WRC
06 août
-
09 août
Prochain événement dans
73 jours
C
Rallye de Nouvelle-Zélande
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
101 jours
C
Rallye de Turquie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
122 jours
C
Rallye d'Allemagne
15 oct.
-
18 oct.
Prochain événement dans
143 jours
C
Rallye de Grande-Bretagne
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
157 jours
19 nov.
-
22 nov.
Prochain événement dans
178 jours

Matton se félicite des discussions pour assurer l'avenir du WRC

partages
commentaires
Matton se félicite des discussions pour assurer l'avenir du WRC
Par :
20 avr. 2020 à 15:30

Le directeur des rallyes de la FIA, Yves Matton, se veut confiant quant à un retour du WRC et se félicite de discussions constructives au sujet de l'avenir de la discipline.

Comme tous les sports mécaniques, le WRC lutte pour traverser la crise du coronavirus avec le moins de dégâts économiques possible, tout en préparant la suite, à court terme pour la reprise, mais aussi à long terme avec une nouvelle réglementation qui doit arriver en 2022. Ces nouvelles normes doivent permettre des dépenses plus contrôlées, et la crise confirme que c'était une bonne piste à suivre pour assurer la pérennité du championnat.

Yves Matton, directeur des rallyes de la FIA, se félicite de bonnes avancées dans les discussions. "Il y a une très bonne coopération entre les actionnaires", juge l'ancien directeur de Citroën Racing, auprès du site officiel de la discipline. "Nous savons que cette crise aura un énorme impact sur l'ensemble des sports mécaniques, mais les actionnaires et les constructeurs travaillent très étroitement en sachant qu'ils doivent penser au championnat et non à leurs propres intérêts."

Lire aussi :

Le règlement technique 2022 comprendra l'incorporation d'un système hybride standardisé, qui sera essentiellement utilisé sur les liaisons et viendra se greffer à une motorisation similaire à celle utilisée actuellement dans le but de limiter les coûts. D'autres mesures visant à préserver les constructeurs engagés, mais aussi à en attirer de nouveaux, seront annoncées ultérieurement.

"Tous les constructeurs veulent s'engager pour 2022 et c'est le plus important pour l'avenir. Et peut-être qu'ils sont plus convaincus que jamais de l'avenir de la discipline et de la durabilité du WRC, ainsi que du fait d'avoir 20 voitures [d'usine] au départ de chaque événement. Cela me donne beaucoup d'optimisme et de confiance pour l'avenir du Championnat du monde des rallyes, de savoir que les constructeurs veulent toujours s'engager en WRC à différents niveaux, pas seulement pour les voitures de pointe, mais aussi pour s'impliquer auprès de programmes clients."

Le Français est rassuré de voir que tout le monde débat en gardant toutes les possibilités à l'esprit, et en cherchant à faire au mieux pour assurer le futur de la discipline : "Tout le monde est ouvert d'esprit dans les échanges afin de trouver la meilleure solution pour l'avenir du WRC. Tout est sur la table et tout est discuté actuellement. C'est une bonne chose. Il est important de conserver tous nos compétiteurs principaux à l'avenir."

Article suivant
Stirling Moss, le "champion sans couronne", est décédé

Article précédent

Stirling Moss, le "champion sans couronne", est décédé

Article suivant

Loeb : "J'ai accepté le fait que ça allait se compliquer"

Loeb : "J'ai accepté le fait que ça allait se compliquer"
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Auteur Emmanuel Touzot