Andreas Mikkelsen devra-t-il quitter le nid?

partages
Andreas Mikkelsen devra-t-il quitter le nid?
Par : Jean-Philippe Vennin
27 oct. 2015 à 11:40

Andreas Mikkelsen a remporté dimanche sa première victoire en Championnat du Monde des rallyes. Un aboutissement pour ce pilote jeune et déjà expérimenté, mais pas seulement.

Andreas Mikkelsen, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Les vainqueurs Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Le vainqueur Andreas Mikkelsen, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Les vainqueurs Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport
Sébastien Ogier, Andreas Mikkelsen, Jari-Matti Latvala, Jost Caputo, Volkswagen Motorsport
Andreas Mikkelsen et Ola Floene, Volkswagen Polo WRC, Volkswagen Motorsport

Mikkelsen a dû attendre de prendre son 64e départ en WRC pour s'imposer enfin. À la dernière seconde, certes, et en profitant de la sortie de route de Sébastien Ogier dans la Power Stage. Mais encore fallait-il être en situation de la saisir au vol, cette victoire, ce à quoi il s'était employé depuis l'arrivée du Rallye sur l'asphalte, la veille, et les soucis de Jari-Matti Latvala.

C'est dommage pour Seb et Julien, mais le plus important est qu'ils n'ont pas été blessés dans l'accident.

Andreas Mikkelsen

On a tout donné dans la Power Stage, qui a finalement été notre meilleure spéciale du rallye,” a déclaré un peu plus tard le Norvégien. “Cela aurait certainement été suffisant pour la 2e place, mais la victoire est vraiment la cerise sur le gâteau.”

Je suis fou de joie, mais je ne pense pas avoir pleinement réalisé encore. Je suis sûr que ça prendra quelques jours.”

C'est dommage pour Seb et Julien, mais le plus important est qu'ils n'ont pas été blessés dans l'accident.”

Double Champion de l'Intercontinental Rally Championship (IRC) devenu depuis Championnat d'Europe (ERC), avec l'équipe officielle Skoda en 2011 et 2012, Mikkelsen a logiquement rejoint ensuite Volkswagen – les deux marques faisant partie du même groupe – dès ses débuts en WRC début 2013. S'il n'avait pas encore fêté ses 24 ans, il disposait déjà d'une belle expérience.

En effet, Mikkelsen a en commun avec son autre équipier dans l'équipe allemande, Jari-Matti Latvala, d'avoir débuté très tôt sa carrière internationale en participant à la manche britannique du WRC dès... 2006. Il n'avait alors que 17 ans. Dans ce pays, un pilote ne doit pas obligatoirement être titulaire du permis de conduire pour prendre part à un rallye. Le jeune homme avait déjà à ses côtés un certain Ola Fløene, qui a remporté avec lui ce week-end sa première victoire au scratch en WRC.

La peur de gagner

Les deux hommes s'étaient séparés quelques années plus tard (le temps pour Fløene de remporter le titre mondial Junior en 2012 aux côtés de Pontus Tidemand, qui a lui aussi signé ce dimanche son premier succès en WRC2 !), mais c'était pour mieux se retrouver courant 2014.

On a attendu si longtemps et travaillé tellement dur pour ce moment,” s'est souvenu Mikkelsen. “Quand il est enfin arrivé, on avait du mal à y croire : nous avions gagné notre premier rallye de Championnat du monde ! C'est l'exact opposé aujourd'hui de ce qui nous est arrivé en Suède.”

Au mois de février dernier, en effet, l'équipage norvégien avait laissé s'échapper ce qui aurait été cette première victoire en... sortant de la route dans la Power Stage. La pression, sans doute. La peur de gagner, comme on dit au tennis.

S'imposer en leader

Mikkelsen s'était fixé pour objectif de terminer 2e du Championnat devant Latvala cette année. Objectif probablement raté, mais qu'il échange sans doute volontiers contre cette victoire.

Reste la question de l'avenir. Avec Sébastien Ogier solidement aux commandes sans doute pour quelques saisons encore, Mikkelsen pourrait ne pouvoir rêver mieux, dans le cocon Volkswagen, que la situation actuelle de Latvala. Enviable par certains côtés, certes, mais sans doute pas toujours facile à vivre. Peut-être, alors, devra-t-t-il quitter le nid s'il veut s'imposer en leader.

D'un autre côté, seule l'équipe de Jost Capito peut lui procurer aujourd'hui les moyens de s'imposer. Mais à la place de Tommi Mäkinen, nous le mettrions très haut sur la liste de Toyota...

Prochain article WRC
Sébastien Ogier - "Je voulais me faire plaisir en attaquant"

Article précédent

Sébastien Ogier - "Je voulais me faire plaisir en attaquant"

Article suivant

Vidéos - Revivez le rallye d'Espagne 2015 en images!

Vidéos - Revivez le rallye d'Espagne 2015 en images!

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye d'Espagne
Pilotes Andreas Mikkelsen
Auteur Jean-Philippe Vennin
Type d'article Actualités