Lourde chute de Terol, piégé par une guérison incomplète

Après s'être fracturé le poignet à Assen, Nico Terol ne s'est donné qu'une manche de répit pour guérir. Une pause trop courte à en juger par le bilan de son week-end à Donington Park.

Conscient qu'il n'avait pas récupéré à 100%, le pilote espagnol a eu le courage d'aller au bout de la manche britannique et de décrocher une très honorable douzième place en Course 1. Néanmoins, c'est par la perte de sensibilité dans sa main droite qu'il explique la chute dont il a été victime au septième tour de la seconde épreuve.

Un violent highside, qui aurait pu avoir de lourdes conséquences pour le pilote Althea Racing - qui ne souffre que d'une douleur au talon - mais aussi pour ses adversaires puisque sa moto a traversé la piste après l'avoir désarçonné à Coppice.

"A mon retour après ma blessure au poignet, j'ai compris que je pouvais serrer les dents malgré la douleur," explique Nico Terol. "Malheureusement, en course j'ai eu des soucis dans les changements de direction. Je n'arrivais pas à avoir de forces dans le poignet."

Comptes-rendus : Course 1 | Course 2

"Cette chute est dommage, mais je ne reporte que de quelques jours la possibilité de réaliser une meilleure performance, à Portimao. L'équipe le mérite pour ses encouragements et le formidable travail qu'elle a abattu pour moi. J'ai hâte de les en remercier au plus vite."

Ancien pilote Moto2 et rookie en WSBK, Nico Terol occupe le onzième rang du Championnat du Monde, avec pour meilleur résultat à ce jour une sixième place à Phillip Island.

A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Donington Park
Sous-évènement Dimanche
Circuit Donington Park
Pilotes Nicolas Terol
Équipes Althea Racing
Type d'article Résumé de course
Tags accident, chute, donington, highside, nico terol, superbike, wsbk