Superpole - Davies en pole position sans trembler

partages
commentaires
Superpole - Davies en pole position sans trembler
Par : Willy Zinck
13 mai 2017 à 09:25

Le pilote Ducati a poursuivi sur sa lancée des essais libres pour décrocher avec la manière la pole position à Imola. Il est rejoint en première ligne par les deux Kawasaki, Sykes devançant une fois n'est pas coutume son coéquipier Rea.

Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Stefan Bradl, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Nicky Hayden, Honda World Superbike Team
Kenan Sofuoglu, Kawasaki Puccetti Racing
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team
Eugene Laverty, Milwaukee Aprilia World Superbike Team

Après une ultime séance d'essais libres tôt ce matin – dominée comme la veille par le trio infernal Davies-Rea-Sykes – qui leur a permis de valider les derniers réglages et qui a surtout servi, compte tenu de sa courte durée, d'échauffement en vue des qualifications, les pilotes ont pris part à la Superpole.

Et comme de coutume, c'est la seconde partie du tableau des temps combinés des EL1 et EL2, et plus précisément les 11 pilotes les plus lents du vendredi qui ont ouvert le bal pour tenter d'arracher l'une des deux places qualificatives pour la Superpole 2. Ou plutôt les dix pilotes les plus lents, Jordi Torres devant jeter l'éponge, comme lors des EL3, en raison de maux à l'estomac.

Durant un quart d'heure, ces derniers se sont livrés une bataille acharnée. Lorenzo Savadori ne s'est pas fait attendre pour fixer un premier temps de référence et prendre la tête de cette première partie des qualifications, devant une brochette de trois pilotes Kawasaki composée de Román Ramos, Alex de Angelis et Randy Krummenacher

Le pilote italien poussait au guidon de son Aprilia, trop peut-être alors qu'il était obligé de tirer tout droit dans l'un de ses tours lancés, qui était logiquement annulé.

 

L'Italien a rapidement été devancé par Nicky Hayden, bien décidé à laver l'affront de sa nouvelle non-qualification directe pour la Superpole 2 – le pilote Ten Kate avait échoué à la 12e place aux temps combinés hier, avant que son coéquipier Stefan Bradl, bien remis d'une chute lors des EL3, occupe à son tour la première place.

Après Buriram, Hayden de nouveau privé de Superpole 2

Les deux pilotes Honda se plaçaient ainsi en position de force après une dizaine de minutes pour rejoindre les dix pilotes déjà qualifiés pour la seconde partie des qualifications. Ramos semblait constituer la plus grande menace pour les pensionnaires de l'équipe Ten Kate, mais celui-ci se laissait emporter par son élan dans la descente de Rivazza et effectuait un passage par le bac à gravier à l'extérieur du virage.

Finalement, c'était bien Savadori qui décrochait in extremis la dernière place qualificative pour la Superpole 2, au détriment d'Hayden qui partira donc cet après-midi depuis le 13e emplacement sur la grille de départ, alors que son coéquipier Bradl obtenait pour sa part le droit de participer à la Superpole 2.

Les deux pilotes n'ont eu qu'une dizaine de minutes pour souffler avant que les hostilités reprennent, cette fois-ci pour le gain de la pole position et l'établissement de l'ordre de départ sur les quatre premières lignes de la grille.

Leon Camier, très en vue depuis le début du week-end, ne boudait pas son plaisir et s'élançait en premier sur le tracé italien, avant de se faire détrôner par les têtes d'affiche de chez Kawasaki et Ducati.

Dans la droite lignée des essais libres, c'est Chaz Davies qui prenait les devants, en 1'46"601, face aux deux Kawasaki, Marco Melandri fermant la marche de ce quatuor de tête qui se tenait alors en moins de trois dixièmes de seconde.

Derrière un Davies souverain, la deuxième place donnait lieu à une terrible lutte entre Tom Sykes et Jonathan Rea, qui se donnaient mutuellement la réplique tour après tour. Cette bataille et ces améliorations constantes tiraient vers le haut les deux hommes, qui se rapprochaient dangereusement de la référence fixée par la Ducati numéro 7.

Davies conforme aux attentes, Camier crée la surprise

Face à la menace verte, Davies n'a pas voulu laisser de place au doute et a repris la piste en chaussant cette fois-ci les pneus de qualifications, pour asseoir sa domination avec un chrono impressionnant en 1'45"662, soit près de neuf dixièmes de seconde de mieux que son plus proche poursuivant ! Pas suffisant cependant pour battre le record de la pole position, qu'il avait lui même fixé l'an passé en 1'45"598, mais l'essentiel n'est pas là et c'est une véritable démonstration qu'a livrée le Gallois.

 

Derrière lui, Camier était l'auteur d'un dernier effort qui lui permettait de prendre momentanément la deuxième place, avant de se faire reprendre par les deux Kawasaki, mais pas par Melandri, coincé en cinquième position. Eugene Laverty, vainqueur à Imola lors de la Course 2 en 2013, le rejoindra cet après-midi sur la deuxième ligne.

La troisième ligne sera quant à elle occupée par Xavi Forés, Leandro Mercado et Michael van der Mark, premier représentant de Yamaha au cours d'un week-end pour l'instant bien terne pour l'équipe Crescent.

Son coéquipier Alex Lowes doit de son côté se contenter de la 11e place, entouré par Savadori, dixième, et Bradl 12e et bon dernier de cette Superpole 2, relégué à près de trois secondes de Davies.

WSBK - Imola - Superpole 2

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 united_kingdom Chaz Davies  Ducati 7 1'45.662 
2 united_kingdom Tom Sykes  Kawasaki 6 0.032
3 united_kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 6 0.324
4 united_kingdom Leon Camier  MV Agusta 7 0.772
5 italy Marco Melandri  Ducati 7 0.948
6 ireland Eugene Laverty  Aprilia 6 0.955
7 spain Xavi Forés  Ducati 7 1.253
8 argentina Leandro Mercado  Aprilia 7 1.854
9 netherlands Michael van der Mark  Yamaha 7 2.023
10 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 5 2.192
11 united_kingdom Alex Lowes  Yamaha 7 2.226
12 germany Stefan Bradl  Honda 7 2.856

WSBK - Imola - Superpole 1

Pos.PiloteMotoTrsTemps/écarts
1 germany Stefan Bradl  Honda 6 1'48.460 
2 italy Lorenzo Savadori  Aprilia 5 0.112
3 united_states Nicky Hayden  Honda 6 0.238
4 spain Román Ramos  Kawasaki 6 0.274
5 switzerland Randy Krummenacher  Kawasaki 7 0.498
6 italy Raffaele De Rosa  BMW 4 0.528
7 italy Ayrton Badovini  Kawasaki 6 0.547
8 san_marino Alex de Angelis  Kawasaki 4 0.651
9 italy Riccardo Russo  Yamaha 5 1.059
10 czech_republic Ondrej Jezek  Kawasaki 4 2.137
11 spain Jordi Torres  BMW 0  
Article suivant
Melandri vise le podium sur ses terres

Article précédent

Melandri vise le podium sur ses terres

Article suivant

Course 1 - Davies vainqueur d'une course écourtée

Course 1 - Davies vainqueur d'une course écourtée
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement Imola
Lieu Imola
Auteur Willy Zinck
Type d'article Résumé de qualifications