Kris Meeke persiste et signe !
Par : Willy Zinck
25 avr. 2015 à 21:02

Kris Meeke et Paul Nagle, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team
Kris Meeke, Citroën World Rally Team
 Mads Ostberg et Jonas Andersson, Citroën DS3 WRC, Citroën World Rally Team
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Polo R WRC, Volkswagen Motorsport
Jari-Matti Latvala et Miikka Anttila, Volkswagen Motorsport Polo WRC
Elfyn Evans et Daniel Barrit, Ford Fiesta RS WRC, M-Sport World Rally Team
Dani Sordo et Marc Marti, Hyundai I20Wrc, Hyundai Motorsport

Kris Meeke abordera donc l'ultime journée du Rallye d'Argentine en qualité de leader de la course. A l'instar de celui d'hier soir, le classement général n'a pas changé, tout du moins dans le trio de tête composé de Meeke, Mads Ostberg et Jari-Matti Latvala. Les écarts se sont néanmoins considérablement réduits et la première victoire en WRC n'est pas encore acquise pour Meeke.

Le Britannique a d'abord perdu beaucoup de temps lors de la première boucle de spéciales ce matin. L'Irlandais a été victime d'un tête-à-queue sur la septième spéciale (Capilla del Monte => San Marcos), avant de voir son coéquipier Ostberg fondre sur lui sur l'E.S. suivante.

Meeke leader contesté de l'épreuve chez Citroën

Pour Volkswagen, cette deuxième étape a débuté de bien meilleure manière que la précédente. La marque allemande est ainsi parvenue à truster les trois premières places sur la première spéciale. Des cartouches à blancs cependant, car le seul pilote en position de jouer la victoire, Jari-Matti Latvala, ne parvenait à hausser son niveau de performance.

Le Finlandais a ensuite perdu du temps en raison d'une sortie de piste. Latvala a même du parer à la très belle remontée de Dani Sordo (Hyundai), très en verve sur cette étape et revenu à moins de quinze secondes à la mi-journée. 

La neuvième spéciale a par ailleurs été annulée suite à un accident impliquant la Hyundai i20 de Hayden Paddon et des spectateurs. Plusieurs personnes auraient été blessées. Les concurrents ont donc directement poursuivi en direction de l'E.S. 10 (San Marcos => Characato II), laissant les secours intervenir à leur convenance sur les lieux de l'accident.

Des spectateurs blessés après un crash en Argentine

C'est finalement Andreas Mikkelsen qui a fini en trombe cette deuxième étape. Victime d'un défaut de suspension hier et contraint de repartir en Rally2, le Norvégien a été le plus véloce de la journée en claquant deux temps scratch (E.S. 8 et 10), et en terminant deuxième de l'E.S. 8, derrière Sébastien Ogier.

Mikkelsen hors-jeu, on semble donc se diriger vers un duel 100% Citroën pour le gain de ce Rallye d'Argentine. L'annulation de la neuvième spéciale profite à Kris Meeke, qui a semblé en difficulté ce matin, voyant son avance passée de plus d'une minute à à peine 32 secondes à la mi-journée.

Le pilote britannique est néanmoins parvenu à reprendre six secondes sur Ostberg sur l'E.S. 10. Il apparait donc dans une position idéale pour décrocher son tout premier succès en mondial dimanche. Seule la célèbre spéciale d'El Condor, à disputer deux fois, le sépare encore des lauriers.

Meeke devra cependant prendre garde à ne pas réitérer ses erreurs du passé. L'an passé, lors du Rallye d'Allemagne, le pilote Citroën s'était déjà retrouvé dans pareille position, avant de craquer sous la pression et de partir à la faute.

Enfin, Latvala est en bonne posture pour assurer le podium. A désormais plus d'une minute de la tête de course, il lui sera très difficile d'aller chercher la victoire. Le Finlandais n'est cependant plus menacé par Dani Sordo, qui a rencontré un problème mécanique sur la dernière étape de la journée et qui a du stopper.

Elfyn Evans en a profité pour passer à la quatrième place du général, non sans s'être défait de Martin Prokop à la régulière. Plus bas dans la hiérarchie, Sébastien Ogier, pourtant vainqueur de la première spéciale de la journée, a plongé au classement en raison d'une direction assistée défaillante.

CLASSEMENT AU SOIR DE L’ÉTAPE 2

Pos.PiloteEquipeTemps
01 MEEKE CITROËN 3h14m51.7s
02 OSTBERG CITROËN + 38.6s
03 LATVALA VOLKSWAGEN + 1m03.7s
04 EVANS M-SPORT + 2m24.6s
05 NEUVILLE HYUNDAI + 4m51.0s
06 PROKOP FORD + 5m39.0s
07 SORDO HYUNDAI + 8m14.9s
08 AL-QASSIMI CITROËN + 10m34.3s
09 AL-KUWARI FORD + 14m14.6s
10 DOMINGUEZ FORD + 17m10.0s

 

 

Prochain article WRC
Nouvelles rassurantes des spectateurs blessés en Argentine

Article précédent

Nouvelles rassurantes des spectateurs blessés en Argentine

Article suivant

Des spectateurs blessés après un crash en Argentine

Des spectateurs blessés après un crash en Argentine