Tänak pas encore totalement à l'aise avec la Yaris WRC

partages
commentaires
Tänak pas encore totalement à l'aise avec la Yaris WRC
Par : David Evans
2 sept. 2018 à 11:30

Ott Tänak prévient ses adversaires : la Toyota Yaris WRC a encore de la réserve pour la seconde moitié de la saison.

Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Le vainqueur Ott Tanak, Toyota Gazoo Racing
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tanak, Toyota Gazoo Racing
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing
Ott Tanak, Martin Järveoja, Toyota Yaris WRC, Toyota Gazoo Racing

L’Estonien a dominé les deux dernières manches du WRC, se replaçant dans la course en titre en enchaînant les succès en Finlande et en Allemagne.

Malgré ces victoires, Tänak n’est pas encore tout à fait à l’aise avec la voiture qui l’a mené à remporter 18 des 41 dernières spéciales en date. Sur ces deux rallyes, le leader du championnat, Thierry Neuville, n’en a remporté qu’une, tandis que son plus proche poursuivant, Sébastien Ogier, a signé cinq meilleurs temps sur cette période.

"Je ne la sens pas comme étant ma voiture pour le moment", explique le pilote de 30 ans à Motorsport.com. "Je sens [qu’il y a] pas mal de choses que nous pourrions améliorer et nous poussons assez fort pour obtenir les nouveautés. Je ne sais pas quand elles seront disponibles, mais nous voyons des domaines dans lesquels nous pouvons progresser. Le moteur est bon, nous l’avons vu de façon plus évidente en Allemagne qu’en Finlande, où il s’agit plus de couple et d’accélération [que de vitesse de pointe]. Lorsque nous aurons cela, nous pourrons être plus rapides et je pourrai être encore plus [à l’aise dans la voiture]."

Lire aussi :

Satisfait des progrès du moteur, Tänak exhorte son équipe à trouver à présent des avancées du côté du châssis de la Yaris WRC.

"Le châssis est le domaine dans lequel je pense que nous pouvons progresser", poursuit-il. "Nous aimerions que la voiture fonctionne mieux dans certaines conditions spécifiques. Quand c’est bien sec et propre, c’est bien, mais quand les conditions deviennent plus compliquées nous avons des difficultés et nous aimerions que la voiture soit plus progressive. Normalement, la voiture est bonne quand les conditions sont constantes, mais si elles ne cessent de changer alors nous avons un peu de mal."

Tommi Mäkinen admet que l’équipe s’est déjà plongée dans le développement du châssis. Il ajoute : "Nous aimerions comprendre plus en détail certains de ces domaines. Nous nous sommes penchés sur la transmission, le différentiel central et nous regardons maintenant les suspensions et la géométrie pour voir si nous pouvons trouver quelque chose de plus."

Prochain article WRC
Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article précédent

Le programme du week-end sur Motorsport.tv

Article suivant

Toyota contraint de revenir à l'ancien moteur en Turquie

Toyota contraint de revenir à l'ancien moteur en Turquie
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WRC
Pilotes Ott Tänak
Équipes Toyota Racing
Auteur David Evans
Type d'article Actualités