Rea chahuté mais solide leader pour le 1er jour en Argentine

partages
commentaires
Rea chahuté mais solide leader pour le 1er jour en Argentine
Par : Léna Buffa
12 oct. 2018 à 21:15

Le Champion du monde a dicté le rythme ce vendredi, bien que la concurrence n'ait pas manqué sur le Circuito San Juan Villicum, que chacun découvrait.

Toprak Razgatlioglu, Kawasaki Puccetti Racing
Michael van der Mark, Pata Yamaha
Marco Melandri, Aruba.it Racing-Ducati SBK Team
Lorenzo Savadori, Milwaukee Aprilia
Gabriele Ruiu, Grillini SBK Team
Tom Sykes, Kawasaki Racing
Xavi Fores, Barni Racing Team
Michael van der Mark, Pata Yamaha

Le nouveau circuit de San Juan a été découvert aujourd'hui par les pilotes du World Superbike, qui y disputent la première manche de l'Histoire de leur championnat organisée en Argentine.

La première journée leur offrait trois séances pour prendre leurs marques, et le plus à même de rapidement entrer dans le rythme a incontestablement été Jonathan Rea, qui s'est illustré en signant ce matin un premier chrono de 1'49… cinq secondes plus rapide que la concurrence à cet instant ! Si les choses sont peu à peu rentrées dans l'ordre, la hiérarchie a beaucoup évolué et les temps se sont fortement abaissés au fil des trois séances, au gré de l'apprentissage des secrets du circuit et du dépôt de gomme sur la piste.

Lire aussi :

L'évolution a été telle que Rea, qui en début de journée tournait en 1'49, était chronométré en 1'39 au terme de la troisième et dernière séance du jour, celle qui a valu à chacun sa meilleure performance. Seul pilote à avoir réussi à passer sous la barre des 1'40, le Nord-Irlandais devance de 0"228 Marco Melandri, monté en puissance tout au long de la journée, mais passé trois fois hors-piste au cours de la troisième séance.

Le pilote Ducati est en tout cas le seul à avoir pu contester l'hégémonie Kawasaki durant les EL3, alors que les meilleurs temps de Rea n'ont eu de cesse de s'alterner avec ceux de Toprak Razgatlioglu, au guidon d'une Ninja privée. Déjà dans le coup précédemment, le Turc s'est illustré en ne relâchant pas un instant la pression sur Rea et en se maintenant dans le top 3 au terme de chacune des séances, finalement battu de peu par Melandri cet après-midi.

Alex Lowes n'est pas en reste, lui qui n'est devancé par Razgatlioglu que de 25 millièmes. Leader des EL1, puis troisième des EL2, il en termine au quatrième rang. Il devance Lorenzo Savadori, dernier homme à avoir tourné dans la même demi-seconde que Rea.

Davies sauve sa place, pas Sykes

Leon Camier est quant à lui parvenu à entrer dans le top 10 (salvateur en vue de la Superpole) durant les EL3, avec à la clé une belle sixième place pour sa Honda malgré une journée jusqu'alors plutôt compliquée pour lui. Il devance un Chaz Davies qui a incontestablement eu chaud. Parmi les tout derniers pilotes à boucler leur ultime tour rapide, le Gallois a réussi à se hisser de la 14e à la septième place in extremis, sauvant ainsi sa qualification directe en Superpole 2.

Lire aussi :

D'autres têtes d'affiche ont connu moins de réussite, puisque Michael van der Mark doit se contenter de la 11e place, à 43 millièmes du top 10, et Tom Sykes de la 14e, malgré plusieurs apparitions au premier rang tout au long de la journée.

Du côté des Français, Loris Baz a signé le 13e temps du jour au guidon de sa BMW, tandis que Florian Marino, qui fait ses débuts en WSBK, a placé sa Honda indépendante au 17e rang.

Argentina Argentine - WSBK - Temps combinés
Pos. Pilote Moto Trs Chrono/Écart
1 United Kingdom Jonathan Rea  Kawasaki 17 1'39.914
2 Italy Marco Melandri  Ducati 18 0.228
3 Turkey Toprak Razgatlioglu  Kawasaki 20 0.316
4 United Kingdom Alex Lowes  Yamaha 20 0.341
5 Italy Lorenzo Savadori  Aprilia 16 0.427
6 United Kingdom Leon Camier  Honda 17 0.792
7 United Kingdom Chaz Davies  Ducati 16 0.827
8 Argentina Leandro Mercado  Kawasaki 16 0.867
9 Ireland Eugene Laverty  Aprilia 15 0.906
10 Spain Xavi Forés  Ducati 17 1.002
11 Netherlands Michael van der Mark  Yamaha 16 1.045
12 United States Jake Gagne  Honda 17 1.079
13 France Loris Baz  BMW 16 1.180
14 United Kingdom Tom Sykes  Kawasaki 15 1.270
15 Chile Maximilian Scheib  MV Agusta 15 2.102
16 Czech Republic Jakub Smrz  Yamaha 13 2.413
17 France Florian Marino  Honda 14 2.599
18 Spain Román Ramos  Kawasaki 17 3.134
19 Italy Gabriele Ruiu  Kawasaki 15 3.871

Prochain article WSBK
Carrasco devrait rester en Supersport 300 pour défendre son titre

Article précédent

Carrasco devrait rester en Supersport 300 pour défendre son titre

Article suivant

Superpole - Melandri en pole, Rea imparfait

Superpole - Melandri en pole, Rea imparfait
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries WSBK
Événement San Juan
Catégorie Essais Libres 3
Lieu Circuit de Villicum
Auteur Léna Buffa
Type d'article Résumé d'essais libres