Baz retrouve le WSBK : "L'impression de ne plus savoir piloter"

partages
commentaires
Baz retrouve le WSBK : "L'impression de ne plus savoir piloter"
Par :
23 nov. 2017 à 16:50

Nouvelle recrue du team Althea en Superbike, le Français a repris ses marques avec son ancien championnat lors d'un premier test à Jerez.

Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing
Loris Baz, Althea Racing

Loris Baz a effectué cette semaine son premier test de l'intersaison, qui marquait son retour au guidon d'une Superbike pour la première fois depuis son départ pour le MotoGP il y a trois ans. Durant deux jours, le Haut-Savoyard a pu prendre la mesure de sa BMW et faire connaissance avec sa nouvelle équipe en cherchant à retrouver ses automatismes d'antan.

"Au début, tu as l'impression de ne plus savoir comment piloter une moto. Tout est vraiment différent. La moto est moins puissante, mais dans le même temps elle a trop de puissance en virage. L'électronique ne fonctionne pas de la même façon, tout comme les pneus, la boîte de vitesses est aussi beaucoup plus agressive qu'en Grand Prix", détaille-t-il auprès du site officiel du WSBK.

"Il faut s'habituer à beaucoup de choses, mais au final ça n'a pris que quelques tours parce que je me souviens comment c'était il y a trois ans. Ça n'est pas comme les pilotes de Grand Prix qui arrivent en Superbike et qui doivent tout apprendre", poursuit le pilote français, qui admet avoir eu un peu de mal en pneus neufs mais avoir vite repris ses marques.

Au guidon de la BMS S1000RR, Loris Baz a parcouru 75 tours le premier jour et 94 le second, cherchant à cumuler les kilomètres pour s'adapter à sa machine plutôt que de chasser le chrono. Il a tout de même signé un meilleur temps de 1'40"468 qui le plaçait en deuxième position mardi, à l'heure de clore son programme.

"Il y a beaucoup de choses auxquelles il faut se réhabituer en montant sur cette moto", souligne-t-il. "Mais je suis content, je m'y suis refait assez vite et on a réussi à bien travailler, on a fait énormément de tours et j'ai réussi à me faire plaisir. Je pense qu'on a fait un bon travail avec le team pendant ces deux jours."

"La moto a été une bonne surprise, spécialement le châssis et l'avant de la moto qui me donnent un excellent feeling", poursuit Loris Baz, également séduit par la qualité du pneu avant Pirelli qui a évolué positivement depuis son départ.

"On a dû pas mal travailler sur l'électronique, qui est pour moi le plus gros défaut de la moto à l'heure actuelle. Avec l'expérience de mes trois ans en MotoGP, j'ai essayé de donner les meilleures informations possibles au team pour progresser. On a déjà fait un bon pas en avant, il faut continuer à travailler dans cette direction mais il y a un bon potentiel avec cette machine", assure-t-il.

Objectif podium, voire victoire

Lorsqu'il a pris la direction du MotoGP il y a trois ans, Loris Baz quittait Kawasaki où il allait être remplacé par Jonathan Rea, avec la réussite que l'on connaît. Aujourd'hui, il concède que le Nord-Irlandais est devenu "le roi" du Superbike et il serait bien tenté d'aller le titiller, d'aller "pousser les Kawasaki, et surtout Johnny, à la limite".

"On va essayer d'aller les pousser dans leurs limites pour gagner des courses", prévient-il en pensant aux Rea, Sykes et autre Davies qui, aujourd'hui, font la loi sur le World Superbike. "En tout cas, moi c'est ce qui me motive à travailler tout cet hiver, essayer de regagner des courses et de remonter sur des podiums."

"Cela n'arrivera pas dès le début de la saison", concède le nouveau pilote Althea. "Il faut qu'on travaille beaucoup, mais c'est mon objectif. J'ai gagné ici, j'ai joué le podium pratiquement à chaque course la dernière fois où j'étais ici, et je veux en revenir là, essayer de me battre pour les meilleures places du championnat."

"Je sais que je vais me battre pour de bien meilleures positions que ce que je faisais en MotoGP", note Baz, galvanisé par la perspective de retrouver les avant-postes. "Il faudra voir combien on arrivera à faire progresser la moto d'ici la première course mais l'objectif est d'entrer dans le top 5 le plus souvent possible, de monter sur le podium et d'essayer de gagner des courses."

 
Article suivant
Jonathan Rea a été décoré par le prince William

Article précédent

Jonathan Rea a été décoré par le prince William

Article suivant

Chaz Davies blessé au genou dans une lourde chute

Chaz Davies blessé au genou dans une lourde chute
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Essais de Jerez en novembre
Lieu Circuito de Jerez
Pilotes Loris Baz
Équipes Althea Racing
Auteur Léna Buffa
Soyez le premier à recevoir
toute l'actu