Shakedown - Meeke devant les deux Citroën

partages
commentaires
Par :
24 janv. 2019 à 11:51

Kris Meeke a signé son retour dans le monde du WRC en réalisant, ce jeudi avec sa Toyota, le meilleur temps du shakedown qui s'est déroulé près de Gap, précédant les deux voitures de son ancien employeur.

Après que Sébastien Ogier et Esapekka Lappi ont porté leurs Citroën C3 WRC en tête à l'issue de deux des trois passages obligatoires dans la spéciale de 3,35 kilomètres – le Français ayant été le seul pilote à ne pas avoir amélioré lors du second mais ayant conservé malgré tout l'avantage –, Kris Meeke est venu devancer le Champion du monde en titre d'un dixième de seconde (avec un chrono de 1'56''9) à son troisième run. Le Nord-Irlandais a rencontré plus tard un petit souci mécanique.

Les équipes Citroën et Toyota ont monopolisé le top 5 puisque derrière Lappi, troisième à une demi-seconde de celui qui l'a remplacé dans la structure de Tommi Mäkinen, Ott Tänak et Jari-Matti Latvala ont mené leurs Yaris WRC aux quatrième et cinquième rangs, à 0''8 et 1''4 du meilleur temps. Le Finlandais a effectué une légère sortie de route, sans gravité ni dégâts, durant son troisième passage.

Lire aussi :

Devancé par les Ford M-Sport de Teemu Suninen et d'Elfyn Evans à l'issue des deux premiers runs, Thierry Neuville a placé sa Hyundai en sixième position lors du suivant, à 1''6 de Meeke. Sur les autres voitures de la marque coréenne, Andreas Mikkelsen et Sébastien Loeb suivent les deux Fiesta à 2''5 et 2''9 de Meeke respectivement. Pontus Tidemand ferme la marche des WRC, à 5''9 de la tête, avec la troisième Ford.

 

Le Suédois précède les deux concurrents du nouveau WRC2 Pro engagés sur ce rallye, Kalle Rovanperä (Škoda) et Gus Greensmith (Ford). Parmi les pilotes des WRC officielles, seuls Suninen et Mikkelsen n'ont effectué que trois passages alors que Meeke, Neuville, Loeb et Tidemand sont allés jusqu'à cinq.

Ce shakedown s'est déroulé sous le soleil et sur le sec, mais Sébastien Ogier n'a pas manqué de rappeler, au terme de son premier run, que les conditions seront différentes pour le rallye. Celui-ci débutera ce soir par deux spéciales nocturnes à partir de 19h48.

Article suivant
Loeb : "Tout est nouveau" avant un Monte-Carlo "compliqué"

Article précédent

Loeb : "Tout est nouveau" avant un Monte-Carlo "compliqué"

Article suivant

Les horaires de toutes les spéciales du Monte-Carlo

Les horaires de toutes les spéciales du Monte-Carlo
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Événement Rallye Monte-Carlo
Pilotes Kris Meeke
Équipes Toyota Racing
Auteur Jean-Philippe Vennin