Formule 1
11 juin
-
14 juin
EL1 dans
70 jours
25 juin
-
28 juin
EL1 dans
84 jours
MotoGP
C
GP d'Italie
28 mai
-
31 mai
Prochain événement dans
55 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
62 jours
WRC
12 mars
-
15 mars
Événement terminé
C
Rallye du Kenya
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
104 jours
WSBK
28 févr.
-
01 mars
Événement terminé
C
Imola
08 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
35 jours
Formule E
27 févr.
-
29 févr.
Événement terminé
C
E-Prix de Berlin
20 juin
-
21 juin
Prochain événement dans
78 jours
WEC
22 févr.
-
23 févr.
Événement terminé

Pour Bakkerud, la course-poursuite au championnat a commencé

partages
Pour Bakkerud, la course-poursuite au championnat a commencé
Par :
5 juil. 2016 à 12:00

Vainqueur pour la deuxième fois consécutive après la Norvège, le pilote de la Ford Focus semble être devenu l'homme fort du championnat alors que celui-ci bascule dans sa deuxième moitié.

Le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Le vainqueur Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing le 2e Sébastien Loeb, Team Peugeot Hansen, et le 3e Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Timmy Hansen, Team Peugeot Hansen, et Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division
Andreas Bakkerud, Hoonigan Racing Division Ford

Après avoir obtenu le total maximum possible de 30 points devant son public à Hell, Andreas Bakkerud ne l'a manqué que d'une seule unité à Höljes pour ne s'être classé que deuxième du classement intermédiaire à l'issue des quatre manches qualificatives (et n'en avoir engrangé de ce fait “que” 15 au lieu de 16).

Tout n'avait pourtant pas si bien débuté pour le Norvégien, contraint à l'abandon lors de sa première course avec deux crevaisons et une suspension endommagée. Il a ensuite refait surface en se classant second des deuxième (victoire dans sa course) et troisième (deuxième de la série la plus rapide derrière Petter Solberg) manches puis en remportant la quatrième et dernière. Et il a totalement dominé sa demi-finale et encore fait la course en tête lors de la finale.

Tout ce que je pouvais voir, c'était un nonuple Champion du monde des Rallyes derrière moi !

Bakkerud, parlant de sa lutte avec Sébastien Loeb en finale

Si des gens m'avaient dit il y a deux mois que je gagnerais en Norvège et en Suède, je leur aurais répondu qu'ils étaient fous ! Dans l'habitacle de ma voiture, j'ai un très grand rétro et tout ce que je pouvais voir, c'était un nonuple Champion du monde des Rallyes [Sébastien Loeb, bien sûr] derrière moi - je ne pouvais pas me détendre,” a raconté Bakkerud en parlant de sa finale.

Même dans le dernier tour, je n'arrêtais pas de penser à ce qui était arrivé entre Timmy [Hansen] et Mattias Ekström] l'année dernière [le premier cité avait porté une attaque très virile sur le second dans le dernier virage du dernier tour] et je n'allais absolument pas laisser cela se reproduire.”

Une deuxième patrie

Comme tout vainqueur qui se respecte, Bakkerud a remercié son équipe, la structure Hoonigan Racing Division de son équipier Ken Block - lequel a connu un nouvel épisode plus laborieux en Suède -, mais dans un style et avec un enthousiasme qui n'appartiennent qu'à lui.

J'ai connu un week-end absolument incroyable ici à Höljes”, a lancé un Bakkerud comblé, qui y a signé sa deuxième victoire et son quatrième podium en quatre ans dans la catégorie Supercars, sur trois voitures différentes (Citroën DS3, Ford Fiesta et Focus).

J'adore cette piste, j'adore mes supporters Baby Blue [une bande de joyeux drilles déambulant sur le paddock de chaque manche vêtus de T-shirts bleus à son effigie], mon équipe Hoonigan Racing Division et surtout ma Ford Focus RS RX !”

Tout comme son compatriote Solberg dont l'équipe est basée en Suède, Bakkerud a eu le sentiment de courir également devant son public à Höljes, en ce haut lieu de la discipline qui a battu un nouveau record d'affluence avec 44 0000 spectateurs.

C'est un rêve d'avoir pu gagner il y a trois semaines dans mon pays et de poursuive sur cette lancée en Suède, dans ce que je sens être mon deuxième pays. C'est incroyable !”

Les conditions ont été extrêmement difficiles tout le week-end, la piste étant sèche une minute puis humide la suivante. J'ai fait confiance à mes gars pour les différents set-ups et ile ne m'ont pas laissé tomber.”

Dans la peau du favori ?

Au moment même où les deux leaders du championnat, Ekström et Solberg, semblent marquer le pas alors que Loeb est toujours en phase d'apprentissage (accéléré) et Timmy Hansen ne semble pas être à son niveau de l'année dernière, Bakkerud, désormais troisième du classement, s'est clairement positionné en l'espace de deux week-ends comme l'un des candidats au titre - voire le favori sur cette Ford Focus pourtant toute jeune, sortie des ateliers de M-Sport quelques semaines seulement avant le début de saison.

Cependant, le système d'attribution des points est tel en rallycross que Bakkerud pourrait avoir du mal, si les deux pilotes qui le précèdent prennent régulièrement de gros points au classement intermédiaire – et même s'il les devance lors des demi-finales et finales -, à compenser ceux perdus en début de saison. Saison dont le cours reprendra, après une pause de cinq semaines, le week-end des 6-7 août avec la manche de Trois-Rivières au Québec.

Article suivant
Championnats - Toujours le statu quo entre Ekström et Solberg

Article précédent

Championnats - Toujours le statu quo entre Ekström et Solberg

Article suivant

Loeb et Hansen sur le podium, mais Peugeot-Hansen toujours bredouille

Loeb et Hansen sur le podium, mais Peugeot-Hansen toujours bredouille

À propos de cet article

Séries World Rallycross
Événement Suède
Lieu Holjes Motorstadion
Pilotes Andreas Bakkerud
Auteur Jean-Philippe Vennin