Randy de Puniet veut achever l'année sur une bonne note

Randy de Puniet a signé son meilleur résultat en qualifications avec une 8e place et le Français, qui a connu une année tourmentée, ne compte pas s’arrêter là.

Randy De Puniet s’était fixé pour objectif d’atteindre la Superpole 2 et le Français a bien rempli sa mission puisqu’il partira de la 8e position sur la grille de départ, juste derrière son coéquipier Alex Lowes. Le tricolore, auteur d’un chrono en 1’57’’644, a retrouvé confiance en sa GSX-R1000, ce qui lui a permis d’attaquer.

"Je suis très content, a déclaré le pilote Suzuki, qui n’avait jamais quitté le top 10 aux essais libres. Nous avons beaucoup progressé depuis hier. J’ai un bon feeling avec la moto et ça s’en ressent au niveau des résultats car je termine avec une 8e place. Je n’avais jamais fait mieux. Ça fait du bien de terminer l’année ainsi. Le week-end est encore long mais je suis confiant, nous avançons dans la bonne direction. Ces EL4 seront très importantes car nous avons besoin de tester différents réglages. Nos pneus souffrent encore trop sur la distance. Je sais que nous pouvons être rapides mais nous devons être avant tout constants."

Une régularité qui lui permettrait d’égaler sa 7e place de l’Australie, son meilleur résultat à ce jour en Superbike.

Guintoli sorti en Superpole 1

Sylvain Guintoli a en revanche encore frappé par la malchance… Epargné par les ennuis pour la première fois du week-end lors des EL3, le Drômois a de nouveau en proie à des soucis en tout début de Superpole 1. Il ne fera pas mieux que 13e.

"Nous avons de nouveau rencontré des problèmes aujourd’hui. Je ne saurais pas vous dire quoi exactement mais la moto ne fonctionnait pas comme je l’aurais voulu. Je me suis donc arrêter pour qu’ils jettent un coup d’œil. Je suis reparti mais j’étais encore en délicatesse. Jusqu’à présent cette année, ça allait… Le sort s’acharne vraiment sur nous pour cette manche. Il n’y a qu’une séance où j’ai pu rouler normalement ! Du coup, j’ai dû attaquer dans les tout derniers instants, peut-être un peu trop d’ailleurs, car il ne restait plus le temps de faire un second tour. Il m’a manqué quelques minutes de plus pour trouver mon rythme. Nous devons utiliser l’EL4 pour regagner en confiance."

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries WSBK
Événement Losail
Sous-évènement Samedi
Circuit Losail International Circuit
Pilotes Randy de Puniet , Sylvain Guintoli
Équipes Crescent Racing , Ten Kate Racing
Type d'article Résumé de qualifications