Clair-obscur pour Baz à Misano, avec un abandon et un top 10

partages
commentaires
Clair-obscur pour Baz à Misano, avec un abandon et un top 10
Par : Willy Zinck
10 juil. 2018 à 17:00

Le pilote français a fait preuve d'une remarquable pointe de vitesse en Italie le week-end dernier, mais a connu des destins très divers lors des deux courses.

Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing, Toprak Razgatlioglu, Kawasaki Puccetti Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing, Leandro Mercado, Orelac Racing Team
Loris Baz, Althea Racing

C’est donc sur un nouveau top 10 que Loris Baz met un terme à la première partie de saison de son retour en Superbike. Une bonne performance qui n’efface pas cependant une certaine forme de frustration, puisque son week-end sur le circuit de Misano a également été entaché d’un abandon lors de la Course 1.

Dommage, d’autant plus que le Français avait témoigné d’une très bonne pointe de vitesse plus tôt. Vendredi, sa quatrième place aux temps combinés avait en effet aidé le Haut-Savoyard à assurer dès la première journée sa place en Superpole 2 pour la troisième fois seulement cette saison.

Les qualifications ont par la suite confirmé ces bonnes dispositions, avec une sixième place prometteuse sur la grille. Las, celle-ci a été gâché dès le début du premier acte suite à un départ mouvementé.

Une chute qui coûte chère

"J’ai réalisé un départ plutôt moyen et le premier freinage s’est bien passé", se souvient-il, avant d'expliciter les raisons de sa chute survenue peu de temps après. "Au changement d’angle au deuxième virage, Marco Melandri a relevé sa machine et je n’ai pas suffisamment anticipé. Pour éviter une collision, j’ai également dû redresser. Je me suis retrouvé dans la poussière et j’ai perdu l’avant. C’est de ma faute…"

Contraint de prendre son envol depuis la quatrième ligne de la grille dimanche, Baz a donc dû batailler ferme pour intégrer le top 10, et ce en dépit d'un manque de sensations sur sa BMW. Mais s'il n'a pas réussi à suivre le rythme des deux Aprilia devant lui, il a su magnifiquement contrer les attaques de Leon Camier pour empocher la neuvième place sous le drapeau à damier.

"C’est la première fois de l’année que je roule en ayant le leader en ligne de mire, c’est plutôt une bonne chose", reprend-il. "J’ai perdu le contact avec Laverty, mais j’ai tout de même réussi à contenir Camier, malgré quelques dépassements. Nous terminons à 13 secondes, c’est l’écart le plus faible depuis le début de l’année."

Néanmoins, le pilote de 25 ans reste persuadé qu'il y aurait eu mieux à faire si seulement sa chute du samedi ne l'avait pas contraint à prendre un départ depuis une position reculée le lendemain.

Un déroulé frustrant donc, à l'image de sa première partie de saison, même s'il en est certain : il détient la pointe de vitesse nécessaire pour jouer à terme les premiers rôles dans la catégorie. "Nous avons peut-être trop rêvé d’un podium… Sur un tour, nous étions rapides, mais nous n’avions pas le rythme pour finir parmi les trois premiers", poursuit-il. "Je pense toutefois qu’un Top 5 était à notre portée. J’ai fait du mieux que je pouvais, mais ça reste malgré tout notre meilleure course. Ce début de saison a jusqu’ici été très frustrant et compliqué. Nous espérions que notre package nous permette de figurer dans le Top 5, mais tout le monde a beaucoup progressé. Nous avons obtenu quelques améliorations, mais ce n’est pas suffisant par rapport aux autres. C’est frustrant, car je sais que je suis capable de gagner, j’en suis convaincu."

La pause de deux mois qui attend le Superbike devrait permettre de recharger les accus pour le Français, d'assimiler les multiples enseignements des neuf premières manches de l'année, et ainsi lui permettre d'être d'autant plus performant pour la fin de la campagne 2018.

Prochain article WSBK
Misano : Les plus belles photos du week-end WSBK

Article précédent

Misano : Les plus belles photos du week-end WSBK

Article suivant

Camier forfait pour les 8 Heures de Suzuka

Camier forfait pour les 8 Heures de Suzuka
Load comments

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Misano
Catégorie Course 2
Lieu Misano
Pilotes Loris Baz
Équipes Althea Racing
Auteur Willy Zinck
Type d'article Réactions