct.
SBK EL1 dans
1 jour
WEC
04 oct.
-
06 oct.
Événement terminé
08 nov.
-
10 nov.
EL1 dans
15 jours
IndyCar
30 août
-
01 sept.
Événement terminé
20 sept.
-
22 sept.
Événement terminé
Formule E
C
E-Prix d'Ad Diriyah
22 nov.
-
23 nov.
Prochain événement dans
29 jours
C
E-Prix de Santiago
17 janv.
-
18 janv.
Prochain événement dans
85 jours

Loeb - "Nous avons encore du travail"

partages
commentaires
Loeb - "Nous avons encore du travail"
Par :
1 déc. 2016 à 13:45

Le pilote Peugeot-Hansen termine cinquième du championnat pour sa première saison en World RX, mais la structure franco-suédoise n'a pu empêcher sa rivale EKS de remporter le titre chez les équipes.

Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, Kevin Eriksson, Olsbergs MSE
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, et Mattias Ekström, EKS RX
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, Mattias Ekström, EKS RX Audi S1, Petter Solberg, PSRX Citroën DS3 RX
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, et Mattias Ekström, EKS RX
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, avec Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, et Kevin Hansen, Peugeot Hansen Academy
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen; Ken Block, Hoonigan Racing Division; Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford, Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, Tanner Foust, Volkswagen, Davy Jeanney, Team Peugeot Hansen

Titrée en 2015 pour sa première année avec une 208 WRX vraiment conçue pour le rallycross, celle utilisée en 2014 ayant davantage été une voiture de rallye “adaptée” à cette autre discipline, Peugeot-Hansen n'est pas parvenue à conserver sa couronne au terme de la dernière manche de la saison en Argentine. Pire, elle a connu, avec un total de 19 points, son moins bon week-end de 2016 - à l'exception de Hockenheim en début de saison.

Cela est allé de travers dès samedi à Rosario, alors que Sébastien Loeb et Timmy Hansen prenaient tous les deux part à la quatrième et dernière course de la première manche, ce qui est plutôt un avantage. Oui, mais...

Nous étions confiants après le tirage au sort mais il s’est mis à pleuvoir juste avant notre course en Q1 et nous n’avons rien pu faire face aux chronos réalisés dans les autres courses”, explique Kenneth Hansen, le patron de l'équipe. “Pour la Q2 [repoussée au dimanche], nous avons testé deux options complètement différentes de réglages. Celle de Sébastien était la bonne.”

Le déluge tombé en fin de journée la veille avait fait place à un temps sec dimanche matin, mais la piste était encore humide pour la seconde manche puis est allée en s'asséchant.

En Q3 et Q4, Sébastien a continué à bien faire, se classant quatrième à l’issue des manches qualificatives”, poursuit Hansen. “Malheureusement, après une demi-finale très disputée, il n’a pas été en mesure de décrocher sa place en finale. Ce n’est pas la fin de saison que nous espérions. À nous de travailler cet hiver pour reconquérir le titre mondial en 2017.”

Un week-end mouvementé

L'équipe n'a donc pu confirmer jusqu'au bout les bonnes dispositions entrevues depuis Barcelone et récompensées par la victoire de Loeb en Lettonie.

Ce fut un week-end un peu mouvementé”, dit celui-ci à propos de l'Argentine. “Il a plu très fort le premier jour et cela ne nous a pas aidé. Ensuite, ça a été plutôt bien dans les manches suivantes même si je pense qu’il nous manquait un peu de vitesse.”

En demi-finale, ça a été un peu chaotique au premier virage. J’étais bien positionné pour sortir deuxième du premier virage mais je me suis fait pousser. Je me suis retrouvé dehors. J’ai essayé de reprendre la troisième place mais ce n’est pas passé.”

Si Loeb a donc été éliminé en demie, ce fut pire encore pour Timmy Hansen qui, pour la première fois de la saison à l'exception de Hockenheim - où il avait abandonné en Q3 avec un début d'incendie puis avait été déclassé en Q4 -, ne s'est pas qualifié pour les demi-finales.

Évidemment, ce n’est pas la meilleure manière de terminer la saison. Nous étions lents sous la pluie en Q1. Nous avons alors effectué des choix différents, Sébastien et moi, pour Q2. Le réglage que j’ai adopté n’était pas bon”, regrette le vice-champion du monde 2015. “Je suis donc parti de loin en Q3 et Q4 mais les conditions de piste évoluaient tellement que mes chronos ont été rapidement dépassés, les autres bénéficiant d’une piste moins humide que moi. Je suis déçu par ce résultat, bien sûr.”

Un bilan mitigé

Comme le laissait entendre le directeur de Peugeot Sport, Bruno Famin, auprès de Motorsport.com il y a quelques semaines, Peugeot-Hansen a peut-être été surprise par le niveau toujours plus élevé du championnat avec l'émergence notamment des équipes EKS et Hoonigan Racing Division.

Le bilan de la saison est mitigé”, conclut Sébastien Loeb, qui termine sa première année de World RX à la cinquième place devant son équipier, avec quatre podiums contre six pour le Suédois et une victoire chacun en finale. “Nous avons été performants dans certaines courses, moins sur d’autres. Nous avons encore du travail.”

Article suivant
"Un sentiment génial" pour Bakkerud et Kristoffersson

Article précédent

"Un sentiment génial" pour Bakkerud et Kristoffersson

Article suivant

Ekström attend un soutien d'Audi pour continuer

Ekström attend un soutien d'Audi pour continuer
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Argentine
Lieu Circuito de Rosario
Pilotes Sébastien Loeb , Timmy Hansen
Auteur Jean-Philippe Vennin